ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

Souvenirs de neige.


 
Proposé par : marginal07
Ajouté le: 02/08/2008
Catégorie : Divers
Consultations : 42
Commentaires : 0





Souvenirs de neige.


J’aimerais tant revoir en plein été toute la candeur et la blancheur de mes neiges d’antan.


Me rouler encore dans un de ces bancs de neige et me laisser aller dans la tourmente de l’hiver.


De mes rêves en suspension qui n’en finissent plus de s’épanouir je souhaiterais tant vivre en toute liberté cette chute fatale qui me figerait dans le présent.


Dans le désert secret de ma solitude aussi enneigé que mes rêves je m’exile vers les pôles..


Là dans ces plaines glacées il fait si bon se rafraîchir et respirer à pleins poumons l’air frais de l’hiver.


Ah! Que j’aime flotter dans cet espace frigorifié où je retrouve enfin toute la féerie de mon jardin d’Eden givré de mille et un souvenirs.


Aujourd’hui en pleine canicule estivale je n’en peux plus de suffoquer et de suer à l’ombre de tant de journées de fraîcheur.


L’hiver je me sens si bien dans ma peau...


En ce jour d’été au travers cette chaleur accablante qui suinte sur ma peau en des sueurs chaudes, j’ai la nostalgie de ces nuits où je me couvrais de cet édredon en laine..


Dans mes rêves la nuit souvent je me retrouve dans ce désert de glace et je respire enfin.


Aux confins de mon jardin fertile et inanimé je vois là-bas au fin fond de mes rêves un oasis aussi blanc que ces flocons qui tombent au soleil et qui recouvrent la plaine.


Il me plaît à piétiner pas à pas ce sentier obscur et incertain.


Une route funeste qui hélas n’épargne aucune vie.


L’âme à la dérive, le corps en décrépitude je m’aventure sur ce terrain aussi étroit que spacieux.


De mes pas légers et apparents je trace dans ce sentier de neige mon propre destin aussi immuable qu’immortel.


Mon coeur transparent comme la glace se transforme et réinvente ma propre vie.


Envahis par ces idées blanches qui me donnerait une apparence de mort je comprenais que les rêves les plus précieux appartiennent aux enfants..


Eux très souvent voient dans l’invisible..


De ma traversée du désert la vie pour moi prenait un autre sens..


On m’avait appris que j’étais poussière et que je retournerais à la poussière.


Mais moi je voyais ça d’un autre oeil..


En voyant tomber tous ces flocons de neige qui avaient chacun une forme individuelle,


j’ai compris que je n’étais qu’un flocon de neige et qu’un jour je retournerais à la neige.


Envahi par des fantaisies imaginaires je réinventais de ma petite personne un nouveau personnage..


Couché sur la banquise je m’abandonnais enfin et mon âme se libérait.


Je me suis transporté au nord du nord là où la neige est abondante et éternelle.


J’avais oublié mon été chaud d’Amérique..


Bonhomme de neige roulé de tous ces cristaux magiques, je prenais forme enfin.


C’était dans un village Inuit très isolé de la civilisation..


J’étais bien conscient et éveillé, les aurores boréales me fascinaient.


Ce matin malgré que j’étais immobile mon coeur de glace se réchauffait à la vue


de tous ces petits esquimaux qui avaient fait de moi leur meilleur ami.


 


marginal07


 


 


 


 



Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***