RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
Gertrude_Lafond
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MESSAGES DANS TOUS LES LIVRES D'OR DE VOS AMIS   MES PPS   Mes pps préférés   MES BLAGUES   MES BELLES CHOSES   MES POEMES   MES VIDÉOS   MES RECETTES   MES RECETTES PRÉFÉRÉES  
 



Visionner 1 - 9 de 237 Blogues.


Page:  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Prochain >  Dernier >>


Adieu
Ajouté le 10/16/2016 00:00:00

Après 17 ans avec vous chaque matin je dois vous dire adieu. Mon état de santé et mon âge ne me permettent plus cette présence. Mes 23, 000 recettes demeurent à votre disposition et pour un certain temps vous pouvez communiquer avec moi à cette adresse;http://ma-planete.com/Gertrude_Lafond

Gertrude Lafond


De la chasse à la table
Ajouté le 10/02/2016 00:00:00

Gros gibier, petit gibier, gibier à plume terrestre et gibier d'eau. La préparation du gibier est quelque chose qu'on ne fait pas tous les jours.
Un lièvre ou un couple de faisans apprêtés avec soin sont aussi faciles à réussir qu'un rôti de boeuf ou un poulet farci.
Pour déguster le produit de votre chasse:

Bifteck d'orignal 

Boulettes d'orignal à la bordelaise 

Chevreuil braisé au vin rouge 

Civet de chevreuil 

Vous désirez d'autres recettes: 

Planete Cuisine   Categories Les viandes - Gibiers

Bonne semaine


Gertrude


Le riz, la céréale la plus consommée à travers le monde après le blé.
Ajouté le 09/24/2016 00:00:00

Le riz nourrit environ la moitié de la planète. C'est dire la "notoriété" de cette céréale qui, dès la plus haute Antiquité, a voyagé jusque dans les assiettes de toutes les familles du monde !
Fatigué du traditionnel riz blanc... Misez sur les riz parfumés ! Les plus connus sont :
- Le basmati : originaire du nord de l'Inde ou du Pakistan, ces grains raffinés ont un arôme proche de la noisette et restent toujours moelleux après la cuisson.
- Le thaï : naturellement parfumés, ces grains fins sont plus longs et plus larges que le basmati. Très agréable nature.
- Le surinam, très recherché par les connaisseurs, est un riz à grains très fins et très longs qui se marie très bien avec les plats en sauce.
- Depuis peu, dans les rayons "produits du monde" de certains grands magasins, on trouve aussi le riz du Vietnam ou celui du Kashmir. Faites-vous un petit plaisir, de temps en temps !, ils sont chers !
Toutes bonnes épiceries asiatiques vous offrent un assortiment de riz à un prix raisonnable.
Les différentes cuissons du riz...
Très important de laver le riz à grande eau 4 ou 5 fois
Riz créole (ou à l'indienne) : le riz est rincé, versé en pluie dans de l'eau bouillante, cuit puis rafraîchi, égoutté et passé au four dans un plat légèrement beurré. Cuisson idéale pour préparer hors-d’œuvre, salades composées, garnitures de potages (ou de blanquette de veau, poisson à l'américaine...).
Riz pilaf (ou pilaw) : les grains sont légèrement "nacrés" dans une sauteuse où l'on a fait revenir de l'oignon finement ciselé, puis mouillé d'un bouillon de volaille ou d'un fumet de poisson et aromatisé d'un bouquet garni. Il est ensuite couvert et passé au four 15 min. Parfait pour la garniture des plats en sauce.
Riz à l'américaine : il est simplement cuit dans un grand volume d'eau porté à ébullition. Cuit à couvert, il gonfle ensuite hors du feu.
Riz au lait : d'abord rincé, il est ensuite blanchi dans l'eau puis versé dans du lait bouillant aromatisé à la vanille. Il cuit à couvert jusqu'à totale absorption du lait. On peut ajouter une liaison composée de sucre, de jaunes d’œufs ou de crème anglaise.  
Pour des recettes contenant du riz: Outil de recherche,  Inscrire riz dans recherche libre, 552 recettes sont à votre disposition.

Bonne semaine


Gertrude 


C'est le temps des huîtres
Ajouté le 09/17/2016 00:00:00

Les huîtres sont au maximum de leurs saveurs jusqu’en décembre.
Ce n’est pas sa grosseur mais sa forme qui fait sa qualité.
Une huître bien ronde est recherchée par les amateurs. On peut cuisiner les huîtres de maintes façons, gratinées, en soupe, avec diverses sauces. Les vrais amateurs d’huîtres les aiment tout simplement natures, accompagnées d’un filet de jus de citron.
Les variétés les plus connues au Québec sont les Malpèques, qui proviennent de l’ile du Prince-Édouard, les Caraquets, de la baie de Caraquet au Nouveau-Brunswick et les huîtres Beau Soleil du Nouveau-Brunswick. D’autres variétés se sont ajoutées : Les Belon, Les Bras d’or et les Tatamagouche tous de Nouvelle-Écosse.
L'huître française peut être normande, breton, charentaise ou encore méditerranéenne. Enfin peut-elle se prétendre avec félicité du Basin d'Arcachon. Mais d'où qu'elle provienne, l'huître française naît quasi systématiquement dans le Bassin d'Arcachon, premier producteur Européen de naissain (captage de larves), et troisième producteur d'huîtres en France.
La conservation
Les huîtres doivent être conservées dans un environnement froid. Les huîtres vivantes peuvent être réfrigérées (le côté plat de la coquille vers le haut) jusqu'à trois semaines à une température de 5 degrés Celsius (40 degrés F).
L'emballage doit être de préférence aéré. Il faut éviter de les conserver dans des récipients fermés ou des sacs en plastique. Ne lavez pas les coquilles avant de les utiliser pour la consommation. Les huîtres retirées de leur coquille peuvent être réfrigérées jusqu'à une semaine ou congelées pendant 2 à 3 mois.
La préparation
Brossez les huîtres sous l'eau courante juste avant de les préparer. Ne les laissez pas dans l'eau. À moins que vous ne les cuisiez à la vapeur dans leur coquille, la première étape de la préparation consistera à ouvrir leur coquille pour avoir accès à la chair.
Pour des invités, prévoir une douzaine d’huîtres par personne.
Voici quelques recettes: 

Chaudrée aux huîtres

Huîtres au four  

Huîtres chaudes

Huîtres frites, sauce tartare

Huîtres panées au four

Vol au vent aux huîtres   

Bonne semaine
Gertrude


Les choux de Bruxelles
Ajouté le 09/10/2016 00:00:00

À l’achat choisir des choux de Bruxelles fermes et compacts, d'un beau vert brillant, sans feuilles jaunies, et de même taille car ils cuisent plus uniformément. 

Les choux de Bruxelles se conservent 3 ou 4 jours au réfrigérateur dans un sac de plastique perforé, dans le bac à légumes, sans les laver. 

Ils se congèlent entiers une fois blanchis pendant 3 minutes pour les petits choux ou 5 minutes pour les gros; ils se conserveront alors pendant 1 an. 

Contrairement aux autres choux, les choux de Bruxelles ne se consomment que cuits. On les sert comme légumes d’accompagnement, seuls, arrosés de beurre ou nappés de béchamel et parfois gratinés. On les met dans les soupes et les ragoûts, on les cuit à la chinoise et on peut les réduire en purée avec des pommes de terre. On peut également les servir cuits mais froids, en salade. 

La préparation : 

Couper les trognons, éliminer les feuilles défraîchies, puis bien laver les choux de Bruxelles à l'eau courante ou les mettre à tremper une quinzaine de minutes dans de l'eau citronnée ou vinaigrée, s'il y a présence de vers. 

Ils se cuisent entiers. Pour accélérer et rendre leur cuisson plus uniforme, faire une incision en forme de croix d'environ 5 mm à la base des choux. 

Les cuire rapidement afin d'éviter qu'ils ne deviennent pâteux. Pour cuire les choux de Bruxelles à l'eau, ne mettre que 1 ou 2 cm d'eau et cuire de 8 à 12 minutes. À la vapeur ou par braisage, les cuire environ 15 minutes; le temps de cuisson varie selon qu'on aime les choux de Bruxelles plus ou moins tendres. 

Le chou de Bruxelles est une excellente source de vitamines et comme tous les membres de la famille des crucifères, il aurait des propriétés anticancéreuses.  

Ma recette préférée:  Choux de Bruxelles sautés au beurre 

Et vous quel est votre recette préférée. 

Bonne semaine 

Gertrude


Les herbes aromatiques.
Ajouté le 09/03/2016 00:00:00

Simples à cultiver, les herbes aromatiques fraîches sont un luxe finalement accessible. Voici quelques conseils de base pour les conserver.

Que les véritables amateurs de persil, estragon, menthe, origan, estragon et basilic se rassurent, nombreuses sont les techniques de conservation. Tout d'abord, il est préférable de récolter les herbes avant l'apparition des fleurs, et par temps sec et chaud. Récoltées humides et couvertes de rosées, elles prennent un goût désagréable de moisi après conservation. Le meilleur moment pour le ramassage est donc la fin de la matinée. 

Une fois récoltées, les herbes se conservent soit au congélateur ou en boîte hermétique, préalablement séchées.

Herbes séchées: Pour sécher les herbes fraîches (menthe, origan, romarin, estragon...) placez-les entre deux feuilles de papier absorbant aux micro-ondes puissance maximale 4 minutes environ. Conservez les herbes ainsi séchées dans un récipient hermétique. 

Ou des glaçons d'herbes: Pour conserver les herbes aromatiques de votre jardin, ou encore d'une grosse botte achetée au marché, coupez-les au ciseau dans un verre ajoutez un peu d'eau et remplissez un bac à glaçons. Vous utiliserez ces glaçons pour parfumer vos sauces facilement. 

Bonne semaine 

Gertrude

[email protected]


Choisir son poisson
Ajouté le 08/27/2016 00:00:00

- - Si le bœuf gagne à ne pas être consommé tout de suite, le poisson commence à perdre de sa fraîcheur dès sa prise. Vous devez donc vous assurer que l'endroit où vous vous procurez votre poisson dispose d'une sélection la plus fraîche possible.  Même si un poissonnier offre un vaste assortiment, il n'est pas automatiquement le meilleur choix. Le comptoir de poissons de votre supermarché peut avoir moins de variétés, mais s'il est très achalandé, vous aurez possiblement un produit plus frais.  

Le poisson doit toujours être présenté sur beaucoup de glace, très propre, il va sans dire. 

 Les étiquettes affichant les prix ne doivent jamais être piquées directement dans le poisson. Cela compromet la fraîcheur du produit. 

À cause du transport par avion et la culture de plus en plus répandue de certaines espèces, on retrouve une bonne sélection toute l'année.

Il est toujours préférable de choisir le poisson entier lorsqu'il est disponible. Il sera souvent moins cher que le filet et vous pouvez utiliser les os et la tête pour préparer un excellent fumet. Cela permet également d'évaluer plus facilement la fraîcheur du poisson. Demandez à le sentir. Et si on vous en empêche, n'en prenez pas.  

Le poisson doit avoir une odeur de mer, vaguement d'algues. Il ne doit pas avoir une forte odeur de poisson ni d'ammoniaque.

 La chair doit être ferme au toucher et reprendre forme après une pression.  

Pour des recettes, visiter: catégories poissons. 

Bonne semaine 

Gertrude


Quoi faire avec les légumes de votre jardin?
Ajouté le 08/20/2016 00:00:00

Quoi faire avec les légumes de votre jardin?
Un bon bœuf aux légumes, tout le monde connaît ça. Mais combien d’autres choses peuvent être réalisées avec ces légumes frais.
Les courges, les aubergines, les poivrons, le chou, les carottes, les haricots, les concombres et bien entendu les tomates.
Voici quelques recettes vous permettant de profiter des légumes frais avant de faire vos conserves :

Omelette aux courges

Beignets de courgettes

Crème de courgettes et d'artichauts

Légumes frits

En visitant la catégorie Légumes  vous avez plusieurs recettes à votre disposition.

À vos chaudrons.


Gertrude


L'ail c'est bon pour la santé
Ajouté le 08/13/2016 00:00:00

L’ail a des vertus remarquables et on le sait depuis longtemps.
Aujourd’hui, on mange de l’ail pour faire baisser le mauvais cholestérol et augmenter le bon, pour lutter contre la grippe ou les rhumes, contre l’hypertension, et il serait même bon de manger beaucoup d’ail pour réduire les risques d’avoir un cancer de l’estomac.
Bref, rien que du bon. Et pour ceux qui ne supportent vraiment pas l’ail même sans germe, il existe en pharmacie des pastilles d’ail désodorisées.
Mais que serait la bouillabaisse sans ail, ou les escargots à la bourguignonne?
Quand vous trouverez au marché de l’ail frais, profitez-en.
Une bonne persillade donne toujours du goût à la cuisine.
L'ail a une saveur particulièrement tenace qui laisse des traces persistantes dans l'haleine et qui imprègne la transpiration. Ces effets sont peut-être à l'origine de sa mauvaise réputation.
Le bulbe ou «tête d'ail» est formé de caïeux, plus souvent nommés gousses. On en compte de 12 à 16 par tête.
À l’achat, choisir des bulbes dodus et fermes, exempts de germes et de taches, et dont la pelure est intacte.
L'ail est disponible sous diverses formes: en flocons, en poudre, haché, en pâte, etc. Ces préparations sont pratiques, mais il est préférable de se servir d'ail frais si l'on désire avoir le maximum de saveur.

Ail au vinaigre 

Ail en conserve 

Aïoli 

Beurre à l'ail  

Boeuf sauté à l'ail et au poivre       

À la semaine prochaine.


Gertrude




Page:  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Prochain >  Dernier >>



*** Ma Planète ***