ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :


MENU:        



Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie



Voyage...Les Chutes du Niagara.....
 
Proposé par : Louise_Bourgoin
Ajouté le : 03/11/2013
Catégorie : Amour
Vues : 51
Commentaires : 0


Voyage de Noces...Les Chutes du Niagara.....
 
  Voyage...les chutes du Niagara


   
Voyage... Les chutes du Niagara -
 
  En dévalant une falaise entre les lacs Erié et Ontario, le Niagara crée de fantastiques chutes d’eau (Niagara Falls) dont la majesté attire chaque année environ 12 millions de touristes.
  
Les chutes du Niagara ne sont pas exceptionnelles par leur hauteur, 52 m, mais par leur ampleur et surtout la puissance phénoménale de l’eau qui s’y engouffre.
  
L’île américaine de Goat Island divise la rivière en deux bras. A l’Est, se situent les chutes américaines, larges de 300 m, et à l’Ouest les chutes canadiennes, Horseshoe Falls, en forme
de fer à cheval.

 

Rainbow bridge permet de passer du Canada aux Etats-Unis tout en admirant les chutes du Niagara.
 
Géographie
    
 
Les chutes du Niagara se situent à la frontière entre les Etats-Unis, Etat  de New York et le Canada, dans l’Ontario. Sur la rive américaine de la rivière se trouve la ville industrielle de Niagara Falls tandis que  la rive canadienne est consacrée au tourisme.
 
  
   
Chutes du Niagara. Photos de Derek Purdy
 
Il ne s’agit pas en fait d’une chute mais d’un ensemble de chutes : 
 
  • Horseshoe Falls « fer à cheval » qui correspondent aux chutes canadiennes
  • American Falls qui correspondent aux chutes américaines
  • Bridal Veil Falls « voile de la mariée », du côté américain qui sont des chutes beaucoup moins importantes
    
Horseshoe Falls. Photo de Christopher Chan
    
 
La fougue des chutes du Niagara est unique avec un débit estimé à plus de 2 800 m³ par seconde.
 
A la dernière époque glaciaire, le Niagara rongeait les roches schisteuses à la base de la falaise puis sapait la couche de calcaire dure du sommet.
     
American falls. Photos de Christopher Chan
    
 
L’érosion a depuis fait reculer la chute de 11 km, creusant la gorge que nous pouvons admirer aujourd’hui.
Cette érosion continue aujourd’hui et la conservation des chutes demandent des moyens gigantesques. Les techniciens peuvent ralentir l’érosion mais pas la stopper. Les chutes du Niagara vont donc continuer tout doucement à reculer.
     
Chutes du Niagara. Photos Scott Kinmartin
    
 
Actuellement, les aménagements captent, en amont des chutes, jusqu’à 75% des eaux de la rivière pour alimenter les centrales hydroélectriques américaines et canadiennes. 
 
  
 
Anecdotes
 
Le premier témoignage de l’existence des chutes nous vient du père Louis Hennepin, un récollet qui, en 1678, accompagnait l’explorateur Cavelier de La Salle sur le lac Ontario. 
  
 
Le Niagara. Image Diego 3336

niagara-river-1386e4f.jpg

 
Le Niagara. photos de Diego 336
 
A la fin du 19e siècle, des aventuriers venaient jusqu’aux chutes pour défier la mort. En 1859, le funambule Blondin, transporta son impresario sur ses épaules, suspendu sur un fil au-dessus des chutes.
 
  
   
Chutes de Niagara. Photos de Mishiru
    
 
D’autres tentèrent le même exploit devant un public avide de sensationnel et beaucoup se noyèrent. Certains essayèrent même de descendre les chutes dans des embarcations.

Tourisme

Les chutes du Niagara sont un spectacle inoubliable et notamment la nuit, grâce aux lumières multicolores qui rendent le spectacle féerique.
   
Horseshoe falls, Spectacle féerique nocturne.
Photos de Old Shoe Woman
   
 
Des bus font une vingtaine d’arrêts le long de Niagara Parkway et emmènent les touristes jusqu’au parc Queenston Heights.

 

 
  niagara-glen-2-1386ed1.jpg
 
Niagara Glen. Un sentier descend jusqu'au bord de l'eau tumultueuse. Photos de Pbeens
    
 
La promenade de Rainbow Bridge à Table Rock est à faire absolument. Le trajet qui dure un peu moins de 2 km permet d’admirer Queen Victoria Park puis de se retrouver face aux chutes américaines.
On continue ensuite sur Table Rock qui borde la chute canadienne.
   
Rainbow bridge qui relie les États Unis au Canada.
Photos de Ricmcarthur
   
 
Si le temps le permet, il ne faut pas rater la ballade en bateau qui longe la chute américaine et s’immobilise devant la chute canadienne.
   
   
Balade sur les eaux tumultueuses du Niagara
Photos de Joesflickr
 
Les frissons sont garantis au milieu du tourbillonnement furieux des eaux. Prévoyants, les organisateurs prêtent des imperméables.
   
   
White Water Boardwalk. Un ascenseur mène au fond de la
gorge puis on accède à l'eau tumultueuse par une
passerelle. Photos de Geff Rossi
 
  
 
Si vous voulez avoir un point de vue unique sur les chutes, il faut vous rendre sur la tour Skylon, à 236 m au-dessus de la rivière.
La vue panoramique est vraiment splendide.
     
Les chutes canadiennes en forme de fer à cheval.
Photos de Mjb84


Parmi les autres attractions à ne pas manquer, citons la nacelle  qui vous amène au-dessus des impressionnants tourbillons.

Amicalement de Louise 




 
 






Retour à la liste des nouveautés









*** Ma Planète ***