ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
BLOGUES  
 
Réussir les examens à l’école de Dieu - Quand vous avez l’impression d’être un faiblard
A été vu :: 11
Ajouté le 06/10/2021 00:26:09 par sois_un_ami


Réussir les examens à l’école de Dieu

 

Dieu ne nous donne pas tout ce que nous voulons, mais il tient ses promesses, en nous amenant à lui par les chemins les plus nobles et les plus directs.

— Dietrich Bonhoeffer

 

On dit souvent que la vie est une école, et c’est une bonne comparaison. Dieu permet que toutes sortes de choses nous arrivent dans la vie pour nous éprouver, pour voir comment nous allons réagir, pour nous enseigner des leçons et pour nous aider à grandir spirituellement.

 

Bien sûr, l’objectif visé est que nous tirions profit de nos expériences, que nous nous appliquions, que nous prenions les leçons à cœur, que nous en tirions des enseignements et que nous réalisions notre plein potentiel.

 

Pour résumer, il se sert des épreuves de la vie pour nous aider à devenir les personnes qu’il veut façonner et qu’il sait que nous pouvons être.

 

Croyez-moi si vous voulez, mais l’une des choses que Dieu utilise pour nous faire progresser, ce sont nos faiblesses.

 

Tout le monde a son lot de faiblesses. Dieu les permet pour différentes raisons, suivant ce dont nous avons besoin et ce qui produira le plus grand bien dans notre vie.

 

Entre autres choses, elles nous enseignent l’humilité, la patience, la compassion et d’autres vertus ; elles nous enseignent le pouvoir de la prière qui nous aide à vivre plus près de Dieu et à nous appuyer davantage sur lui ; et elles nous aident à mieux comprendre les autres, nous mettant ainsi dans une meilleure position pour faire preuve d’empathie et les aider à surmonter leurs problèmes et leurs épreuves.

 

Nos faiblesses sont censées nous aider, et c’est le cas chaque fois que nous en tirons des leçons et qu’elles nous rapprochent de lui.

 

Si vous avez une faiblesse récurrente, la première chose à faire c’est de reconnaître que vous avez un problème, et ensuite vous devez décider que vous allez vous attaquer au problème et vous efforcer de surmonter cette faiblesse avec l’aide de Dieu. Une fois que vous aurez fait cela, il vous sera plus facile de reconnaître le problème lorsqu'il surgira—et c'est là que réside le test.

 

Allez-vous résister et essayer de surmonter le problème par vos propres moyens, ou bien allez-vous demander à Dieu de vous aider ?

 

La bonne chose à faire, bien sûr, c’est d’appeler Dieu à l’aide, car la force de Dieu se manifeste pleinement dans notre faiblesse, et il peut faire des choses qui nous sont humainement impossibles.

La Bible est remplie de promesses sur ce sujet, des promesses comme : Cela est impossible aux hommes ; mais à Dieu, tout est possible. 1 et Je suis le Dieu de tout ce qui vit, moi le Seigneur. Rien n’est trop difficile pour moi. 2

 

Dieu peut et veut vous aider à trouver la force de surmonter vos faiblesses, il veut vous voir sortir victorieux de l’épreuve, et il vous y aidera pour peu que vous le lui demandiez. Il vous aidera, mais il ne vous facilitera pas la tâche outre mesure en vous donnant à l’avance les réponses de l’épreuve.

 

Ce ne serait pas une épreuve digne de ce nom.

 

En fait, il suffit rarement de réussir un seul examen pour arriver à surmonter des faiblesses récurrentes. En général, il faut plutôt suivre tout un cours.

 

Un étudiant qui veut devenir compétent dans une certaine matière doit étudier assidûment et s’entraîner encore et encore ; il doit souvent passer un certain nombre de tests avant l’épreuve finale. Mais une fois qu’il est reçu à l’examen, il a parfaitement assimilé ses leçons. Il est diplômé de cette classe ou de ce niveau et passe au stade supérieur.

 

C’est la même chose à l’école de la vie. Une fois que vous vous êtes appliqué et que vous avez assimilé un certain cours, Dieu n'a pas besoin de vous faire repasser sans cesse les mêmes épreuves. Il peut de temps en temps vous donner une interrogation de contrôle pour vous faire réviser, mais si vous avez déjà réussi à l’examen et retenu ce que vous avez appris, la révision ne vous paraîtra pas aussi difficile ni aussi ardue que l’épreuve initiale—mais juste assez difficile pour vous aider à rester au niveau et à affûter vos compétences.

 

Peu importe que l’épreuve soit grande ou petite. Ce qui est important pour Dieu, c'est que vous soyez disposé à accepter chaque épreuve comme elle vient et à croire qu’il sait ce qu'il fait en vous l’envoyant.

 

Il comprend ce que vous ressentez au fond de vous-même. Il comprend et sait de quoi vous avez besoin pour continuer à grandir. Il sait de quoi votre esprit a besoin et sait exactement comment le nourrir et le fortifier.

 

Alors, la prochaine fois que vous vous battrez contre une faiblesse personnelle, au lieu de baisser les bras ou de vous sentir submergé ou de penser que la vie est trop dure, prenez cela comme un défi à relever. Choisissez d’en tirer des leçons et ayez confiance que, par sa grâce, vous serez bientôt en train de progresser à son école de la vie.

 

Un facteur essentiel pour adhérer pleinement au processus est d’avoir confiance en l’immense amour de Jésus, car ce sera une force stabilisante dans votre vie.

 

Lorsque vous êtes sûr de son amour pour vous, lorsque vous êtes conscient qu’il vous veut personnellement du bien et votre bonheur, cette assurance vous procurera la paix intérieure et vous affermira, même lorsque vous devrez faire face à des défis, ou que vous subirez des déceptions, des déchirements, des difficultés, ou quoi que ce soit que la vie vous enverra.

 

Son amour est la seule chose au monde qui soit absolument parfaite et indéfectible. Il y a beaucoup de choses qui sont remarquables, belles et merveilleuses, mais rien n'est parfait comme son amour.

 

Il est parfait, et son amour aussi est parfait. C’est un amour pérenne, fidèle et éternel !

 

1 Matthieu 19.26 BDS

2 Jérémie 32.27 BFC

 

***

 

Quand vous avez l’impression d’être un faiblard

 

Mais il m’a répondu : Ma grâce te suffit, c’est dans la faiblesse que ma puissance se manifeste pleinement. C’est pourquoi je me vanterai plutôt de mes faiblesses, afin que la puissance du Christ repose sur moi — 2 Corinthiens 12.91

 

***

 

Trop souvent, nous disons que nous n’avons pas les qualités requises pour servir Dieu. Nous ne sommes pas à la hauteur, pas assez doués, pas assez compétents ni assez intelligents, ou que sais-je encore. Mais si vous êtes dans une alliance avec Jésus-Christ, il se doit de pallier vos faiblesses, et d’être votre force. Il vous donnera ses aptitudes qui compenseront vos handicaps

 

— Kay Arthur

 

***

 

Beaucoup de gens considèrent le manque de confiance en soi comme une faiblesse, mais en fait, c’est une bonne chose si cela nous fait dépendre davantage de Jésus. Nous sommes toujours gagnants lorsque nous nous appuyons sur le Seigneur et que nous nous tournons vers lui pour obtenir les réponses dont nous avons besoin, car il est beaucoup plus sage et plus fort que nous ne le serons jamais nous-mêmes.

 

La vraie force de la faiblesse, c’est ça–savoir que vous avez besoin de lui, et que vous devez vous tourner vers lui pour qu’il vous guide. Vous savez que vous êtes faible en ce sens que vous n’avez pas automatiquement l’impression de connaître les réponses ou de comprendre la situation, alors vous priez et vous demandez à Jésus de vous aider.

 

C’est une bonne faiblesse quand, même si vous savez ou pensez savoir ce qu’il faut faire, vous demandez son avis à Jésus et vous suivez son conseil, qui peut être différent de ce que vous pensiez ou de votre plan initial.

 

C’est une bonne chose parce qu’alors vous laissez le Seigneur agir à travers vous et vous le laissez accomplir sa volonté. Vous comptez sur lui pour vous guider dans vos décisions, et c’est là qu’il peut transformer votre faiblesse en force.

 

Il n’y a rien de mal à se sentir incapable, si cela vous pousse à vous tourner vers Jésus en prière, car il sera toujours là pour vous guider et vous conseiller.

 

Ce n’est pas parce que vous avez l’impression d’être incapable et impuissant que vous l’êtes vraiment, du moment que vous continuez à vous en remettre entièrement à lui et à lui faire confiance. 2

 

Si vous n’avez pas la foi dont vous avez besoin, il peut remédier à cela aussi. Si vous ne voyez pas comment vous pourriez faire ce qu’il attend de vous, demandez-lui de vous montrer comment faire. Si vous pensez que ce sera trop difficile, demandez-lui de vous aider à faire le premier pas. Pour chaque pas que vous ferez pour Lui, il vous aidera à avancer.

 

Jésus a dit à l’apôtre Paul : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse 3, et il vous promet la même chose.

 

Lorsque vous vous sentez faible mais que vous vous appuyez sur lui, il est fort en vous.

 

Lorsque vous vous sentez incapable de faire une chose qu’il vous demande de faire, il vous donne la force et le courage nécessaires.

 

Lorsque vous ne savez pas comment il va accomplir sa volonté par votre intermédiaire, faites ce que vous pouvez et faites-lui confiance pour le reste.

 

C’est cela laissé Jésus transformer votre faiblesse en force.

 

***

 

Si vous niez votre faiblesse, vous ne découvrirez jamais toute la force que Dieu a mise en vous.

 

— Joni Eareckson Tada

 

***

 

La puissance illimitée du Christ est la source de la force de ceux qui lui appartiennent. D’après la Bible, la force dont nous disposons n’est pas la nôtre. En définitive, elle nous vient de Dieu.

 

Que le sage ne se montre pas fier de sa sagesse, que le fort ne se montre pas fier de sa force,   ... mais que celui qui veut éprouver de la fierté mette sa fierté dans ceci : le fait d’avoir du discernement et de me connaître. 4

 

Même si nous pensons être suffisamment forts, la nature humaine est bien faible. 5

 

... La faiblesse inhérente à la nature humaine est la raison pour laquelle la Bible nous recommande à la force du Seigneur. La puissance du Christ se manifeste pleinement dans la faiblesse. 6

 

Lorsque nous apprenons à nous appuyer sur la force de Dieu plutôt que sur la nôtre, nous atteignons de nouveaux sommets :

 

L’Éternel, le Seigneur, c’est lui ma force : il rend mes pieds pareils à ceux des biches, il me fait cheminer sur les lieux élevés. 7

 

Notre force est dans le Christ, dans la relation vivante et dynamique que nous avons avec lui.

 

C’est le Christ qui nous donne la force de faire tout ce qui est nécessaire pour accomplir la volonté de Dieu : Je peux tout, grâce à celui qui me fortifie. 8

 

Ceux qui s’appuient sur la force de Dieu jour après jour trouveront en lui une source d’énergie intarissable :

 

Bienheureux les hommes dont tu es la force : D’étape en étape, leur vigueur s’accroît et ils se présentent à Dieu en Sion. 9

 

Nous qui sommes enfants de Dieu, sommes fortifiés par sa grâce 10, par le temps que nous passons en prière 11 et par la promesse que Dieu récompensera nos efforts. 12

 

Beaucoup de gens autour de nous sont exténués et peuvent défaillir, mais ceux qui comptent sur l’Éternel renouvellent leur force : ils prennent leur envol comme de jeunes aigles ; sans se lasser, ils courent, ils marchent en avant, et ne s’épuisent pas. 13

 

— From got questions.org 14

 

***

 

Notre communion est avec Dieu, et la communion c’est l’amitié; et cette amitié est un partenariat qui, de son côté, remédie à ma faiblesse par sa force.

 

— G. Campbell Morgan

 

***

Ma grâce te suffit. Cette grâce est suffisante pour t’aider à traverser les moments les plus difficiles. Le crois-tu ? Le croire lorsque les circonstances tournent à ton avantage est une  chose ; mais c’en est une autre lorsque tu as toutes les difficultés à mettre un pied devant l’autre. Pourtant, c’est dans ces moments-là que ma grâce est particulièrement précieuse et glorieuse — lorsque tu sais que tu ne peux pas faire un pas de plus sans elle. Elle devient alors le point d’ancrage de ta vie. Je t’invite à t’abreuver au trésor inépuisable de ma grâce — à ma faveur, à ma miséricorde et à   ma bonté. C’est un don gratuit qui te mène à l’éternité. Il te donne aussi ce dont tu as besoin pour vivre maintenant, dans ce monde fracassé de toutes parts. Viens donc librement en ma présence et épanche-toi devant moi. Je ne t’accorde pas toujours ce que tu me demandes, mais je te donne tout ce dont tu as besoin. Et Je me donne toujours à toi — je te donne ma compassion bienveillante et mon amour indéfectible. N’aie pas honte de tes faiblesses : sois en fier ! C’est grâce à elles que tu apprends à t’appuyer davantage sur moi, afin que ma puissance habite en toi.

 

— Jésus 15

 

***

 

Lorsque nous prions pour que l’Esprit nous vienne en aide ... dans notre faiblesse, nous nous jetons aux pieds du Seigneur et, là, nous trouvons la victoire et la puissance qui viennent de son amour

 

— Andrew Murray

 

1 BDS

2 Psaume 37.5.

3 2 Corinthiens 12.9 S21

4 Jérémie 9.23–24 S21

5 Marc14.38

6 2 Corinthiens 12.9

7 Habacuc 3.19 BDS

8 Philippiens 4.13 BDS

9 Psaume 84.6,8 BDS

10 Hébreux 13.9

11 Luc 18.1

12 Galates 6.9

13 Esaïe 40.31

14 https://www.gotquestions.org/Bible-strength.html

15 Sarah Young, Jésus Aujourd’hui (Thomas Nelson, 2012)

 

***

 



Retour à la liste des nouveautés


*** Ma Planète ***