DU BOUT DES DOIGTS

« Du bout des doigts, je touche ta peau,
Caresse douce où s’offre en cadeau;
Tout ton être entier : toi, toi si jolie;
Qu’en moi je sens que tout, tout s’oublie;
Du temps qui court là-bas loin dehors :
Un flot d’amour inonde mon corps.
-
« Du bout des doigts, tu touches ma lèvre,
Ma joue et tout ; mon être a la fièvre.
Ma bouche en feu s’imprime dans toi,
Tes yeux aimés se ferment sur moi.
Nos corps font un : troublante harmonie,
Torrent d’amour, tendresse infinie !
-
« Du bout de moi, je touche ton cœur.
Je t’aime, amour, et naît le bonheur…
Il nous emporte, étourdis et frêles,
Jusqu’au silence où Dieu se révèle.
Le temps sur nous s’est comme arrêté,
Pour nous ouvrir… sur l’éternité »….


[email protected]@ger