ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :


MENU:        



Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie



Se faire plaisir
 
Proposé par : Tessa
Ajouté le : 01/18/2009
Catégorie : Réflexion
Vues : 165
Commentaires : 0


 

         Un petit quelque chose pour vous en ce beau dimanche en attendant les exercices de demain...)

image étoile


Le musicien déguisé en serveur

Un des petits rituels qui m’apporte beaucoup au quotidien est d’aller luncher à l’extérieur, généralement à un des jolis villages environnant ma demeure. J’emmène mon cahier de note – ça fait changement de l’ordinateur! –, je laisse mon esprit vagabonder, et je note des idées pour les projets sur lesquelles je suis en train de travailler. Si j’égarais mon cahier et que vous en veniez à le trouver, vous découvririez des gribouillages comme «Pacha – bâton – résignation - chronique» ou «Maisons Manh. Beach – unique – 2ième module prog». Ça, c’est si vous parvenez à déchiffrer mon écriture, qui est, comme j’aime bien le dire, «un langage codé entre moi et moi». Faut bien garder des choses pour soi! ;-)

Bref, j’étais récemment à un des cafés que je fréquente régulièrement, et je discutais avec Nathaniel, le jeune homme qui me sert souvent. Il revenait de New York, donc je lui ai posé quelques questions sur son voyage, puis sur ses intérêts. Il m’a dit qu’il travaillait auparavant dans le domaine la musique. Puis il s’est empressé de préciser, avec une certaine intensité: «Ça (être serveur), je le fais seulement en attendant. Ce n’est vraiment pas ma branche. Ma sœur est la proprio de l’endroit, donc j’ai accepté l’emploi qu’elle m’a offert, mais c’est temporaire…» Bien qu’il serve les repas tout à fait correctement, c’était clair que ce n’était pas sa chanson à lui. Et il semblait soulagé lorsqu’il m’en a informé, comme s’il retrouvait une paix que seul le fait d’être authentique pouvait lui apporter.

Dites, quelles sont les sphères de votre vie, où les situations, qui vous donnent envie de dire «Ah non, ça, c’est pas vraiment moi!» ou «Oh, ça, c’est juste en attendant…»? Je vous invite à vous poser la question aujourd’hui pour chacun des domaines suivants (et les autres qui vous viendront peut-être à l’esprit). Où êtes-vous vous? Où ne l’êtes-vous pas?

Votre occupation professionnelle
Votre vie amoureuse
Vos amitiés
Les relations avec les membres de votre famille
Votre environnement physique (ville où vous habitez, votre demeure, votre décoration, etc)
Vos hobbies (ce que vous faites quand vous ne travaillez pas)
Votre apparence, votre façon de vous habiller

Vous reconnaissez ce qui est vraiment vous tout naturellement, de la même façon que vous reconnaissez vos aliments préférés ou vos chansons favorites. Il s’agit d’un sentiment d’aisance, de fluidité. Un sentiment de joie et d’expansion, aussi.

Notez qu’il s’agit juste de faire un bilan, non pas de nourrir vos frustrations, de vous juger ou de faire une montagne avec ce que vous découvrez. Où suis-je moi, où ne le suis-je pas? Voilà de belles questions à se poser. Gardez le tout léger.

Si vous sentez spontanément l’appel de faire des ajustements ou de faire un premier pas vers le changement, faites-le. J’aime bien l’expression en anglais pick the low-hanging fruits – c’est-à-dire «cueillez les fruits qui pendent des branches du bas». Si un changement vous semble lointain et inaccessible, ne vous compliquez pas la vie: pour le moment, allez vers ce qui vous apparaît naturel – soit en avançant un mini-pas à la fois, soit en portant votre attention sur un autre changement que vous vous sentez appelé à effectuer également. Pourquoi se créer du stress inutilement?

À demain! :-)

Marie-Pier




 
 






Seuls mes amis peuvent placer des commentaires

Retour à la liste des nouveautés









*** Ma Planète ***