ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
BLOGUES  
 
Visiter La Martinique - Que Faire & Que Voir Sur L'île Aux Fleurs - (Vidéos) -
A été vu :: 12
Ajouté le 11/09/2020 00:00:00 par Louise_Bourgoin

Visiter La Martinique -

Que Faire & Que Voir Sur L’île Aux Fleurs -

Top 15 Des Choses À Faire En Martinique -

Par - Florian Colas -
 

  Faisant partie des Antilles françaises, la Martinique offre un mélange séduisant de magnifiques plages, de montagnes luxuriantes, et de jardins tropicaux flamboyants.

 

Mais l’île a aussi une histoire fascinante à vous raconter à travers des sites architecturaux, et des musées et monuments témoignant du passé précolombien et colonial de l’île.

On en trouve notamment un grand nombre à Fort-de-France, la capitale et la principale ville de cette île paradisiaque.

Pour avoir un aperçu de la puissance de la nature, rendez vous à Saint-Pierre, une ville construite sur les ruines...

De l’ancienne capitale de la Martinique, qui a été détruite par l’éruption de 1902 de la Montagne Pelée, un volcan encore actif.

Ce dernier offre un cadre spectaculaire aux villes et aux plages environnantes.

Les activités en plein air abondent sur cette île séduisante.

La Martinique possède un vaste réseau de sentiers vous menant au milieu de la forêt tropicale, des cascades et des paysages côtiers.

La plongée sous-marine et le snorkeling sont aussi très pratiqués. Le port de Saint-Pierre est devenu...

Un site de plongée populaire, parsemé d’épaves coulées suite au raz de marée provoqué par l’éruption de la Montagne Pelée.

Cependant, beaucoup de gens viennent simplement se prélasser sur les plages, festoyer...

Autour d’une bonne table de cuisine française et créole, et profiter d’un air de France sous les tropiques.

Alors que faire et que visiter en Martinique ?

 Saint-Pierre -

Avec une vue spectaculaire sur la Montagne Pelée, Saint-Pierre est construite sur les ruines de l’ancienne Saint-Pierre.

La ville était autrefois le port principal de la Martinique jusqu’à ce que la Montagne Pelée entre en éruption en 1902.

L’explosion volcanique a détruit toute la ville et tué l’ensemble des quelque 28.000 habitants, à l’exception de trois personnes, dont un prisonnier.

Aujourd’hui, les touristes qui visitent Saint-Pierre peuvent voir quelques-uns des vestiges, y compris la cellule du survivant de la prison, l’ancien théâtre, le cachot de Cyparis, et les ruines du quartier du Figuier et ses petites maisons à un étage.

Sur la colline au-dessus du Figuier, le Musée Volcanologique affiche les restes calcinés d’éléments récupérés de la vieille ville et du port et propose un rappel frappant de la tragédie.

Tous les bateaux (sauf un) ancrés dans le port ont coulé dans le raz de marée qui a suivi l’éruption.

La zone est maintenant populaire auprès des plongeurs qui viennent explorer les épaves.

 Le Jardin De Balata -

Crédit photo: Wikimedia – Mica -

Appartenant à un horticulteur passionné, le jardin botanique de Balata, près de Fort-de-France...

Comportent plus de 3000 espèces de plantes et de fleurs tropicales ainsi que des étangs ponctués de nénuphars et de fleurs de lotus.

Des ponts de singe au milieu des cimes vous offrent une vue aérienne sur les jardins luxuriants tandis que les colibris bourdonnent dans l’air parfumé.

On trouve un peu partout des bancs pour se reposer et admirer la nature faire son oeuvre.

 La Montagne Pelée -


Crédit photo - Flickr – kenshiraw -

Volcan actif, la Montagne Pelée est entré en éruption le 8 mai 1902, détruisant la ville de Saint-Pierre située en contrebas et tuant des milliers de personnes.

Le volcan est actuellement dans une phase calme et on peut marcher jusqu’au sommet et profiter des vues spectaculaires sur l’Atlantique et les montagnes avoisinantes, les jours clairs.

Une route goudronnée depuis Le Morne-Rouge vous mène sur deux kilomètres au départ du sentier.

Les randonnées tôt le matin sont généralement récompensées d’une couverture nuageuse moindre, ce qui vous permet d’avoir une vue optimale sur les environs.

Fort-De-France -

Crédit photo - Wikimedia – Aristoi -

La ville animée de Fort-de-France est la capitale de la Martinique, son principal port, et un point d’ancrage optimal pour partir à la découverte de l’île et pratiquer toute sorte d’aventures.

La ville est aménagée autour de « La Savane », un parc central jalonné de palmiers, d’allées et de statues, dont une de l’impératrice Joséphine.

Les choses à ne pas manquer à Fort-de-France incluent le Fort-Royal (Fort Saint-Louis), datant de 1638; le Palais de Justice et la Cathédrale Saint-Louis avec son clocher distinctif.

La Bibliothèque Schoelcher est incontournable...

Nommé d’après Victor Schœlcher, un militant pour l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises, le bâtiment a été démantelé et expédié par bateau vers la Martinique depuis Paris en 1893.

Le Musée Départemental d’Archéologie et de Préhistoire présente l’histoire pré-colombienne de l’île tandis...

Que le Musée régional d’histoire et d’ethnographie comprend du mobilier, des vêtements, des bijoux et des instruments de musique créoles.

Comme on l’a dit, Fort-de-France est un point idéal pour séjourner sur l’île aux fleurs.

Ainsi, la location d’une voiture à Fort-de-France se révèle être une solution parfaite pour rayonner sur l’île depuis la ville.

Il est possible de louer une voiture sur place sur ce site.

 La Route De La Trace -


La pittoresque Route de la Trace (RN 3) est une route touristique qui relie Fort-de-France et Le Morne-Rouge en traversant les Pitons du Carbet et en passant au bord du Jardin de Balata.

L’origine du nom donné à la Route de la Trace provient des sentiers qui débutent à proximité de celle-ci. Le sentier le plus connu est celui de la Trace des Jésuites.

Longue de 29 km, cette route permet de découvrir à travers le Parc naturel régional de Martinique de magnifiques paysages dans la forêt luxuriante, ainsi que de multiples départs de randonnée.

À noter que Le Morne-Rouge tient son nom de la couleur rouge de la terre où les bananes et les ananas trouvent leur cadre naturel.

La petite ville a également souffert de l’éruption de la montagne Pelée en 1902 et c’est maintenant un site de pèlerinage, d’autant qu’il se trouve sur la route des pentes de la Montagne Pelée.

 Le Musée De La Pagerie -

Crédit photo - Wikimedia – Thérèse Gaigé -

Ancienne exploitation sucrière, le Musée de la Pagerie fut le lieu de naissance de Marie Josèphe Rose Tascher de La Pagerie...

Dite Joséphine de Beauharnais, qui deviendra plus tard l’impératrice Joséphine, la première épouse de l’empereur Napoléon Ier.

La maison en pierre pittoresque a été partiellement restaurée et comporte certains...

Des objets personnels de Joséphine, dont un certificat de mariage et des lettres d’amour de Napoléon.

Votre guide divulgue des histoires fascinantes sur l’enfance de Joséphine et son mariage arrangé avec le célèbre empereur français.

Le Musée de la Pagerie se trouve aux Trois-Îlets, au sud de la baie de Fort-de-France.

Pointe Du Bout -


Crédit photo - Wikimedia –Frameme~commonswiki

Sur un promontoire au sud de Fort-de-France, Pointe du Bout est l’un des principaux lieux de vacances de la Martinique.

Boutiques, glaciers et restaurants bourgeonnent le long des rues de cet endroit très touristique, et les resorts ont leurs propres parcelles de plage.

Un service de traversier opère depuis la marina, transportant les visiteurs à travers la baie de Fort-de-France.

À l’ouest de la Pointe du Bout, les touristes affluent sur le sable de la plage d’Anse Mitan, l’une des plus belles plages de l’île, où le snorkeling est de rigueur.

Sainte-Anne -


Crédit photo - Wikimedia – Riba

Parsemé avec des criques bordées de palmiers, Sainte-Anne a la particularité...

D’être le village le plus méridional de l’île mais aussi l’un des plus beaux.

On y trouve des commerces, des restaurants et un marché artisanal, mais les principales attractions du village restent les plages.

Tout proche, Les Salines est l’une des étendues de sable les plus paradisiaques de Martinique.

La Plage Des Salines -

Crédit photo - Wikimedia – Nicolas BOUTHORS

À courte distance au sud de Sainte-Anne, Les Salines est l’une des plages les plus populaires de la Martinique.

Nommée ainsi d’après l’étang de sel à proximité, cette plage s’étend sur un kilomètre...

À l’extrémité sud de la Martinique et offre des paysages typiques des Caraïbes...

Des eaux calmes et un doux sable blanc. Des cocotiers offrent de l’ombre pour les amateurs de sieste sur la plage.

Les Salines a tendance à être bondée avec les familles le week-end, mais est un peu plus tranquille pendant la semaine.

Des vendeurs proposent le déjeuner et des boissons derrière la plage.

 L’Ajoupa-Bouillon -


Crédit photo - Nord TV

L’Ajoupa-Bouillon, au pied de la montagne Pelée...

Est connue pour les fleurs colorées...

Qui ornent ce petit village et...

Son élevage d’écrevisses de rivière.

Près du village, vous trouverez quelques...

Activités intéressantes à faire, comme notamment...

Les Ombrages, un sentier botanique à travers la forêt tropicale...

Le long d’un ravin luxuriant et les Gorges de la Falaise...

Une succession de petites gorges le long de la rivière...

Du même nom, qui conduisent à une belle cascade.

La Presqu’île De La Caravelle -


Crédit Photo - Flickr – Daniel Jolivet

Les amoureux de la nature trouveront beaucoup de choses à voir et à faire à la presqu’île de la Caravelle dans l’est de la Martinique.

Le circuit de randonnée pédestre de la Caravelle, au départ de la Trinité, offre une traversée de la mangrove avec vue sur la côte orientale accidentée.

Près du début du sentier de randonnée se trouvent les ruines du château Dubuc, l’ancienne demeure de la riche famille Dubuc qui possédait la péninsule au cours du 18ème siècle.

Si vous êtes accompagné par un guide, il vous contera l’histoire fascinante de la famille.

Après la randonnée, vous pouvez vous promener jusqu’au village de la Tartane et sa plage pour une baignade rafraîchissante.

Les surfers trouveront la meilleure houle de la Martinique tout proche.

Le Rocher Du Diamant -


Crédit Photo - Pixabay – orythys

Le rocher du Diamant est une petite île inhabitée située à deux kilomètres environ de la pointe du Diamant, dans le canal de Sainte-Lucie.

L’îlot doit son nom à sa forme générale, en pointe et biseautée, ainsi qu’aux reflets de ses parois à certaines heures du jour, évoquant ceux d’une pierre précieuse.

Il a donné son nom à la ville qui lui fait face sur la côte. Le rocher possède une histoire navale peu commune...

En 1804, les Britanniques (à bord du HMS Centaur) s’emparèrent du rocher du Diamant et s’empressèrent de le fortifier, installant cinq canons à son sommet.

Après 17 mois d’attaques infructueuses, les français utilisèrent une stratégie créative pour vaincre les marins et reprendre le rocher.

Aujourd’hui, ce monticule volcanique représente l’un des meilleurs sites de plongée de la Martinique.

Le Carbet -

Crédit Photo - Wikimedia – Guerinf

Le Carbet, qui est devenu une paroisse dès 1645, est le site du débarquement supposé de Christophe Colomb le 15 Juin 1502, et la ville où Gauguin a vécu et peint en 1887.

Le Jardin des Papillons est une attraction populaire ici et sert également de lieu pour les artistes locaux, les musiciens et autres artistes.

Autre visite du coin, le jardin du capitaine Latouche, qui se trouve au milieu des ruines de l’ancienne habitation sucrière...

De l’Anse Latouche, réalisée par Jean-Philippe Those, également concepteur du Jardin de Balata.

 Grand’Rivière -


Crédit Photo - Yann Cohen

Grand’Rivière est un petit et charmant village de pêcheurs sur la pointe nord de la Martinique.

Sur le front de mer, vous trouverez un marché de poissons et une plage de sable noir...

Tandis qu’au nord, il est possible d’apercevoir la Dominique.

Les restaurants créoles locaux servent des fruits de mer, et vous pouvez pratiquer la randonnée et les sports nautiques dans ce petit village.

 Cap 110 -

Crédit Photo - Flickr – Gaël Chardon

Cap 110 est le nom d’un mémorial à l’esclavage érigé à l’Anse Caffard (où résida le colon Jean Caffard) lors du 150e anniversaire de l’abolition de l’esclavage, en 1998.

Ce mémorial est l’oeuvre du concepteur Laurent Valère, un artiste martiniquais né en 1959.

L’œuvre déposée à même le sol forme un ensemble de quinze bustes de personnages affligés, présentés de manière serrée, en triangle.

Amicalement De Louise



Retour à la liste des nouveautés


*** Ma Planète ***