VOIR LA VERSION PLEINE: Lien
Titre: LA LÉGENDE DU BONHOMME PAS DE TÊTE...
Mots-clés:
Entrée du Blogue: La Légende Du Bonhomme Pas De Tête...   Comme dans tous petits villages l'Isle-aux-Grues... N'échappe pas à la règle... Il existe plusieurs croyances et quelques légendes .En voici  une... La Légende Du Bonhomme Pas De Tête  Les habitants de l'Isle-aux-Grues parlent encore du petit bonhomme qui ne sortait que de nuit et ne parlait à personne. Il ne suivait jamais la route, s'en allant léger comme un chat sur le plein ou à travers les champs. On ne pouvait même pas relever ses traces sur la neige fraîchement tombée. Pendant une trentaine d'année, la présence de ce gnome replet, vêtu d'un costume sombre, épouvanta les insulaires, surtout les ivrognes et les batteurs de femmes qui étaient ses victimes préférées ! Ils ne s'attaquait  pas souvent aux femmes et aux enfants. L'église insistait  sur le fait de donner des messes aux âmes du purgatoire ce qui risquait de le faire partir de l'île. Louis Lebel, un beau et brave homme, revenant un soir d'une soirée où il avait fêté plus que d'habitude, aperçut le petit bonhomme qui tenait sa tête dans sa main venant à sa rencontre sur la côte. Lebel, figé par la peur, n'eut qu'une minute pour décider de se défendre. Il commença bras-le-corp, mais il ne réussissait pas à retenir le gnome tout d'une venue. Il tenta de l'assommer avec ses poings, mais les coups ne portaient pas. Le petit homme avançait toujours et Lebel dut se jeter en bas de la côte, haute de plusieurs pieds. C'est là que les villageois qui s'inquiétaient de son absence le trouvèrent le matin étendu sur les saillies de tuff. Par la suite, même l'incrédule curé fut plus réservé en parlant du farfadet et Lebel ne fit plus étalage de sa bravoure, portant sur son visage les traces du combat. Quant au gnome, on pense qu'il mourut en 1832, l'année du choléra, puisqu'on ne le rencontra plus jamais après cette terrible épidémie qui se répandit même dans les lieux les plus isolés du Canada.   Amicalement De Louise