ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
MENU:          
Le plus grand réseau social francophone de blagues / pps et poésie. Partagez vos créations, donnez vos commentaires, communiquez avec les autres membres. Plus de 49 000 membres actuellement. Inscrivez-vous avec notre formulaire! ou entré avec votre compte Facebook en cliquant ici

Recevez une blague à tous les jours dans votre courriel

Blagues de Blondes (VII)

Faites découvrir cette blague à vos amis sur facebook cliquez sur un des boutons



 
Proposé par : Phil_V
Ajouté le : 04/19/2020
Catégorie : Blondes
Vues : 46
Commentaires : 6









C’est une blonde qui se promène en auto. À la radio, on annonce un message important :
- Attention ! Sur la rue Sainte-Catherine, une femme circule avec son auto en sens contraire du trafic !
Et la blonde se dit : « ils sont nuls y’en a pas qu’une, ils sont plus d’une centaine... »


C’est une blonde qui se rend chez son médecin car elle vient de s’apercevoir qu’elle est enceinte.
Son médecin l’ausculte et lui pose la question :
- Vous êtes enceinte de combien, mademoiselle ?
La jeune fille en rougissant :
- Je ne sais pas, il faisait noir, je n’ai pas compté.


C’est une blonde qui trouve 5 € au sol.
Sa copine lui demande :
- Qu’est-ce que tu vas faire avec ce billet ?
La blonde lui répond :
- Je vais m’acheter un portefeuille, comme ça, je pourrais mettre mon billet dedans !


C’est une blonde qui va à la pharmacie s’acheter une boîte de suppositoires. Lorsqu’elle arrive chez elle, elle en mange un et finalement avale toute la boîte !
Le lendemain elle retourne à la pharmacie et achète une autre boite, puis dès qu’elle arrive chez elle, elle les mange tous !
Et ainsi de suite durant quatre autres jours.
Le cinquième jour, elle demande au pharmacien une autre boîte de suppositoires. Alors ce dernier ne peut s’empêcher de lui dire :
« Voyons madame, est-ce que vous les mangez vos suppositoires ? »
Et la blonde de rétorquer d’un ton méprisant : « Non, je me les fourre dans l’cul ! »


C’est une blonde qui va faire ses courses en voiture chez Karouf lorsqu’une énorme averse de grêle lui tombe dessus. Des grêlons gros comme des œufs de pigeons viennent marteler la carrosserie de la voiture !
Après l’averse, le capot, le toit et le coffre de la voiture portent les marques des impacts, et la conductrice se dirige tout naturellement vers le carrossier le plus proche.
Le carrossier après avoir constaté les dégâts lui donne son devis : 3 000 € de réparations. La blonde trouve la note un peu salée pour sa Daf 55 automatique qui n’est plus cotée à l’argus depuis 1980.
« Enfin monsieur le carrossier, n’y a-t-il pas un moyen de faire les réparations à moindre coût ? » demande-t-elle.
En rigolant, le garagiste lui répond :
« Peut-être qu’en soufflant par le pot d’échappement de toutes vos forces vous arriverez à faire disparaître les creux ! »
La fille rentre chez elle, et à peine le pot d’échappement a-t-il eu le temps de refroidir qu’elle essaie la technique prescrite par le carrossier.
Elle est là avec la bouche sur le pot d’échappement en train de souffler de toutes ses forces, lorsque sa voisine (une autre blonde) arrive et s’affole :
« Mais ... qu’est-ce que tu fais ? Tu ne veux pas te suicider tout de même ? !
Euh non, la rassure la première, je suis simplement en train de souffler dans le pot d’échappement pour décabosser la carrosserie de ma Daf !
Mais qu’est-ce que t’es conne ! répond la voisine.
Ça ne marchera jamais : t’as oublié de remonter les vitres ! »


C’est une blonde qui va voir son médecin :
- Je vous remplace la pommade par des cachets pour calmer vos douleurs !
- D’accord, docteur, mais ça va être plus long à étaler !


C’est une blonde qui vient d’écraser un poulet.
Elle se rend à la ferme la plus proche et dit au fermier :
Je viens d’écraser un poulet, je suis désolée, vraiment…
- Bah ce n’est pas grave ma bonne dame, vous n’avez qu’à le manger.
- D’accord mais qu’est-ce que je fais de sa moto ?


C’est une blonde, qui se nomme Ariane, qui reçoit de son ami une Porsche 911.
Toute contente, elle va se promener sur les routes des campagnes. Vu qu’elle ne s’occupe pas de l’essence, elle tombe en panne.
- Oh ! Non ! S’exclame-t-elle.
Une autre blonde, qui se nomme Mélanie, arrive en Porsche 911 et, par politesse, s’arrête pour prêter main forte à Ariane.
- Mais, qu’est-ce qui se passe Mademoiselle ?
Ariane sort de sa voiture et ouvre le capot avant.
- Oh ! Non ! On m’a volé mon moteur ! Cria-t-elle.
- Oh ! Mais tu es chanceuse ! J’en ai un de rechange dans mon coffre à l’arrière !


C’est une blonde, une rousse et une brune qui meurent. Malheureusement pour elles, l’ascenseur de Saint-Pierre est en panne. Elles doivent donc prendre l’escalier. Mais cet escalier raconte des blagues et si on rigole on va directement en enfer.

Les trois amies commencent à monter l’escalier.
Au premier palier une blague carrément nulle est racontée : personne ne bronche.
Au deuxième palier une blague assez marrante est racontée : la brune pouffe de rire et une grande trappe s’ouvre sous ses pieds pour la conduire en enfer, elle tombe dans un grand cri.
Au troisième palier une excellente blague est racontée : la rousse se tord de rire par terre et va en enfer.
Au quatrième palier une blague à mourir de rire, carrément tordante, à s’en arracher les cheveux est racontée mais la blonde ne rit pas, elle ne sourit même pas : on dirait qu’elle réfléchit (eh oui ! c’est possible !)
Au cinquième palier, la blague la plus drôle au monde est racontée mais la blonde reste sérieuse. Cinq marches avant le paradis, alors que le silence est complet, la blonde se met à éclater de rire.
Saint-Pierre, étonné par ce comportement, lui demande pourquoi elle a fait ça et la blonde lui répond : C’est parce que je viens de comprendre la première blague !


C’est une blondinette qui rentre à la maison. Elle va voir sa maman et lui dit :
Maman, aujourd’hui à l’école on a appris à compter.
Eh ben les petites filles elles savaient aller que jusqu’à 5 et moi écoute :
1,2,3,4,5,6,7,8,9,10 ! C’est bien maman, hein
- Oui ma chérie, répond la mère.
- C’est parce que je suis blonde, hein, maman ?
- Oui ma chérie.
Le lendemain, la petite blondinette rentre à la maison et dit :
- Maman, aujourd’hui à l’école on a appris l’alphabet.
Eh ben les petites filles elles savaient aller que jusqu’à D et moi écoute :
A,B,C,D,E,F,G,H,I,J,K
- C’est bien maman, hein ?
- Oui ma chérie, répond la mère.
- C’est parce que je suis blonde, hein, maman ?
- Oui ma chérie.
Le lendemain, la blondinette rentre à la maison et dit :
Maman, aujourd’hui à l’école on est allé à la piscine.
Eh ben les petites filles elles avaient pas de poitrine et ben moi, regarde...
Et là, la blondinette expose son méga 95-C à sa mère.
- C’est parce que je suis blonde, hein, maman ?
- Non ma chérie, ça c’est parce que tu as 18 ans.


 








Faites découvrir ce pps à vos amis sur facebook cliquez sur un des boutons




 
 








*** Ma Planète ***