ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
BLOGUES  
 
DIMANCHE 20 AOÛT 2017 / BARCELONE PLEURE SES MORTS
A été vu :: 7
Ajouté le 08/20/2017 11:04:44 par Louise_Bourgoin

Publié Le 20 Août 2017...Barcelone Pleure Ses Morts

Le roi d'Espagne Felipe VI (au centre) et son épouse Letizia ont assisté à la messe célébrée à la cathédrale de la Sagrada Familia en mémoire des victimes des attentats perpétrés en catalogne, le 20 août.

Photo Manu Fernandez, Associated Press

Alfons Luna & Adrien Vicente
Agence France-Presse
Barcelone & Madrid
Barcelone a rendu hommage dimanche, dans sa célèbre cathédrale de la Sagrada Familia, aux victimes des attentats en Catalogne, alors que la police révélait des détails glaçants sur les assaillants, qui disposaient de 120 bonbonnes de butane.

Le roi d'Espagne et son épouse ont signé un livre de condoléances.

Photo Sergio Barrenechea, Reuters

Pendant que l'enquête avançait, Barcelone a rendu dimanche hommage aux victimes avec une cérémonie.

Près de 2000 personnes ont assisté à la « messe pour la paix et la concorde » organisée dans l'emblématique basilique de la Sagrada Familia aux tours hérissées marquant l'horizon de la ville.

Barcelone a traversé « des jours de larmes, de beaucoup de larmes, mais surtout de grande humanité », a dit l'évêque Sebastià Taltavull, l'un des prélats officiant la cérémonie.

Dans l'assistance, le roi d'Espagne Felipe VI et Letizia, installés au côté du président du Portugal, écoutaient gravement les religieux.

Toute la classe politique espagnole assistait à la messe, à commencer par le chef du gouvernement conservateur Mariano Rajoy, assis, protocole oblige, à côté du président de la Catalogne Carles Puigdemont avec qui les différends se multiplient depuis des mois autour de ses projets indépendantistes.

À l'extérieur s'étaient massées plusieurs centaines de personnes, sous le regard de tireurs d'élite postés sur les toits environnants.

« Ca aurait pu m'arriver à moi, à mes enfants, à n'importe qui », a confié à l'AFP TV, en sanglots, Teresa Rodriguez, Barcelonaise depuis près de 50 ans.

Dans la soirée les Barcelonais chercheront aussi du réconfort auprès de leur cher Barça, pour un match face au Betis de Séville au Camp Nou qui sera sans doute chargé d'émotion...

Les joueurs ayant décidé de remplacer leur nom par Barcelona sur leur maillot.

« La reconquête de la normalité représente la plus grande des défaites pour ceux qui veulent porter atteinte à notre style de vie... dont fait partie le soccer », a déclaré le président catalan Carles Puigdemont.

Amicalement De Louise



Retour à la liste des nouveautés


*** Ma Planète ***