ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
camarasa
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MESSAGES DANS TOUS LES LIVRES D'OR DE VOS AMIS   MES PPS   Mes pps préférés   MES BLAGUES   MES BELLES CHOSES   MES POEMES   MES VIDÉOS   MES RECETTES   MES RECETTES PRÉFÉRÉES  
 









mem_gold EN LIGNE

Femme
Autres

Aujourd'hui, je me sens.. je lis dans les étoiles je lis dans les étoiles
En ce moment… je rêve à…



Mon image**



Mon image




Les Sirènes chantaient
là-bas, vers les rochers,
Une haleine de fleurs
alanguissait les voiles ;
Et le ciel reflété dans
les flots pleins d'étoiles
Versait tout son azur
en l'âme des nochers,




Mon image






Mon image













Mon image















Mon image











Mon image



Mon image




Mon image









Mon image



Mon image









Mon image






Mon image





Mon image




Mon image



Mon image




Mon image










Mon image









Mon image







Mon image







Mon image






Mon image




Mon image








Mon image




MEMBRE DEPUIS: 03/12/2010
SIGNE ASTROLOGIQUE: Gémeaux
DERNIÈRE CONNEXION: 07/24/2021 13:00:22








Pas de sujet
Mes sujets: 0  Sujet anonyme: 0
Voir plusVoir plus

De: Privé

















Mon image



Mon image












Mon image






Mon image


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la douceur angevine.








Mon image


Les Sirènes chantaient Là-bas, vers les îlots,
Une harpe d'amour soupirait, infinie ;
Les flots voluptueux ruisselaient d'harmonie
Et des larmes montaient aux yeux des matelots.










Mon image











Mon image











Mon imageMon image











Mon image











Mon image











Mon image

Mon image






Mon image




Mon image





Mon image





Aucun ami commun





CLIQUEZ ICI POUR AJOUTER UN COMMENTAIRE DANS MA PAGE

Retour à la liste des nouveautés



*** Ma Planète ***