RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :


MENU:        



Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


Quelques belles choses de la vie









hebergement d'image


 


hebergement d'image


hebergement d'image


hebergement d'image


 




Vous avez aimé cette belle chose cliquez ici pour ajouter un commentaire







 


 


Donne-moi cette fleur


Donne-moi cette fleur meurtrie


Entre ta ceinture et ton cœur,


Je la veux triste et sans couleur,


Donne-la-moi, pâle et flétrie,


 


Ni la rose, éternelle fée,


Ni le lys qui vient de s'ouvrir


Ne valent le dernier soupir


De la pauvre fleur étouffée,


Doux échange qui ravit l'âme


 


La femme a gardé dans son cœur


Le plus doux parfum de la fleur,


La fleur, le parfum de la femme


Cette fleur je l'avais cueillie


À tes pieds, au bord du chemin


 


Tu me dis en tendant la main,


Donne-la-moi fraîche et jolie !


À ces bois où l'oiseau soupire,


Nous avons conté nos secrets


 


Rêveuse, tu la respirais,


Et la fleur cachait ton sourire


Doux échange qui ravit l'âme,


La femme a gardé dans son cœur


Le plus doux parfum de la fleur,


La fleur, le parfum de la femme.


Léon Gozlan




Vous avez aimé cette belle chose cliquez ici pour ajouter un commentaire









Vous avez aimé cette belle chose cliquez ici pour ajouter un commentaire











LES COLOMBES

Ni tout noirs, ni tout verts, couleur 
D'espérances jamais en fleur, 
Les ifs balancent des colombes, 
Et cela réjouit les tombes.

Elles éclatent, dans les ifs, 
Ainsi que des fruits excessifs, 
Effeuillant leurs plumes perdues 
Au vent des vieilles avenues.

Dans l'azur qui va s'éclairant, 
En haut de l'arbre le plus grand, 
Qui monte, tel qu'une fusée, 
Une entre autres est balancée.

Sous ses beaux yeux délicieux 
Elle semble, d'un coin des cieux, 
Couver l'aurore qui s'est faite 
Au fond du cimetière en fête.

Et chaque arbre, panache noir 
Du plus minable désespoir, 
Sous les blanches plumes en foule 
Est un colombier qui roucoule.

Ces oiseaux, dont les voix sont soeurs, 
Ces adorables obsesseurs, 
Ce sont évidemment les âmes 
Des demoiselles et des dames

Dont la tombe douce reluit 
Et dont la lune, chaque nuit, 
Epelle, à ses lueurs glacées, 
Les épitaphes insensées !

GERMAIN NOUVEAU (1851-1920)




Vous avez aimé cette belle chose cliquez ici pour ajouter un commentaire









Vous avez aimé cette belle chose cliquez ici pour ajouter un commentaire


Les belles choses de la vie du jour sont choisis et proposés par VELOUR

TOUTES LES BELLES CHOSES DE LA VIE !(11200)







*** Ma Planète ***