ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

"Fais Du Feu Dans La Cheminée"...JA


 
Proposé par : Flourac
Ajouté le: 12/18/2014
Catégorie : Nostalgie
Consultations : 34
Commentaires : 8




"Fais Du Feu Dans La Cheminée"

------

Il a neigé à Port-au-Prince,

Il pleut encore à Chamonix.

On traverse à gué la Garonne,

Le ciel est plein bleu à Paris.

Ma mie, l'hiver est à l'envers,

Ne t'en retourne pas déjà,

Le monde entier est en chamaille,

On gèle au sud, on sue au nord.

 

Fais du feu dans la cheminée,

Je reviens chez nous.

S'il fait du soleil à Paris,

Il en fait partout !

 

La Seine a repris ses vingt berges,

Malgré les lourdes giboulées.

Si j'ai du frimas sur les lèvres,

C'est que je veille à ses côtés.

Ma mie, j'ai le cœur à l'envers,

Le temps ravive le cerfeuil.

Je ne veux pas être tout seul,

Quand l'hiver tournera de l'œil.

 

Fais du feu dans la cheminée,

Je reviens chez nous.

S'il fait du soleil à Paris,

Il en fait partout !

 

Je ramène dans mes bagages,

Un goût qui m'était étranger,

Moitié tombé, moitié sauvage,

C'est l'amour de mon potager.

 

Fais du feu dans la cheminée,

Je reviens chez nous.

S'il fait du soleil à Paris,

Il en fait partout ! (bis)

Paroles de Jean-Pierre Ferland (1969). 

Chanson des Compagnons de la Chanson.

--------

Le chat qui ronronne. Un bon livre. Un disque de jazz aux cuivres bien moelleux. Un vieux fauteuil, fatigué juste ce qu’il faut. Et le feu qui crépite dans la cheminée. Une certaine idée du bonheur, non ? 

Pour Paris, c’est plié. Au nom de la lutte contre la pollution et ces particules fines dont on nous rebat les oreilles depuis maintenant des mois... 

Tout cela étant écrit de la campagne, je m’en vais allumer le feu, tout en m’acquittant de mes propos sur le Net; qui ne sont pas sans noblesse, (oui ! oui ! oui !), j’aurai encore le temps de méditer sur le monde de demain, pas vraiment parti pour nous forger une nation de samouraïs. 

Il était comment, le monde d’avant ? C’était le monde paysan, jusque dans les années 1960... Mais, maintenant nous vivons une époque moderne, comme le disait si spirituellement Philippe Meyer. 

Présenté par J.A. 

 
 


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***