VOIR LA VERSION PLEINE: Lien
Titre: Notre-Dame : ce qui a été sauvé
Mots-clés:
Entrée du Blogue: Notre-Dame : ce qui a été sauvé   Une foule de Parisiens émus en communion devant une cathédrale encore en flammes , c’est l’image forte que l’on peut retenir du drame qui s’est abattu sur le monument français le plus visité au monde hier en fin d’après-midi. On le rappelle, Notre-Dame de Paris s’est embrasée et a subi d’importants dégâts pendant la soirée, provoquant alors une grande émotion chez tous les Français. Mais au lendemain de la catastrophe, quelques bonnes nouvelles viennent adoucir nos maux. Instagram @depths_of_world Si la flèche emblématique de la cathédrale est partie en fumée à notre grand désarroi, certains éléments des plus précieux ont eux été épargnés par les flammes. C’est le cas des vitraux des sublimes rosaces qui ornaient les côtés nord et sud de Notre-Dame . Construits au XIIIe et plusieurs fois rénovés depuis, ces véritables trésors intemporels ont survécu à l’incendie. Autre soulagement de taille, le Grand orgue, vieux de presque 300 ans, qui surplombe la nef de l’édifice a lui aussi gagné son combat face aux flammes. S’il ne semble pas avoir été atteint par le feu, il aurait été tout de même endommagé par la pression de l’eau utilisée par les sapeurs pompiers pour combattre l’incendie. Construit en 1733, l’orgue fait partie intégrante des joyaux de Notre-Dame . Le majestueux instrument de musique compte près de 115 jeux et pas moins de 8 000 tuyaux, ce qui en fait le deuxième plus grand orgue de France. Outre ces trésors, plusieurs reliques ont également été épargnées, parmi lesquelles notamment la Sainte-Couronne, trèsor inestimable de la croyance catholique. Ont pu être sauvés également plusieurs tableaux, les statues de la flèche et le bourdon, la fameuse cloche de plus de 13 tonnes.