RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
Jakclin
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MESSAGES DANS TOUS LES LIVRES D'OR DE VOS AMIS   MES PPS   Mes pps préférés   MES BLAGUES   MES BELLES CHOSES   MES POEMES   MES VIDÉOS   MES RECETTES   MES RECETTES PRÉFÉRÉES  
 
L'allée de la vie !



mem_normal HORS LIGNE

Femme
France





MEMBRE DEPUIS: 04/21/2012
SIGNE ASTROLOGIQUE: Bélier
DERNIÈRE CONNEXION: 12/10/2017 15:02:16






Pas de sujet
Mes sujets: 0  Sujet anonyme: 0
Voir plusVoir plus

De: Privé
De: Privé
De: Privé





L’école et ses réfractaires

Avec tristesse, tu te souviens
De certains enfants silencieux
Qui en classe ne firent rien
Incapables ou peu ambitieux

Et d’autres, débordants de vie
Qui sans arrêt faisaient les pitres
Et regardaient avec envie
Le soleil caressant les vitres

Ils rêvaient jeux et évasions
Occultant les maths, la grammaire
Ils calculaient : récréations…
Ce furent tes petits "réfractaires"

Certains, baillaient aux corneilles
Se voyant, "rapper" avec brio
Sur une musique écorchant les oreilles
Si fiers de ne plus être "l’idiot" !

D’autres songeaient aux heures
Ou la casquette sur les yeux
Ils fonceraient sur leurs rollers
Et seraient pleinement heureux !

L’école, cette belle institution
Se définit par les honneurs
Pour l’élite a une prédilection :
Quant au cancre il est sans valeur

Mais méfions-nous des préjugés
Ceux qui nous portent à juger
Laissons à chacun l’espoir
Que la vie est une belle histoire.

Jacqueline . L

Noël Pour tout le monde

Nuit magique
Fête unique…
Qui donne à chaque enfant
Du rêve pour un moment…

On parle de lumière, de paix
De fraternité et de respect ;
Dès lors, le monde devient bonté
Et fait preuve de générosité

Oui, mais alors dites-moi pourquoi
Cela ne se passe qu’une fois ?
Juste un petit jour dans l’année
Pour recevoir et pour donner

Une journée, pour offrir de la joie
C’est vraiment très peu, je crois
Il faudrait fignoler les bonheurs
Tout au long des mois et des heures…

On ne laisse mourir de faim
Celui qui ne possède rien
Il a faim douze mois dans l’année
Il est démuni toute l’année

Lui ne croit plus au père noël
Mais regarde toujours le ciel
Car c’est le toit de sa demeure
D’où une belle lumière l’effleure…

C’est "son étoile" de l’espoir
Qui brille pour lui chaque soir
Il rêve d’une vie meilleure
Sans incertitudes ni peurs

Il voudrait oublier l’errance
Et son chapelet de souffrances
Avoir le gîte et le couvert
Grâce à son savoir faire

Nous, nous pensons que les cadeaux
Ceux qui sont vraiment les plus beaux
Sont ceux dispensés par le cœur
Avec bonté, tendresse et douceur

Au fil du temps et des besoins…
Donnons un Noël quotidien
A ceux qui souffrent et non plus rien
Qui vivent près de nous mais si loin…

Jacqueline L ( texte protégé, écrits pour ma petite-fille)

Illuminations de Noël

Bouche ouverte,
L’enfant s’arrête
Son regard s’illumine
Et sa voix enfantine
Hurle dans le vent
Son bonheur dans l’instant

Tant de lumières à la fois
Il en reste pantois !
Des rennes et des traîneaux…
Un sapin…Oh, que c’est beau !
Et un doux fond de musique
Pour animer ce lieu féerique…

L’adulte est un être imparfait
Qui rêve d’un monde parfait
Et se prend tellement au sérieux
Qu’il en oublie d’être heureux !

Pourtant, en regardant l’enfant
Son cœur pour un instant
Redevient comme avant…
Alors, retrouvant son âme d’enfant
Il replonge avec bonheur
Dans ce tourbillon de candeur.

Jacqueline. L (texte paru dans les Cahiers Francophones)

Passer de l'enfance sans souci celui d'enfant lésé cérébral profond...


Le corps de mon enfance
Celui qui avait ma confiance
S’est envolé vers le ciel…
Comme une belle étincelle !
Depuis, dans cet espace infini
Brille une partie de ma vie…

Oui, je me suis transformé,
Lors d’une belle soirée d’été
Car mon ange, ce bel étourdi
Avait ce jour-là omis
D’empêcher le malin
De me lancer au loin.

Depuis…oui, depuis…
Ma bouche est close
Et mon corps est en "pause"…
Je suis cet autre "moi"
Qui croise fort les doigts
Pour sortir de sa nuit…

Je sais la chance capricieuse
Et quelque peu paresseuse…
Alors seul, je croise le fer
Pour gagner "ma guerre"

Contre cet inconscient
Qui m’a supprimé le "temps".
Celui de vivre ces bonheurs
Qui s’enfilent dans les heures !

Ma bataille sera victoire
Çà, vous pouvez m’en croire !
Je suis le "régiment de l’espoir" ;
Celui qui n’a d’autre gloire
Que de trouver un ange plus sérieux
Qui le protègera et le rendra heureux !

Jacqueline, L (A mon petit-fils)
texte protégé














LA LANGUE FRANCAISE PATRIMOINE EN PERDITION;;;
LE CHAMPIGNON ET SA BELLE PARURE, UNIQUEMENT DES PHOTOS PERSONNELLES. JE VOUS PROPOSE UNE PALETTE DIVERSIFIEE ET AGREABLE A VISIONNER.
LA GUERRE DE 1914-18. DANS CE PPS, J'EVOQUE MOINS LES BATAILLES PRIVILEGIANT LA VIE QUI FUT IMPOSER A CES HOMMES DANS LES TRANCHEES...
LE DOULOUREUX CHEMIN DU DEUIL, EN CE JOUR AYONS UNE PENSEE SPECIALE POUR CEUX QUI NOUS ONT QUITTES...
J'AI TRAVERSE LES SAISONS DE LA VIE, j'ai atteint l'hiver et cela reste une belle saison il faut en profiter au mieux.
[ Voir tous mes pps ]




Sur la crête bleuie du Linge 14-18
Les mamans oubliées
Verdun ton nom résonne comme un glas.14-18 (Jacqueline.L
L'enfant soldat de Jacklin
L'ENFANT QUI A FAIM...J.L
[ Voir tous mes poeme ]


Lettre ouverte à une personne sans abri
[ Voir tous mes belleschoses ]







La retraite c’est…

Voir poindre l’aurore
Sans aucun remords
Regarder l’heure
Sans la moindre peur
Pouvoir, en toute liberté
S’asseoir et s’écouter
Attendre demain
Sans ombre ni chagrin
Oublier les tourments
Aimer la vie autrement…
Préserver son humour,
Au fil des jours
Maintenir sa forme
En refusant des normes.
Découvrir la paresse
Dans toute sa largesse
Oublier les chaînes
Qui n’en valent la peine
Regarder et "entendre" la vie
Sans le moindre "à priori"
Oublier de se prendre au sérieux
Pour être pleinement heureux !

La retraite c’est…tout le bonheur que l’on s’octroie !

Jacqueline. L (texte paru dans les Cahiers Francophones)



Jakclin a 49 ami(e)s


Aucun ami commun





CLIQUEZ ICI POUR AJOUTER UN COMMENTAIRE DANS MA PAGE




*** Ma Planète ***