RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
rossignol
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MESSAGES DANS TOUS LES LIVRES D'OR DE VOS AMIS   MES PPS   Mes pps préférés   MES BLAGUES   MES BELLES CHOSES   MES POEMES   MES VIDÉOS   MES RECETTES   MES RECETTES PRÉFÉRÉES  
 

BLASONS, Planète Musique 80's, Chiens



Hebergeur d'image





mem_normal HORS LIGNE

Femme
Lyon
France






MEMBRE DEPUIS: 03/20/2010
SIGNE ASTROLOGIQUE: Sagittaire
DERNIÈRE CONNEXION: 07/18/2017 07:57:51






Pas de sujet
Mes sujets: 0  Sujet anonyme: 0
Voir plusVoir plus

De: Privé
De: Privé



05/13/2010 09:28:56








..
Hebergeur d'image











La Rose et le Réséda,
Poème de Louis Aragon


Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Tous deux adoraient la belle
Prisonnière des soldats
Lequel montait à l'échelle
Et lequel guettait en bas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Qu'importe comment s'appelle
Cette clarté sur leur pas
Que fut l'un de la chapelle
Et l'autre s'y dérobât
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Tous les deux étaient fidèles
Des lèvres du coeur des bras
Et tous deux disaient qu'elle
Vive et qui vivra verra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Du haut de la citadelle
La sentinelle tira
La sentinelle tira
Par deux fois et l'un chancelle
L'autre tombe qui mourra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Ils sont en prison Lequel
A le plus triste grabat
Lequel plus que l'autre gèle
Lequel préfère les rats
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Un rebelle est un rebelle
Deux sanglots font un seul glas
Passent de vie à trépas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas.



Hebergeur d'image






Hebergeur d'image






















Hebergeur d'image




Un oiseau s'envole

de Paul Eluard



Un oiseau s'envole
Il rejette les nues comme un voile inutile
Il n'a jamais craint la lumière
Enfermé dans son vol
Il n'a jamais eu d'ombre



Coquilles des moissons brisées par le soleil
Toutes les feuilles dans les bois disent oui
Elles ne savent dirent que oui
Toute question,toute réponse
Et la rosée coule au fond de ce oui.



Un homme aux yeux légers décrit le ciel d'amour.
Il en a rassemblé les merveilles
Comme des feuilles dans un bois,
Comme les oiseaux dans leurs ailes
Et les hommes dans le sommeil


Paul Eluard Hebergeur d'image





Hebergeur d'image








Hebergeur d'image








































Hebergeur d'image























Hebergeur d'image
































Hebergeur d'image












































Hebergeur d'image

























Tout le monde dit toujours à ses amis
ils seront « Meilleurs amis pour la vie »,
Mais çà dure combien de temps vraiment ?
Vous pouvez être « Best friends » pendant un an,
Et très bons amis l’autre année,
Ne pas vous parler  des jours durant..
Et plus jamais du tout l’année d’après!
Alors, je voulais juste te dire que même si
Je devais disparaître de ta vie
Tu restes   spécial à mes yeux
Tu as fait  une différence dans mon univers
J admire, te respecte et t 'aime aussi
Disons   à nos anciens  amis qu'on ne les a pas oubliés, 
Et  àux nouveaux  qu'on est heureux de leur amitié....
Souvenons nous  que  tout le monde a besoin d’un ami,
Un jour tu sentiras peut-être que tu n'as pas d’amis du tout,
Alors Souviens-toi  de ce message surtout
Qui te réconfortera quand tu y  penseras
En  dis toi  que quelqu';un dans ce monde 
T’ a aimé, tenait à toi, et qu il pensera à toi  chaque seconde
Il y a des personnes qui apparaissent dans notre vie, une année, un jour..
Elles restent pour un petit moment  souvent bien  trop court...
Mais elles laissent une empreinte indélébile  dans notre coeur, 
Et nous ne sommes plus jamais les mêmes.



Les belles choses de Blondinette.





Hebergeur d'image































Hebergeur d'image


















Hebergeur d'image





















Hebergeur d'image












Hebergeur d'image










Hebergeur d'image













Hebergeur d'image










Hebergeur d'image





















;






Hebergeur d'image























,






Toile d’Hiver
La neige est si belle sur les arbres
lorsque s’empilent petit à petit
tous les flocons qui tombent du ciel
Tout est blanc et couleur d’écorce
et quelques oiseaux qui brillent comme des étoiles
au milieu de ce ciel de jour où le bleu est parti
Un rouge-gorge
Une mésange
Orange
virevoltent autour de la mangeoire
Et le grand pré est si blanc
Blanc
Comme une toile moelleuse
Comme une toile d’Hiver
Où les couleurs de vie
ne partiront jamais

Elodie Santos


Hebergeur d'image






























Hebergeur d'image

















Hebergeur d'image

















Hebergeur d'image




















Hebergeur d'image









Hebergeur d'image








Hebergeur d'image













Hebergeur d'image



















Hebergeur d'image
















Hebergeur d'image














Hebergeur d'image




















Hebergeur d'image










Hebergeur d'image









Hebergeur d'image


.

;

;

;

;















PEINTURE TOURMENTEE
CHAQUE ENFANT EST UNE ETOILE
Belle petite musique (Théma)
[ Voir tous mes poeme ]


Rémi
[ Voir tous mes belleschoses ]

Rémi
[ Voir tous mes belleschoses ]





Hebergeur d'image










Hebergeur d'image


;;


,,




















Charles Baudelaire (1821 - 1867 )















L ' invitation au voyage



Mon enfant ,ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.



Là ,tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe ,calme et volupté.



Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
A l âme en secret
Sa douceur langue natale.



Là ,tout n'et qu'ordre et beauté ,
Luxe calme et volupté.


Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
- Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux ,la ville entière.
D'hyacinthe et d'or;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière .



Là , tout n'est qu'ordre et beauté ,
Luxe,calme et volupté. Hebergeur d'image






Hebergeur d'image








Hebergeur d'image











































“L’Arbre et la graine” – Benoît Marchon









Quelqu’un meurt, et c’est comme des pas qui s’arrêtent.
Mais si c’était un départ pour un nouveau voyage ?

Quelqu’un meurt, et c’est comme un arbre qui tombe.
Mais si c’était une graine germant dans une terre nouvelle ?

Quelqu’un meurt, et c’est comme une porte qui claque.
Mais si c’était un passage s’ouvrant sur d’autres paysages ?

Quelqu’un meurt, et c’est comme un silence qui hurle.
Mais s’il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie ?




Hebergeur d'image





















Hebergeur d'image





















Hebergeur d'image


















Hebergeur d'image















Hebergeur d'image

















Hebergeur d'image


















Hebergeur d'image























Hebergeur d'image

























Hebergeur d'image










































Hebergeur d'image








Hebergeur d'image













Hebergeur d'image









Hebergeur d'image













Hebergeur d'image










Hebergeur d'image























.
Hebergeur d'image


























Hebergeur d'image



















Hebergeur d'image















Hebergeur d'image















Hebergeur d'image


















Hebergeur d'image





Liberté

Paul Eluard
Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffée d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes maisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attentives
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard


Hebergeur d'image





Hebergeur d'image








Les livres

Ils sont mon refuge par temps incertains ,
L'exutoire au moindre de mes chagrins.
Ils m'emportent ailleurs , dans une autre vie,
Au fil des pages vogue mon esprit.


Je prends alors la place de l'héroïne ,
M'imprégnant de ses pensées , je m'imagine ,
Vivre ses aventures , ses voyages , ses amours ,
Les heures s'écoulent comme sur du velours.


A cette douce évasion , ces tendres frissons ,
Mon coeur se pâme , répond à l'unisson ,
Une heure de lecture dissipe tous mes meaux ,
Le monde des livres est bien le plus beau.


Poème trouvé sur le net.



















Hebergeur d'image

















Hebergeur d'image










Hebergeur d'image


1






Hebergeur d'image































-




rossignol a 29 ami(e)s


Vous avez 4 amie s commun







CLIQUEZ ICI POUR AJOUTER UN COMMENTAIRE DANS MA PAGE




*** Ma Planète ***