ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
BLOGUES  
 
Dieu dans sa vie ! - Lire mon commentaire à la fin de cet article.
A été vu :: 12
Ajouté le 10/18/2021 00:21:17 par sois_un_ami

 

Patrick : Je suis sûr que la plupart d’entre vous ont déjà lu ce petit article. Mais même si vous l’avez lu plusieurs fois, n’hésitez pas à le relire une nouvelle fois, et surtout de le partager autour de vous ! Ne manquez pas de lire mon commentaire à la fin de cet article.

***

Dieu dans sa vie !

Après les différentes farces que l'on s'envoie l'un à l'autre pour rire, ceci est un peu différent. Ça n'a pas pour but de faire  rire, ce n'est pas drôle, son but est de faire réfléchir.

 

Comment Dieu a pu laisser une telle horreur se produire ?

La fille d'un prédicateur réputé a été interviewée dans un talk-show télévisé et l'animatrice lui a demandé : Comment Dieu a pu laisser une telle horreur se produire ? (Les événements du 11 septembre)

 

Cette jeune fille a donné une réponse aussi profonde que perspicace.

 

Je crois que Dieu a été profondément attristé par tout ça,

au moins autant que nous, mais depuis des années nous lui demandons de sortir de nos écoles, de sortir de nos gouvernements et de sortir de nos vies.

 

Il s'est calmement retiré. Comment pouvons-nous espérer.

En tant que gentleman, il s'est calmement retiré. Comment pouvons-nous espérer que Dieu nous donnera sa bénédiction et sa protection si nous insistons pour qu'il nous laisse seul ?

 

Concernant les récents événements, attaques terroristes,

tueries dans les écoles, guerres, etc., je crois que tout a commencé avec Madeleine Murray O’Hare qui a dit ne plus vouloir de prière dans les écoles. Nous avons dit OUI.

 

Tu ne tueras point, tu ne voleras point,
Puis un autre a dit que nous ne devrions pas lire la Bible à  l'école, la même Bible qui enseigne tu ne tueras point, tu ne voleras point, et aime-toi toi-même et nous avons dit OUI.

 

Ensuite, le Dr. Benjamin Spock
a dit que nous ne devrions pas donner de fessées à nos enfants quand ils agissent mal car leur petite personnalité  serait faussée et nous pourrions altérer leur estime personnelle.

 

Le fils du même docteur s'est malheureusement suicidé.
Ils disent qu'un expert devrait savoir de quoi il parle peu importe ce qu'il nous dit et nous avons dit OUI.

 

Maintenant, nous nous demandons
pourquoi nos enfants n'ont pas de conscience, pourquoi ils ne font pas la différence entre le bien et le mal, et pourquoi ils peuvent sans émotions tuer un étranger, un parent ou eux-mêmes. 

 

Probablement qu'à force
de profondes réflexions, nous en viendrons  à la conclusion que cela a voir avec le principe de récolter ce qu'on a semé 

 

C'est drôle de voir à quel point il est simple pour les gens de jeter Dieu et de se demander ensuite pourquoi leur monde devient un enfer, à quel point nous croyons tout ce que les journaux disent et remettons en question tout ce que la Bible dit.

 

C'est drôle de voir que nous pouvons envoyer des
plaisanteries par courriel qui se répandent comme un feu de paille mais lorsqu'on  envoie des messages à propos de Dieu, les gens y pensent à deux fois avant de les partager.

 

Ils croient ou ce qu'ils penseront de vous.
Est-ce que vous riez ? C'est drôle de voir que quand vous allez partager ce courriel, vous ne l'enverrez probablement pas à beaucoup de gens de votre carnet d'adresses parce que vous ne savez pas en quoi ils croient ou ce qu'ils penseront de vous.

C'est drôle de voir que nous nous préoccupons plus de ce que les gens pensent de nous que de ce que Dieu pense de nous … 

Partagez ce message si vous croyez qu'il en vaut la peine, sinon jetez-le, personne ne le saura ! Mais si vous jetez ce processus de réflexion, ne vous plaignez pas du mauvais état du monde dans lequel nous vivons !

 

***

 

 

 Eh oui ! Tout ce que nous semons et faisons nous revient un jour ou l’autre ! C’est un acte de Dieu pour que nous prenions conscience et assumons l’importance de nos décisions et nos choix dans la vie.

 

La société d’aujourd’hui nous apprend à vivre tous nos désirs (qu’ils soient bons ou mauvais) ; aujourd’hui ! Tout de suite ! Peu importe du lendemain, car nous ne serons pas là pour le voir ! Alors, pourquoi se soucier des conséquences  … ?

 

Quand est-il de notre héritage et ce que nous léguons à nos enfants ? Eh bien, ils feront comme nous, ils se débrouilleront avec ce qu’ils ont dans leurs mains ! Cela ne nous concerne pas, nous avons notre propre vie pour jouir du présent, notre propre agenda égoïste à accomplir ; demain cela ne nous concerne pas !

 

Est-ce que c’est cela que nous voulons enseigner à nos enfants dans leur éducation ?

 

Mes chers Enfants, il n’existe pas une telle chose comme le bien et le mal ; chacun a le droit d’avoir sa propre morale, ses propres envies, sa propre volonté et son savoir-faire. Arrêtons de nous culpabiliser et de nous condamner, car tout cela appartient à la religion et à la morale de l’ancien régime ; nous en sommes délivrés, nous vivons maintenant dans ce nouveau paradis de technologie et de nouveau savoir ; nous avons coupé tous les ponts à toutes ces choses qui nous emprisonnaient et nous empêchaient de vivre pleinement notre vie !

 

**

 

Donc, nous faisons de nos enfants des êtres qui vont devenir irresponsables dans leurs actions, aujourd’hui et dans le futur ! Exactement, comme le dit si bien l’article plus haut !

 

Pourtant, la Bible nous donne quelques sages conseils pour enseigner nos enfants :

 

Élève le jeune garçon selon la règle de sa voie ; même lorsqu'il vieillira, il ne s'en détournera point. (Proverbe 22:6)

 

Seulement, prends garde à toi et veille attentivement sur ton âme, tous les jours de ta vie, de peur que tu n'oublies les choses que tes yeux ont vues, et qu'elles ne sortent de ton cœur (Ici, on peut parler aussi, de l’héritage de foi que nos pères nous ont légués) ; enseigne-les à tes enfants et aux enfants de tes enfants. (Deutéronome 4:9)

 

Vous les enseignerez à vos enfants (ces préceptes de Dieu), et vous leur en parlerez quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. (Deutéronome 11:19)

 

**

 

Comme nous le savons, tout bon architecte sait très bien que la solidité d’un ouvrage, quel qu’il soit, doit reposer sur une solide et bonne fondation pour que toute la construction puisse résister aux intempéries et aux aléas de la vie.

 

La question que nous devons nous poser, est celle-ci maintenant : aidons-nous nos enfants à obtenir cette solide fondation — que la Bible et nos pères dans la foi — nous ont donnés et ont bâti pour notre bien et les générations futures ? Ou bien, faisons-nous une croix sur tout le passé, sur toutes les valeurs reçues, l’immense bagage de notre héritage et de notre civilisation chrétienne ?

 

Que donnons-nous et offrons-nous à nos enfants aujourd’hui ? Un monde matériel et dénué de sens ? Un monde sans foi, sans amour et sans espérance ? Un monde où la vérité et les absolus n’existent plus ? Un monde où le plus fort règne, où le mensonge et la perversion dominent ? Un monde sans foi, ni loi, sans amour, sans raison d’exister, sans absolus, sans but dans la vie … Où seulement, le chaos et le désordre règnent, où la loi du plus fort prévale sur le plus faible ? ...

 

Est-ce que c’est ce monde que nous voulons léguer à nos enfants et à leurs descendances ? Comment peut-on enseigner nos enfants entre ce qui est juste ou pas, si nous ne savons pas ce qu’est la vérité nous-mêmes ? Et où la trouver ? La société, notre grand statu quo, souffre de beaucoup de maux ; mais le plus grand, c’est qu’elle ne sait pas qu’elle est très malade et mourante ! (Patrick Etienne)

 

**

 

Dans une autre de mes citations personnelles, j’ai écrit :

 

Ne partagez pas vos doutes et vos peurs avec vos enfants ; si vous avez raté votre vie et le sens de votre existence, donnez à vos enfants la chance de réussir la leur, en ne brisant pas leurs rêves !

 

En gros, cela veut dire, ne les encouragez pas à faire les mêmes erreurs que vous, mais donnez-leur la possibilité de croire qu’il existe autre chose que de vivre juste que pour soi ; qu’il y a d’autres buts dans la vie à trouver !

 

Rappelez-vous, les chemins battus sont pour les hommes battus ! Et il n’y a pas un plus grand amour que celui de donner sa vie pour les autres. (et celui de ses enfants)

 

**

 

En conclusion : retournons à une vie simple et saine ; à l’enseignement de la Bible et ses préceptes ; mettons en pratique ce que Jésus a enseigné et vécu par son exemple dans les évangiles, et encourageons nos enfants à faire de même ; leur enseignant qu’il existe une différence entre le bien et le mal ; qu’il existe des absolus et une vérité fondamentale ; que nous sommes responsables de nos actions et de nos actes ;  qu’il existe une morale et une justice ; qu’il y a un Créateur qui nous regarde et nous observe ; et que nous devrons, un jour prochain, Lui rendre compte de notre vie, de ce que nous en avons fait et accomplit pendant notre séjour ici-bas !

 

L’Amour est la réponse.

L’Amour conquiert tout. 

L’Amour, c’est Dieu.

Car Dieu est amour

Et Son Amour ne peut pas

Faillir ou nous faire défaut !

 

***

 

Quand nous arriverons au Ciel, Dieu ne va pas nous demander au sujet de notre carrière ;

ou combien nous avons sur notre compte en banque ; ou nos passe-temps ; mais à la place,

Il va évaluer comment nous avons traité les autres ; particulièrement ceux dans le besoin !

(Rick Warren)

 

Ce n’est pas ce que vous avez accumulé, mais ce que vous avez partagé qui dira quelle sorte

de vie, vous avez vécu.

(Helen Walton)

 

L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’est qu’un fil de tissu.

Tout ce qu’il fait à la toile, il le fait à lui-même.

(Grand Chef Indien Seattle) 1786 ?-1866

 

Aristote (384-322 avant notre ère) : tolérance et apathie sont les dernières vertus d’une société mourante ;

voiler une faute par un mensonge, c’est remplacer une tache par un trou.

 

Beaumarchais : quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir.

 

La noblesse de caractère ne se trouve pas dans le pouvoir, la position, le prestige ou les possessions.

Elle se révèle dans la générosité, l’humilité, la personnalité et le service.

 

Tu es le résultat de tes décisions et non de tes conditions.

 

Epictète : n’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites.

Décide de vouloir ce qui arrive …

 

Il est un homme misérable qui connaît toutes choses, mais qui ne connaît pas Dieu ;

mais heureux est celui qui connaît Dieu, même s’il ne connaît rien d’autre.

(Saint Augustin)

 

***

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Retour à la liste des nouveautés


*** Ma Planète ***