ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
ioanciubotaru
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MESSAGES DANS TOUS LES LIVRES D'OR DE VOS AMIS   MES PPS   Mes pps préférés   MES BLAGUES   MES BELLES CHOSES   MES POEMES   MES VIDÉOS   MES RECETTES   MES RECETTES PRÉFÉRÉES  
 


mem_normal HORS LIGNE

Homme
Autres








MEMBRE DEPUIS: 09/05/2009
SIGNE ASTROLOGIQUE: Gémeaux
DERNIÈRE CONNEXION: 07/31/2013 09:15:22






Pas de sujet
Mes sujets: 0  Sujet anonyme: 0
Voir plusVoir plus

De: Privé
De: craft
De: Jessie64
De: Jessie64








En route... photo DSC01534-001a_zps65e2c876.jpg



HERMANN HESSE – LE CONTENU DE L'HISTOIRE

Le contenu de l`histoire c`est rien que l`égoïsme humain et la lutte pour le pouvoir, le pouvoir brutal, animalique, un éternel combat , qui se surestime et se glorifie soi-meme (...).
L`histoire du monde seriat une relatation sans fin, stupide et manquee de tension dramatique sur la mise en genoux des faibles par les forts; l`essai de corréler l'histoire réelle et authentique de l`esprit avec cette histoire idiote, des ambitieux assoiffés de pouvoir et ceux qui s'efforcent de parvenir à une place au soleil est égale à une véritable trahison de l'esprit (...).
L`histoire du monde est une course au fil du temps, un concours pour le gain, le pouvoir et les richesses…L`acte spirituel, culturel, artistique était, au contraire, l'inverse (…)
Il est toujours un essai d'échapper à la servitude du temps, de tirer l`homme de bourbier des instincts et des pareses, de lui ramasser sur un autre plan, intemporel, libéré des entraves du temps, donc, à tout anhistorique et anti-historique. (...).

Si quelquefois, ma mie...

Mihai Eminescu poete roumain (1850 - 1889)

Si quelquefois, ma mie, je pense a nous deux,
Un ocean de glace surgit devant mes yeux:
Au firmament brumeux, pas une etoile qui naisse,
Seule la lune pale a l’horizon se dresse;
Et au-dessus des vagues qui poussent des banquises
C’est un oiseau qui traıne ses lourdes ailes grises
Alors que sa compagne, la route poursuivant,
Se perd avec les autres vers le soleil couchant.
Il la suit des yeux, que voile la douleur,
Mais sans regret aucun, ni joie... car il se meurt,
Se retrouvant, en reve, aux jours du temps jadis.
De plus en plus les ans passes nous d´esunissent:
Glace, je m’entenebre, plus loin, plus seul encore,
Tandis que tu te perds dans l’eternelle aurore.











PRIÈRE POUR LES PARENTS
DES MONASTERES MOLDAVES
RUBAIYAT - QUATRAINS
LA VIE EN ROSE ...
LES FORTERESSES DU PROUT ...
[ Voir tous mes pps ]















ioanciubotaru a 6 ami(e)s


Aucun ami commun





CLIQUEZ ICI POUR AJOUTER UN COMMENTAIRE DANS MA PAGE

Retour à la liste des nouveautés



*** Ma Planète ***