ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
doucelueur
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MESSAGES DANS TOUS LES LIVRES D'OR DE VOS AMIS   MES PPS   Mes pps préférés   MES BLAGUES   MES BELLES CHOSES   MES POEMES   MES VIDÉOS   MES RECETTES   MES RECETTES PRÉFÉRÉES  
 
Chez Frizou.org *Clique droit * Enregistrer sous*



mem_normal HORS LIGNE

Femme
Rosemère, Québec
Canada

Aujourd'hui, je me sens.. de bonne humeur de bonne humeur
En ce moment… je rêvasse












MEMBRE DEPUIS: 02/01/2009
SIGNE ASTROLOGIQUE: Vierge
DERNIÈRE CONNEXION: 09/05/2019 18:59:55






Pas de sujet
Mes sujets: 0  Sujet anonyme: 0
Voir plusVoir plus

De: myosotis
De: Privé
De: Privé



07/20/2016 11:44:45
03/18/2014 13:39:16
10/02/2013 20:14:21
09/11/2013 21:03:53
12/31/2012 20:39:51



Hebergeur d'image
a Compteur Global

Image du Blog colinou.centerblog.net




YoWindow.com
Forecast by yr.no




La lecture…le scrabble…hum, beaucoup mais beaucoup de mots croisés…MA PLANÈTE…évidemment…(sourire)…faire de jolies boîtes à fleurs au printemps…
J’adore faire la cuisine…toujours à l’affût de nouvelles recettes et d’en concocter aussi…

Hebergeur d'image
< >Image du Blog colinou.centerblog.net






Image du Blog colinou.centerblog.net

Je ne suis pas cinéphile…

<>Hebergeur d'image

J'adore la musique telle qu'interprétée au piano par Messieurs Ernesto Cortazar, Richard Abel, Enrique Chia et ce merveilleux pianiste récemment découvert, Monsieur Giovanni Marradi...La musique classique, Chopin, Mozart, Beethoven etc...
J'aime beaucoup les chanteurs et chanteuses suivants(es): Garou, Céline évidemment, Isabelle Boulay, Sardou, Jean-François Michael, Jacques Brel, Gilbert Bécaud, Jean-Pierre Ferland, Claude Léveillée,le beau Mario Pelchat...Monsieur Aznavour...Frank Michael, Francis Cabrel, Frédéric François, Grand Corps Malade et tant d'autres...

Chez Frizou.org *Clique droit * Enregistrer sous*



Douce lueur

Des chemins qui se croisent, deux êtres qui s'apprivoisent.

Un moment de volupté, de sensualité, de doux baisers échangés.
Cet arôme que je croyais perdu, sur tes lèvres je l'ai revu.

Je te mendie des caresses pour toutes les promesses de tendresse.
Mon corps engourdi s'enflamme, feu de passion et de raison qui s'élève jusqu'à mon âme.

Je suis ton soleil, celui qui te fait voir toutes ces merveilles.
Tu es mon rayon de lune, l'inspiration de ma plume.

Je t'appelle tous les jours, juste pour entendre ta voix me dire bonjour.
Tu es cette douce lueur, qui éclaire mon coeur

Je m'ennuie de ta douceur et de tous ces mots doux, le reflet de ton âme, ce doux sourire qui émerveille mon coeur car tu es et tu demeures toujours ma douce lueur que l'on ne peut qu'aimer


Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image






Image du Blog colinou.centerblog.net




J'aime tout ce qui touche à l'ésotérisme... au subconscient, à l'astrologie...les livres de Shirley MacLaine, le livre d'Alain Decaux sur Victor Hugo,j'ai adoré...

Scrabble...mots croisés...

<>Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Chez Frizou.org *Clique droit * Enregistrer sous*




Image du Blog fantazia.centerblog.net










MON SOLEIL...

Il était là ce matin, si,si...je vous le jure...oui, là, couleur miel, couleur merveille...et, il a sombré mon soleil...à présent, il n'est plus qu'un pâle reflet sur la mer de mes chagrins...sur la banquise de mes regrets...sur ce fol espoir disparu et, oui, je l'aimais tant mon soleil...

doucelueur...


CE SOIR...

Mon âme m'a soufflé dans un petit murmure...oui, elle m'a chuchoté qu'elle était souffrante mon âme...elle qui aimerait tant voyager dans cet espace-temps...là où n'existent pas le doute, la tristesse ni la douleur...seulement que de l'amour...

doucelueur...












Poème de Jeanne-Marie Cayron...magnifique...

INSONDABLE OCÉAN CHANSON DU VENT
L'océan, qui se meurt sur les plages dorées,
Tantôt bleu, tantôt vert, se fond avec les cieux,
Dans sa vie tourmentée, il est là, nous guidant
Au dépassement de soi, à l'écoute de Dieu,
Quelle puissance de vie, et quelle majesté,
Dans la vague qui chante, et son flux incessant
Mais qui gronde parfois, dans sa course effrénée
Vers je ne sais quelle rive, quel pays enchanteur;
Tout un monde secret vit dans ses profondeurs,
Dans la joie partagée d'un Éden retrouvé.


Cette mer insondable, qui vit toute seconde
Comme si, chaque fois, c'était l'extase ultime
Livrera-t-elle, l'essence de son origine ?
De sa grande puissance, de sa beauté profonde ?
Combien plus belle encore au jour de l'ouragan
Où l'écume rageuse, brisant sur les rochers
Sa force libérée, son trop plein d'énergie
La mer, amie fidèle, est parfois l'ennemie
Quand elle prend en otages, plus d'un infortuné
Que toute une famille regrette en les pleurant.



Ô Océan perfide, tu sais sans fin garder
Ceux que tu as choisis, amis leur as-tu donné,
Avant l'ultime instant, la joie de vivre en toi,
De ne plus faire qu'un, de se sentir aimé,
Pour que malgré la peine, leur famille éplorée
Puisse trouver en toi, une amie, une alliée …
Et, ne plus te maudire, comme à l'instant d'effroi
Qui vit devant leurs yeux, s'engloutir d'être aimé
Le frère, le mari, l'enfant, le nouveau-né
Que le Destin venait, soudain de désigner.


Tu restes, malgré tout, univers de merveille,
Qui, pour chacun de nous, toujours se renouvelle,
Faisant vibrer dans l'air, les accords d'un tempo,
Qui s'enfle, s'amplifie, et devient concerto,
Il emplit l'Univers, l'inonde de lumière,
Devient méditation, se transforme en prière,
Atteint les harmonies d'une grande symphonie;
Les chœurs à l'unisson, chantent à l'Infini,
La grandeur de la Mer, de l'Océan charmeur
De sa vie incessante et de son créateur.

© Jeanne-Marie Cayron



Poème de Jeanne-Marie Cayron décédée en 2009 soeur de mon grand ami, René-Yves, vendéen d'origine...
Ô TOI...

Ô toi, qui sur ta route,
A croisé le malheur, la souffrance, l'horreur,
Ô toi, qui pleures et doutes,
À travers les méandres et les profondeurs
Sans fin du gouffre,
Relève-toi, écoute.


Au bout de ce chemin qui te parait sans fin,
Une lueur s'allume,
La fleur de l'espérance jaillit dans le matin,
Qui suit ton amertume,
Un père aimant est là, qui vient prendre ta main,
Pour guider dans la brume,
Tes premiers pas vers
L'éternel MATIN.

© Jeanne-Marie Cayron





L'ÉTERNEL, À JAMAIS...

L'Éternel,à jamais, agrandit l'insondable,
Superposant les plans en vastes profondeurs.
L'oeil, démesurant, plonge en < l'incalculable >
Et ne retire, hélas, de l'incommensurable,
Que l'ignorant défi des mornes profondeurs...

Ce que contient d'efforts l'infime grain de sable,
Ce qui vibre, en la mer, en superbes grandeurs,
L'oeil ne le surprend pas et, devant l'immuable....
Demeure tout à coup tremblant et lamentable...
Minuscule levier d'une aube de splendeurs.

Il saura !...Mais, en vain, veut-il devancer l'heure,
Emplir ses mains d'azur ou capter la lueur...
Tout fuit...l'heure, l'azur...Si la lueur demeure,
Elle plane si loin, si haut, d'un air moqueur,
Qu'il ne lui reste plus qu'à fermer sa paupière
Sous le magique éclat de < l'Ultime Lumière >.
ANONYME...





SI TON COEUR TROP LOURD...
Si ton coeur trop lourd cède à la tristesse,
Au souci cruel, au noir désespoir,
Relève ton front pour que ma tendresse
Vienne t'apporter le suprême espoir.

Si loin que je sois, je verrai tes larmes
Et je pencherai mon coeur sur le tien
Pour mieux dissiper toutes tes alarmes,
Et tu sentiras toujours mon soutien...

Si haut que je sois, je pourrai sans trêve
Guider, en chemin, ton pas trébuchant
Vers l'immensité, vers l'Amour, le Rêve
Lorsque s'enfuira le soleil couchant...
ANONYME

LE MURMURE DU FLOT
Le murmure du flot s'étire sur la grève
Et prolonge un frisson de soupirs imprécis
Où flottent, par instant, vaguement indécis,
Le sanglot d'une étoile et le baiser d'un rêve...

Le nostalgique écho passe avec l'heure brève
Sur l'archet de la nuit où vibrent, adoucis,
Des émois, des langueurs troubles, des soucis...
Et c'est tout l'inconnu qui palpite et s'élève.

Le silence attentif, doucement se recueille;
L'harmonique duo s'égrène en le soir pur;
On sent l'apaisement du rythme égal et sûr

Tomber, dévôtement, au coeur de chaque feuille,
Et l'humain, chancelant sous un destin trop dur
Goûte la volupté de ce nocturne obscur...
ANONYME


LA PLAGE DORT...
La plage dort, silencieuse, au clair de lune,
Un sanglot prolongé s'égrène en la nuit brune;
Là-bas, les pins géants aux vertes frondaisons
Murmurent, dans le soir, d'étranges oraisons...

Et la voix de la mer dont l'impossible rêve
S'épuise en vains efforts, soupire sur la grève
Son incessant désir, son courroux éternel
De ne pouvoir confondre en son sein: Terre et Ciel.

Oh! Que de fois, jadis, préparant les batailles,
J'ai senti, dans mon âme, ainsi que des tenailles
Ce besoin d'être grand, formidable puissant...

Comme toi, grande Mer, au soir de la défaite,
Courbant mon vaste front où couvait la tempête,
J'ai sangloté devant mon orgueil impuissant...
ANONYME

SUR LA HARPE D'AZUR...

Sur la harpe d'azur du firmament serein,
Les astres, notes d'or, mettent leur mélodies...
Et dans les coeurs émus naissent les nostalgies
Des " autrefois " jaloux d'un nouveau lendemain.

L'éther fluide frémit en des notes plaintives,
Lyre mystérieuse aux magiques accords...
Et l'on sent, tout au fond des âmes et des corps,
L'écho profond et doux de caresses furtives.

Le vent du soir grandit sur l'océan rêveur,
Emportant, au hasard des landes et des grèves
Des villes et des bois, des messages, des rêves
Emplis d'Éternité, de trouble et de douceur...

Puissiez-vous, comme nous, à ces heures bénies,
Goûter les purs accents de l'invisible archet,
Et sentir, dans vos coeurs, l'impossible regret
Que pleure, dans la nuit, la divine harmonie...
ANONYME


LE PÂLE CRÉPUSCULE...

Le pâle crépuscule atténue ses couleurs,
Semant la nostalgie en les âmes encloses;
Il flotte dans l'air pur de frais parfums de roses,
L'azur est imprégné de suaves odeurs...

Le zéphyr léger voltige sur les fleurs,
L'ombre, furtivement, s'enroule à chaque chose,
Le ciel est violet sur sa coupole rose,
Les astres attendris laissent tomber des pleurs.

Oh! Recueillez-les donc ces larmes infinies
Que les étoiles d'or, messagères bénies,
Laissent tomber dans les calices entr'ouverts...

Goûtez-en la douceur, la pénétrante ivresse
Et que ces pleurs divins apportent la caresse
Du Paradis sur vos enfers...
ANONYME...(pour ma shadou...)

LES ÉTHERS ONT VIBRÉ...

Les éthers ont vibré d'extase contenue,
L'occident, tel un lac d'or et d'argent moiré,
Balance mollement les astres et la nue,
Dans le rythme profond d'un beau ciel azuré.

C'est l'heure où notre effort enfante notre rêve
Concret, matériel, fruit de notre labeur...
Quand le soleil levant se mire sur la grève,
Le jardin sidéral s'orne d'une autre fleur.

Fleur d'or ! Globe de feu ! Fusion incandescente !
Courants ! Fluides et bruits ! Déluges ! Ouragans !
Oui, vous êtes les fils d'une main consciente
Qui, bravant vos éclats, gouverne vos élans.

Oui, plus haut que la voix tonnante de la foudre,
Une voix sait toujours diriger les autans...
Ce que l'humain pressent, l'Esprit sait le résoudre,
C'est à lui qu'appartient la clef des éléments.

Quand les éthers, vibrant d'extase contenue,
Roulent, sur l'occident, leur scintillant manteau,
Nous chevauchons l'azur, sur un flocon de nue,
Préparant, d'un soleil, le spectre vif et beau...
SYMBOLE











PHÉNOMÈNES ÉTRANGES ET INCROYABLES...
FÉÉRIE DE PLUMES...2013
JE T'OFFRE CETTE ROSE...
FANTAISIES DANS LE CIEL...
LA BEAUTÉ DU LOUP...
[ Voir tous mes pps ]




VINGT-QUATRE HEURES À VIVRE...
LA PREMIÈRE HISTOIRE D'UN HOMME BLOND...
LE PLOMBIER ET SON CHIEN SAVANT...
POURQUOI DIEU A CRÉÉ LES MAMANS...
TOUT LE MONDE-QUELQU'UN-CHACUN-PERSONNE
[ Voir tous mes blagues ]


Tu es à moi (Théma)
Des Larmes (Théma)
[ Voir tous mes poeme ]













La présence de ma petite princesse, Florence…je ne la vois pas souvent hélas mais c’est toujours un grand, un pur bonheur…la présence et les appels téléphoniques de mes enfants que j’adore et ils me le rendent bien…ce qui m’allume ???La musique, oui..il me faut constamment de la musique... Un bon repas à la chandelle...un bon verre de vin...Le ciel et ses millions d’étoiles…le soleil, la lune…l’arrivée du printemps alors que la nature reverdit…l’appel d’amies de Ma Planète…ça c’est un beau cadeau de la Vie…le beau sourire des enfants…ceux des aînés que je rencontre sans les connaître et bon…avec lesquels j’aime bien converser…oh…m'étendre sur mon hamac et rêver en admirant le firmament et je pourrais continuer à l’infini...

Hebergeur d'image


Hebergeur d'image








Image du Blog colinou.centerblog.net


Hebergeur d'image





Hebergeur d'image





Image du Blog colinou.centerblog.net


Hebergeur d'image

Hebergeur d'image




Image du Blog colinou.centerblog.net

Ce que je n’aime pas ? La jalousie, l’envie …la maltraitance envers les enfants, nos aînés…et, la cruauté envers les petits animaux...Oh! Non !!!Ils ne méritent surtout pas cela…Les radins…les profiteurs aussi…les sournois qui nous font miroiter quelque chose de joli pour mieux nous arnaquer…les vents violents, les araignées (sourire)

On dit que je suis gentille...hum j'aime y croire (sourire)...je suis une personne très sensible... j'aime la Vie en général...je ne suis pas compliquée, j'aime tout ce qui est simple...j'aime rire oui, rire de moi aussi car j'ai le don de me placer dans toutes sortes de situations qui amusent mon entourage et, de plus, je n'ai aucun sens d'orientation donc...tant mieux si cela les amuse...




<>Hebergeur d'image


<>Hebergeur d'image



doucelueur a 87 ami(e)s


Vous avez 4 amie s commun







CLIQUEZ ICI POUR AJOUTER UN COMMENTAIRE DANS MA PAGE

Retour à la liste des nouveautés

Visionner 1 - 1 de 1 Commentaires

De: matitou
09/25/2013 13:58:19
Coucou ma douce Francine ,
tu sais moi aussi en ce moment je suis pas
trop présente sur le site ,je profite des belles
journées qu'on a , c'est l'été indien LOL
Je te remercie d'avoir penser a mon anniversaire
ça m'as beaucoup fait plaisir !
J'espère que tu vas toujours bien ?
Je te souhaite une belle journée avec beaucoup
de soleil !
Gros bisous du coeur , ton amie Andrée



Upload images Upload images





*** Ma Planète ***