ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

un rêve ...


 
Proposé par : bob69
Ajouté le: 10/20/2016
Catégorie : Amour
Consultations : 12
Commentaires : 1




Un rêve
 
Après des années d’ oisiveté forcée , je retrouvais ou plutôt on retrouva un travail pour moi , pour mon bien , psychologiquement parlant , nous étions nombreux à retourner travailler pour donner un peu de notre personne et pour ne pas se sentir inutile dans cette société moderne c’était plutôt par compassion , ou pour nous occuper l’ esprit ! Quatre jours par semaine , de huit heure du matin à onze heure , une pause de onze à douze heure puis plateau repas dans une petite pièce circulaire très claire et agréable avec des poufs et autres cousins à même le sol et pour nous détendre , une douce musique en quadriphonie nous berçait jusqu’à seize heure ! À cette instant , la musique s’ arrêtait et un spot se mettait à clignoter se qui voulait dire : retournez travailler merci !!!
Ma première journée , fut pour le moins déconcertante ! Un nouvel environnement , de nouveaux visages , quelques personnes par atelier trois ou quatre , des caméras aux quatre coins et des machines sorties tout droit d’ un film de science fiction des années cinquante ! Ce travail consistait uniquement à surveiller ces machines ! Dans mon atelier ,il y avait un chef , une jeune femme dans un bureau vitré qui avait une vue sur la salle de travail , occupée au contrôle qualité avant exportation et moi chargé de tourné en rond , et d‘ être attentif au moindre bruit . Tout ceci dans une lenteur surprenante ! Pas un mot , juste un regard de temps en temps !
Premier arrêt des machines à onze heure , personne ne m’ informa de la suite , donc je suivi le chef d’ atelier à tout hasard me disant qu’il allait lui aussi faire sa pause déjeuner mais il disparu dans un couloir sombre ! Un peu décontenancé , je restais bras ballants ; c’est ainsi qu’ une main prit la mienne ! La jeune femme du contrôle qualité qui , je ne l’ avais pas vu arriver , me regarda sans dire un mot ! Elle avait de très beau yeux vert clair , un visage agréable tout comme son allure générale .
Je suis un peu perdu lui dis-je ! Elle me souri gentiment et me tira contre elle tout en poursuivant d’ un pas habitué ce long couloir sombre !
Je vous aie remarqué depuis mon bureau , vous êtes nouveau et c’est tout à fait normal d’ être perdu , ici , personne ne s’ occupe de personne et encore moins des nouveaux ! Moi , il y a déjà deux ans que je suis ici , si vous le voulez , nous pourrions faire la pause ensemble ? Ce n’est pas mon habitude d’ agir ainsi et pour ainsi dire , c’est la première fois ! J’ accepta la proposition , heureux de cet imprévu pour tout dire fort agréable !
Arrivés dans un espace de verdure , calme , un box ou plutôt une petite hutte ronde avec des baies vitrées nous attendait ; à quelques centaines de mètres , d’autres huttes attendaient et d’ autres étaient déjà occupées car éclairées . Ma jeune et sympathique collègue entra , éclaira la lumière bleutée d’ un néon circulaire lui aussi , commanda à l’ aide d’ un interphone deux plateaux repas !
Assis sur un pouf en cuir gris , je regardais cette jeune et belle femme , simple et discrète ; un charme certain se dégageait de cette personne , un charme inconnu pour moi à ce jour ! Elle ne disait rien mais avait vu que mon regard se posait sur elle avec … malgré mes efforts pour être discret… ! Merci de partager mon repas me dit elle , ça me change ! Je ne parle pas souvent et aime être seule en général mais aujourd’hui , j’ avais envie de compagnie ! Et elle rajouta : de votre compagnie !
Un peu surpris et gêné , je me senti devenir rougissant ! Ce qui , à son sourire ,lui plut .
C’est très gentil , merci à vous ! Puis emporté par la satisfaction et mon bien être , je rajouta : je ne saurais jamais asses vous remercier pour votre gentillesse ! J’ apprécie d’ être avec vous , votre présence me donne du baume au cœur ! Une vieille dame vînt apporter nos deux plateaux qu’ elle posa sur un guéridon de verre , un peu surprise par ma présence ici , elle s’ adressa à ma collègue … tout va bien mademoiselle demanda la vieille dame ?! Oui , tout va très bien merci Matilde .
Matilde ? répétais -je une fois la serveuse reparti … et moi je ne sais même pas votre prénom dis-je ! Je vous le dis si nous arrêtons de nous tutoyer ! Puis , Je connais le tien dit elle ! C’est pas juste , je ne connais rien de vous …euh ! De toi pardon ! Un sourire de toute beauté illumina son visage , on aurait dit un ange ! Oui , je suis sur que c’est un ange à présent qu’ elle va s’ envoler et disparaitre ce que je ne voulais pas , pas la perdre et me retrouver seul dans ce rêve décalé …
Cette présence , déclenchait en moi un émoi inconnu à ce jour ! Je me trouvais dans un état étrange que je ne pouvais m’ expliquer un peu comme la première fois que l’ on tombe amoureux ! On oublie tout , même le futur nous indiffère à part le fait d’ avoir une peur tenace de ne plus la revoir , de ne plus l’ écouter et ne plus pouvoir vivre sans elle !!!
Nous avons beaucoup parlé , nous nous sommes aussi beaucoup regardés ! Je lisais ses mots sur ses lèvres , lèvres que j’ aurais croqué avec un immense plaisir !!! Heureusement qu’ elle ne lisait pas dans mes pensées … sa voix , son corps , tout son corps occupait mon esprit , à cet instant , j’ étais le plus heureux des hommes , heureux comme je ne l’ avait jamais été ou tout au moins je ne m’ en souvenais plus !
Elle avait changé de place pour ce rapprocher de moi ce qui avait eu pour effet , de faire monter ma température de plus belle ! Nos mains allaient bientôt se rencontrer quand un spot se mit à clignoter !!! Une sonnerie retentie . C’ était l’ heure de retourner travailler …
Couché sur le ventre le visage tourné vers la fenêtre , la lueur du jour naissant passait à travers les persiennes et venait taquiner mon œil droit ! Je sautais du lit cherchant autour de moi cette jeune fille idéale ! Je retombais assis sur le lit comprenant ce qu’il en était , abasourdi même très abattu !!! Son prénom ? Je ne connais pas son prénom !
Bob .


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***