ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
BLOGUES  
 
INTERNATIONAL MÈRE DE FAMILLE EN FAUTEUIL ROULANT PARALYSÉE À CAUSE DE MAQUILLAGE CONTAMINÉ
A été vu :: 35
Ajouté le 04/08/2015 09:12:56 par Louise_Bourgoin

International, Mère de famille en fauteuil roulant

Paralysée à cause de maquillage contaminé
 
 

Une mère de famille pourrait passer le restant de ses jours dans un fauteuil roulant après avoir été contaminée par un pinceau de maquillage.

Jo Gilchrist voulait couvrir un petit bouton sur son visage lorsqu'elle a emprunté le pinceau d'une amie.

 

L'Australienne a contracté une bactérie qui était présente sur les pinceaux de sa copine. «Je ne savais pas qu'une telle chose pouvait se produire, j'ai toujours utilisé le maquillage de mes amies», a confié la jeune femme au Daily Mail.

 

Depuis la mi-février, la femme de 27 ans est clouée dans un lit d'hôpital de Brisbane, en Australie. Les médecins tentent d'éliminer l'infection staphylococcique qui a atteint sa colonne vertébrale.


«Tout ça a commencé avec une douleur dans mon dos. Je pensais que c'était dû à une mauvaise posture, mais les douleurs n'arrêtaient pas d'augmenter», a dit la mère du petit Tommy, deux ans.


«La douleur était incroyable et rien ne fonctionnait pour s'en débarrasser. Je pensais honnêtement que j'allais mourir. J'avais plus mal qu'à mon accouchement», a expliqué Jo Gilchrist.

Les médecins ont mis du temps avant de trouver la cause du problème de santé de l'Australienne. Ses jambes sont ensuite devenues engourdies, puis elle a perdu toute sensation dans ses membres inférieurs.

Les médecins ont opéré d'urgence la mère de famille pour empêcher la bactérie d'affecter le haut de son corps. C'est alors qu'ils ont détecté la présence d'une infection staphylococcique.

Les docteurs ont avisé l'Australienne qu'elle ne pourrait plus jamais marcher, car la bactérie avait attaqué sa colonne vertébrale, mais Jo Gilchrist a décidé de ne pas se laisser abattre.

«Je vais me battre avec tout ce qu'il me reste et je vais réapprendre à marcher», a assuré la femme. «Je sens que la vie m'a donné une seconde chance. Tout arrive pour une raison», a ajouté l'Australienne.

Jo Gilchrist sait que sa mésaventure aurait pu avoir des conséquences encore plus graves si la bactérie avait attaqué son cerveau ou ses organes.

La femme doit demeurer à l'hôpital pour les trois prochains mois le temps que la bactérie soit complètement éliminée de son organisme grâce à de puissants antibiotiques.

 

Amicalement De Louise



Retour à la liste des nouveautés


*** Ma Planète ***