ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
BLOGUES  
 
SOUS LE CHARME DES JARDINS SECRETS en HAUTE SAVOIE
A été vu :: 13
Ajouté le 08/16/2015 03:40:28 par Blondinette

 

SOUS LE CHARME DES JARDINS SECRETS 

à  VAULX en HAUTE SAVOIE

 

Les Jardins Secrets de Vaulx en Haute-Savoie, sont un patchwork de petits jardins aux influences planétaires, dont espagnoles, asiatiques et orientales.
Ils ont été créés depuis plus de 30 ans par la famille Moumen, qui gère toujours les lieux, et sont visitables depuis 20 ans.
C'est un mélange merveilleux de fleurs et plantes, de bois, d'eau et de chaux.
Les intérieurs sont aussi splendides avec notamment une piscine intérieure, une jolie cuisine, une distillerie d'apothicaire, une herboristerie, des chambres d'enfants...etc

 

Les Jardins Secrets, en Haute-Savoie, une visite touristique indispensable et incontournable.

Leur situation géographique privilégiée, à proximité des lacs de la région Rhône-Alpes, entre Genève, Annecy, Aix-les-Bains, Chambéry, Lyon et Grenoble, vous permet de venir découvrir ce site naturel unique à l'architecture insolite qui met en scène l'eau, les fleurs, l'architecture et la décoration.


Visitez en couple, entre amis ou en famille Les Jardins Secrets le temps d'un week-end ou d'une journée !


De multiples activités autour des Jardins vous sont proposées : des visites, des nocturnes, des repas, des goûters et apéritifs, un jeu pour la famille...
Restaurez vous sur place sur l'une de nos terrasses, avec des plats aux accents méditerranéens préparés par nos soins.

Vous retrouverez dans notre boutique de souvenirs, "La boutique des Rois mages", l'ambiance et l'esprit des Jardins Secrets à travers nos produits artisanaux.

 

 

 

 

Les Jardins Secrets sont l’œuvre d’une vie. Là ont pris forme les idées, les désirs, les souvenirs d’enfance et de voyage d’un couple…

 

 

Situé à Vaulx, Hameau de Lagnat, entre Annecy et Aix-les-Bains, ce jardin est l’oeuvre d’une vie. Là ont pris forme les idées, les désirs, les souvenirs d’enfance et de voyage d’un couple : Alain et Nicole Moumen. Ensemble, ils ont créé ce lieu magique et unique.

 

Il était une fois…

 

En 1980, le couple acquiert une ferme à Vaulx et s’installe avec leurs trois filles, Leïla, Myriam et Sonia. A cette époque, Alain fabrique des meubles que Nicole décore. Loin d’eux l’idée de construire de tels Jardins, encore moins de les faire visiter. La ferme est délabrée mais offre un beau terrain attenant. Pendant plus de dix ans, aidés de leurs trois filles, Alain et Nicole Moumen rénovent, construisent, décorent et fleurissent dans le seul but de créer autour de leur maison un lieu de vie agréable, menant de front la vente de leurs meubles à l’atelier et la réalisation de jardins de plus en plus élaborés. Guidé par son seul instinct, Alain bâtit de façon empirique, sans l’aide d’aucun professionnel, en autodidacte, apprenant sur le terrain, au contact de matières qu’il affectionne. Il avance sans préméditation ni plan d’ensemble. Nicole joue avec les couleurs, les ambiances, décore et fleurit. Séduites par l’enthousiasme créatif de leurs parents, les trois filles collaborent à cette aventure et consacrent leurs vacances à raffiner et embellir leurs jardins, apprenant à sculpter, modeler ou peindre. Cachés derrière leur grand mur, les jardins intriguent et commencent à provoquer l’intérêt et l’admiration de l’entourage. Encouragés, sollicités, ils décident alors d’ouvrir leurs portes et livrent pour la première fois au public leurs “Jardins Secrets”.

 

La première année d’ouverture (de mi-avril à mi-octobre 1994), les Jardins Secrets accueillent 7.000 visiteurs. Les années qui suivent voient le nombre de visiteurs augmenter et les récompenses arriver : Trophée du tourisme vert (1997), Troisième prix Vacances en France (1997). De 1999 à 2004, les visiteurs se font de plus en plus nombreux pour atteindre 33.000 à 36.000 personnes par saison. Les Jardins Secrets deviennent le site incontournable de la région.

 

En 2004, pour fêter les dix ans d’ouverture au public, Nicole Moumen écrit un livre sur cette étonnante histoire familiale. “Jardins Secrets, Secrets de vie” est publié aux Editions Milan. En parallèle, les premières nocturnes (soirées musicales à la nuit tombée) sont organisées aux Jardins Secrets.

Depuis 2004, l’aménagement des jardins se poursuit… La végétation aussi a pris de l’ampleur. Ils ne cessent d’embellir leurs jardins et achèvent leurs derniers chantiers. Ils ont encore dans la tête un projet dont la réalisation s’effectue en grand secret !

 

La ferme qui a servi de point de départ à l’aventure des Jardins Secrets a été restaurée et aménagée par le couple. Ils ont habillé les quatre pièces du rez-de-chaussée de plafonds à caisson, de boiseries et de meubles peints, créant différentes ambiances dans la pièce campagnarde, l’apothicairerie, la chambre provençale et la chambre autrichienne.
A l’extérieur, les allées fleuries, les galeries de bois finement ouvragé, les cours aux tapis de galets, les jardins clos et secrets composent une mosaïque raffinée et proposent, parmi les bassins, les fontaines et les fleurs, un voyage inspiré des pays de montagne aux rives de la Méditerranée.

 

 

 

Ainsi se succèdent : Le Jardin délice – La Cour du grand marronnier – Le Jardin andalou – Le Jardin de l’apothicaire – La Cour des calades – Les Loges de la folie – Le Jardin des lyres – Le Jardin de curé – L’Isle joyeuse – La Galerie de moucharabiehs – La Galerie des palmettes – L’Allée des roses.

Au milieu de ces jardins foisonnants d’idées et de surprises, Nicole et Alain Moumen offrent une halte sereine autour d’un grand bassin couvert. Des salons inattendus, douillets et intimes parlent d’un art de vivre venu d’ailleurs… Un avant-goût du Paradis à savourer dans le Salon aux étoiles, la Chambre bleue, le Salon marocain ou le Salon indien.

 

 

 7.000 m² d’une mosaïque de jardins,
salons, patios, galeries et tonnelles composent un univers raffiné et métissé »

Les Jardins Secrets se découvrent aussi en levant les yeux sur le délire joyeux des toitures aux tuiles colorées, ornées de tourelles, clochetons, dômes et lanternons, dans l’exubérance des plantes grimpantes. Le couple a intégré dans leurs jardins des matériaux habituellement peu utilisés par les paysagistes, en les détournant souvent de leur fonction habituelle. Ainsi le bois, les galets, le mortier de chaux, le cuivre, font aujourd’hui l’originalité et la spécificité des Jardins Secrets.

Le bois : mélèze, cèdre, séquoia tous trois imputrescibles. Il est peint, tourné, sculpté, découpé, treillagé et se fait boiseries, meubles, jardinières, colonnettes, treillages ou moucharabiehs.

Les galets : enfoncés dans un lit de ciment fraîchement coulé, ils deviennent calades. Dès 1982, les trois filles du couple, Leila, Myriam et Sonia, alors adolescentes, utilisent cette technique pour agrémenter les cours du jardin. Elles imaginent rosaces et arabesques et créent de véritables tapis de calades, à l’aide de petits cailloux préalablement triés et incrustés rapidement dans le ciment avant qu’il ne durcisse.

Le mortier de chaux : mis au point par Alain Moumen en mélangeant ciment blanc, sable blanc, chaux et colorant. Ce mortier n’a pas besoin de cuisson et ne gèle pas. Il permet de confectionner avec les moules et des astuces, les arches, les bassins, les fontaines, les balustres, les vasques, les dalles et les tuiles des Jardins Secrets.

Le cuivre : le nouveau-né d’Alain. On le découvre sur les toitures où il se déploie en volutes, rinceaux, paniers de fleurs, coqs et oiseaux.

Aux éléments fondateurs des Jardins Secrets (bois, mortier de chaux, galets, cuivre), s’associent l’eau et les fleurs d’une manière originale et poétique.

L’eau : elle est le fil d’Ariane des Jardins Secrets. Apprivoisée, canalisée, elle court, jaillit, murmure dans les bassins et les fontaines. Elle est devenue indissociable de l’histoire de la famille puisque chaque jardin a sa fontaine dédiée à chacun des petits-enfants : Mélina, Mattéo, Maël, Luna, Maïa et Milan.

Les fleurs : sages ou exubérantes selon les jardins et les saisons, elles se font complices de l’architecture. Nicole Moumen plante et entretient son jardin très simplement sans adjuvant chimique. Au fil des années, la terre plutôt lourde et argileuse a été enrichie par l’apport de terreau, de compost et de cendre.

A l’automne, les feuilles du marronnier sont utilisées pour protéger les plantations des hivers rigoureux. Le choix de la végétation est également très simple. Nicole aime utiliser les fleurs blanches pour créer un lieu rafraîchissant et raffiné entre les différents jardins. Elle accorde plus d’importance à l’ambiance qu’au détail, au naturel qu’à l’artifice.

Aussi poussent selon les saisons :
Les plantes médicinales pour l’officine de l’apothicaire : menthe, verveine, mélisse, sauge, camomille, fenouil…
Les plantes vivaces pour l’autel du curé : phlox, coreopsis, campanule, coeur de Marie, centaurée, delphinium, digitale, iris, pavot…
Les annuelles et les bulbes pour les jardinières et les allées : capucine, lavatère, cosmos, narcisse, tulipe, jacinthe, lys…
Les agrumes et les lauriers pour les jarres d’Anduze : citronnier, mandarinier, kumquat…
Les plantes grimpantes pour les clochetons et les tonnelles : clématite, glycine, chèvrefeuille, bignone, rosier…

 

 

 Vidéos de présentation de cet endroit magique .....

 

En visitant les Jardins Secrets, vous partirez dans 7.000 m² d’une mosaïque de jardins, salons, patios, galeries et tonnelles qui composent un univers raffiné et métissé où se révèle la créativité d’une famille de passionnés.

 

Vue du ciel

 

 



Retour à la liste des nouveautés


*** Ma Planète ***