ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

Mon premier valentin.


 
Proposé par : marginal07
Ajouté le: 01/30/2008
Catégorie : Amour
Consultations : 34
Commentaires : 0





               

Mon premier valentin.


La première fois que j’ai fêté la saint-Valentin, j’étais très jeune; j’avais à peine 8 ans.


Cette fête des grands pour moi avait quelque chose de solennel mais dans ma petite tête d’enfant je ne comprenais pas le sens profond de cette fête.


J’étais très impressionné par les nombreuses caricatures illustrant symboliquement le sens profond et magique de la saint-Valentin.


Mon esprit si jeune alors était captivé en voyant l’illustration de ce petit ange ailé qu’on appelait Cupidon.


En cette journée de la Saint-Valentin, je voyais mon papa et maman un peu plus amoureux qu’à l’habitude.


Le soir du 14 Février, ils s’esquivaient tous les deux en nous faussant compagnie nous leurs enfants.


Bien sur il y avait toujours une gardienne pour s’occuper de nous ce soir là..


Mais moi je m’interrogeais davantage..


Je me demandais pourquoi les adultes choisissaient une date du calendrier pour se prouver mutuellement leur amour.


J’eus l’occasion de le comprendre l’année suivante.


J’étais en 3ième année et je partageais dans cette classe du primaire mon espace avec des fillettes de mon âge.


Sans que je m’y attende, un événement est survenu dans ma vie..


Pour la première fois, j’étais tombé amoureux d’une fille...


Ô je ne sais pas trop comment exprimer la nature de ce sentiment qui m’a envahi tout à coup.


Une chose était certaine et je ne pouvais pas me mentir à moi-même..


Cette petite fille avait fais chavirer mon coeur.


Son prénom était Marie-Rose; elle venait tout juste de célébrer ses 9 ans.


Que dire de mes impressions lorsque je l’ai vue pour la première fois?


Je la trouvais jolie, intelligente et douce surtout..


Sa voix me charmait et sa simplicité me fascinait.


Son papa était médecin et à voir sa tenue vestimentaire on savait tous qu’elle était gâtée par son père..


Mais moi je faisais parti de la classe moyenne..


Mon papa travaillait à la mine comme simple ouvrier.


Malgré son air bourgeois, Marie-Rose ne se prenait pas pour une autre..


Bien au contraire, elle était très à l’aise avec nous qui pourtant vivions si modestement.


J’étais attiré par cette fille..


J’essayais de cacher mes sentiments envers elle mais souvent mes gestes tendres et démesurés trahissaient mes émotions..


Je lui parlais très souvent et tous les prétextes étaient bons pour me rapprocher d’elle..


Ses yeux parfois très brillants étaient pour moi l’indice qu’elle m’aimait beaucoup.


C’est ainsi que cette année là pour la Saint-Valentin j’avais décidé de lui exprimer concrètement mes sentiments envers elle.


J’avais décidé d’offrir à ma belle une fleur à son image..


Même si ma famille était pauvre, moi j’avais mes propres économies.


Tôt le matin, je me suis présenté chez la fleuriste avec ma tirelire..


En brisant ce cochonnet, j’ai étalé sur le comptoir toutes mes économies..


J’ai alors dis à la fleuriste d’un ton un peu austère..


Je veux acheter la plus belle la plus grande et la plus parfumée des roses..


Je ne sais pas si mes sous étaient suffisants pour en payer le prix.


Mais la vendeuse, les larmes aux yeux n’a même pas pris le temps de compter l’argent..


Sourire aux lèvres elle m’a remis une somptueuse rose en me disant..


“Protèges la contre le froid.”


Je suis alors reparti le coeur en paix rose à la main..


Je savais que Marie-Rose avait des cours de danse, car elle voulait devenir ballerine..


Comme son cours se terminait à 11 heures, je suis arrivé en avance..


Patiemment je l’ai attendue devant la porte du Gymnase, là où elle suivait ses cours.


Il faisait si froid ce matin là..


De temps en temps je soufflais sur la rose pour partager avec elle ma chaleur.


Je ne voulais surtout pas que ce froid hivernal la défraîchisse.


En soufflant sur ses pétales un peu engourdis par le froid, je recevais de cette rose des spasmes de parfums qui m’embaumaient d’amour et de romantisme.


C’est alors que Marie-Rose est apparue devant moi affichant un grand sourire.


Sans attendre et avec audace je lui ai remis cette fleur qui pour moi était à son image.


En lui offrant cette rose, ma main tremblait et mon coeur palpitait.


“Pour la Saint-Valentin je t’offre cette rose , gage de mon affection pour toi.” Lui dis-je.


Elle semblait ravie..


De ses mains moites elle a accepté cette fleur les larmes aux yeux..


Puis tendrement en s’approchant de moi elle m’a embrassé sur la bouche.


C’est ainsi que j’ai connu ma petite femme chérie..


Il y a de ça 48 ans déjà...


Depuis ce jours là à chaque Saint-Valentin j’ajoute toujours une rose de plus à chaque année.


Cette année j’offrirai à Marie-Rose 4 douzaines de roses.


Mais dans ma mémoire le souvenir de ma première rose restera à jamais gravé dans mon coeur.


marginal07



Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***