ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
BLOGUES  
 
VISITE DE LA CROATIE - (VIDÉOS) -
A été vu :: 5
Ajouté le 09/21/2019 13:35:03 par Louise_Bourgoin

Visite De La Croatie (Vidéos)

Dubrovnik,Ville De Croatie

Dubrovnik, ou Raguse de son ancien nom français, est une ville et une municipalité de Croatie, capitale du Comitat de Dubrovnik-Neretva.

Elle fut autrefois la capitale d'une république maritime connue sous le nom de République de Raguse. Wikipédia.

Dubrovnik, ou Raguse de son ancien nom français (tiré de l'italien Ragusa), est une ville et une municipalité de Croatie, capitale du Comitat de Dubrovnik-Neretva.

Elle fut autrefois la capitale d'une république maritime connue sous le nom de République de Raguse.

Ses habitants, ainsi que ce qui s'y rapporte, s'appellent encore des ragusains.

Au recensement de 2001, la municipalité comptait 43 770 habitants, dont 88,39 % de Croates, 3,26 % de Serbes, et 3,17 % de Bosniaques1 et la ville seule comptait 30 436 habitants2.

Elle a pour devise : « La liberté ne se vend pas même pour tout l'or du monde ».

Géographie

Située au sud de la côte dalmate, à proximité de la frontière avec la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro, la ville-forte de Dubrovnik est un lieu touristiques important de Croatie.

La Placa (ou Stradun), est une large avenue dallée tracée au milieu de la ville, sur l'ancien marécage qui séparait la Raguse latine sur le rocher de Dubrava sur le continent.

Lorsque la ville s'agrandit au cours du Moyen Âge, elle assécha ce marais et en fit une artère.

Le climat de la ville est marqué par des étés chauds et humides ainsi que par des hivers froids, mais tempérés par la proximité maritime.

Ses caractéristiques sont semblables à celles de la plaine du Pô en Italie, au nord de la côte adriatique opposée.

Depuis 1815 (Congrès de Vienne) jusqu'en 1918, la ville (au nom bilingue de Ragusa - Dunrovnik) fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie...

Après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des treize Bezirkshauptmannschaften en Dalmatie4. Le nom italien seul est utilisé jusqu'à la fin du XIXe s.

La ville de Raguse change officiellement son nom dans les langues occidentales pour Dubrovnik en 1918, avec la chute de l'empire d'Autriche-Hongrie et à la suite de son incorporation dans le Royaume des Serbes, des Croates, des Slovènes.

Le 1er octobre 1991, l'Armée populaire yougoslave attaque et encercle Dubrovnik pendant la guerre d'indépendance croate. Le siège de Dubrovnik dure jusqu'à mai 1992. La plus grosse attaque d'artillerie eut lieu le 6 décembre 1991, tuant 19 personnes et en blessant 60. Le nombre total de victimes dans cette région est de 114 civils tués, selon la Croix-Rouge, dont le poète Milan Milišić (en)[réf. souhaitée].


Source :  Orage le long de la côte de Dubrovnik

De 1992 à 1993, la ville est par ailleurs la cible de tirs de l'armée serbo-monténégrine postée sur les hauteurs de Zarkovica, au nord-est de la ville, pendant la guerre d'indépendance de la Croatie. 68 % des bâtiments de la vieille ville auraient été touchés directement ou indirectement par les tirs d'obus[réf. souhaitée].

La reconstruction s'est déroulée, autant que possible, dans le respect des techniques traditionnelles, tout en appliquant des normes anti-sismiques nouvelles, dans cette région géologiquement instable.

La restauration des toitures fut particulièrement problématique, les matériaux traditionnels n'étant plus disponibles en quantité suffisante.

Les anciennes tuiles furent ainsi progressivement remplacées par de nouvelles, bâtiment par bâtiment. Ces nouvelles tuiles proviennent d'une fabrique située à côté de Toulouse, en France[réf. souhaitée].

Tourisme

 

Dubrovnik, qui déroule ses remparts sur la côte dalmate, au bord de la mer Adriatique, est redevenue un lieu de villégiature.

L'enjeu est de taille pour le pays, qui a rejoint l'Union européenne le 1er juillet 2013, et dont le tourisme représente près d'un quart du produit intérieur brut.

L'ancienne Raguse, qui fut au XVe siècle une République rivale de Venise, renommée Dubrovnik en 1918 à la chute de l'empire austro-hongrois, est aujourd'hui une ville-musée, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.


Entre 1991 et 1993, les deux tiers de ses bâtiments ont été détruits ou endommagés, mais ils ont été restaurés avec soin entre autres grâce à des fonds étrangers.

Les visiteurs ne s'y trompent pas. Les mois d'été, sur le Stradum, l'artère principale de la ville, la foule est importante. Une partie de la population manifeste sa désapprobation à cette dévolution de la vieille ville au tourisme de masse5.

République de Raguse
Vieille ville de Dubrovnik
Synagogue de Dubrovnik
Couvent franciscain de Dubrovnik
Saint Blaise, patron de Dubrovnik

Portail de la Croatie

Dubrovnik, sur Wikimedia Commons

Croatia from Hughes Feyen on Vimeo.

HVALA Croatie ! from Bido on Vimeo.

La Croatie c'est ce pays ou tu arrives à Split en fin d'après-midi avec ton vélo, une vieille te voit galérer en train de chercher un logement, t'interpelle dans sa langue sans parler un mot d'anglais.

Tu comprends qu'il faut la suivre, te fait rencontrer une amie à elle, cette amie te propose un hébergement pour un prix modique, en plein milieu du Palais des Dioclésiens.

Elle t'invite dans sa cuisine, partage avec toi les restes de son repas de Noël et quelques moments de sa vie, te fait goûter le fameux Rakija, eau de vie typique des pays des balkans...

C'est en partie pour ça que j'ai envie de dire "Hvala" ("merci" en croate) et partager cette vidéo.

Filmée avec une GoPro
Musique : José González - Heartbeats (Filous & Mount Remix)

DUBROVNIK TOURISM 2016 from Readmore Films on Vimeo.

La Croatie - Dubrovnik from 1colibri-diffusion on Vimeo

 La fondation de Dubrovnik remonte au VIIème siècle.

A l'époque, les habitants d'Epidaure , chassés par les invasions lombardes, et à la suite d'un tremblement de terre émigrèrent vers le village de Ragusium (Raguse) alors séparé du hameau du rivage par un bras de mer.

Celui ci fut comblé au XIème siècle pour devenir la Placa, artère principale de la ville.La ville fut placée sous l'autorité de Constantinople et ne cessa de se développer.

Elle devint, peu à peu, un comptoir commercial prospère, suscitant les convoitises. C'est pourquoi les habitants construisirent une enceinte fortifiée.Entre temps, une cité du nom de Dubrovnik fut fondée non loin de là.

Raguse et Dubrovnik fusionnèrent au XIIème siècle. La puissance économique de Dubrovnik ne cessa de croître et elle commença à faire de l'ombre aux autres cités méditerranéennes.

En 1205, Dubrovnik tomba sous la domination de Venise qui lui imposa une tutelle de plus de 150 ans.

En 1358, le traité de Zadar la libéra du joug vénitien mais la plaça sous l'autorité de l'empire hongrois.Dubrovnik en devint une province en 1526.

L'année 1667 endeuilla profondément la cité. En effet, elle subit un terrible séisme qui fit 5 000 victimes et détruisit presque entièrement la ville.

Dubrovnik fut rapidement reconstruite mais ne retrouva jamais les fastes d'antan.En 1806, elle fut conquise par les troupes napoléoniennes.

Cet événement marqua le glas du statut de république autonome dont elle jouissait. A l'issue du congrès de Vienne, Dubrovnik fut annexée par l'Empire austro-hongrois.

A la fin de la Première guerre mondiale, on l'intégra au royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes.

En 1991, Dubrovnik souffrit particulièrement de la guerre civile. Elle fut le théâtre de nombreux bombardements qui la défigurèrent. Elle est en train d'être restaurée.

Licence YouTube standard

Amicalement De Louise



Retour à la liste des nouveautés


*** Ma Planète ***