ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

Adieu Morée


 
Proposé par : CARLINE
Ajouté le: 12/16/2018
Catégorie : Nostalgie
Consultations : 6
Commentaires : 1




Adieu Morée

 

Ainsi, nous ne te verrons plus,

Insoucieuse et nonchalante,

Entre deux modeste talus,

Poursuivant ta course indolente.

 

 

Ou t'infiltrant dans les jardins,

En noyant tout sur ton passage.

Au désespoir des riverains,

Lorsque venaient les jours d'orage.

 

 

Sans nul doute, aux temps d'autrefois,

Tu dus couler paisible et claire,

A travers les prés et les bois,

Ainsi qu'une honnête rivière.

 

 

Peut-être, as-tu vu ces temps là,

Le Visigoth et le Burgonde,

Et le cheval d'un Attila.

Peut-être a-t-il bu de ton onde ?

 

 

Les barbares sont disparus,

Tu n'as pas conservé leur trace,

Mais des citadins accourus,

Ont par la suite pris leur place.

 

 

Puis les bois aussi sont partis :

En pieux, en fagots, en fumée.

Et tes bords se sont dégarnis,

Te laissant seule et désarmée.

 

 

Maintenant, voici qu'on te prend,

Qu'on te détourne, qu'on t'enferme,

Dans une prison de ciment,

Afin de pouvoir mettre un terme.

 

 

Par un avatar singulier,

A ton allure vagabonde,

A ton cours irrégulier,

Qui formalisait tout le monde.

 

 

Morée, adieu donc, sans retour ;

Ici-bas périt toute chose :

La gloire, la beauté, l'amour,

Le bois, la rivière, la rose.

 

Alphonse CHAUSSEBOURG

 


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***