ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

La comédie humaine!


 
Proposé par : Diditoutcourt
Ajouté le: 05/30/2008
Catégorie : Passion
Consultations : 127
Commentaires : 0




Elle s’habille dans le silence

Des froides apparences,

Elle se pare négligemment,

Des atours qui habilement

Masquent la fausseté de ses émotions

Leur donnant force et conviction !

Puis, vient le temps de maquiller

Son indifférence, son insensibilité…

Elle s’assoit tranquillement devant son miroir

Dont elle redoute l’âpre regard,

Elle choisit les couleurs appropriées

A la circonstance, au sentiment que le hasard lui a confié,

Elle s’apprête à jouer,

Au risque d’être houspillée,

L’accent de la sincérité, le ton de la vérité,

Elle répète chaque geste, chaque mouvement,

Chasse ses tics qui résistent violemment

A son gré voué à la comédie,

A son visage déformé par les constantes parodies !

Elle se lève, gênée et exaspérée

Par son naturel qui se réfugiait

Dans son esprit soudain loqueteux,

Livide, pâle et souffreteux,

Incapable de se mesurer à la tâche

Qui l’attendait, qu’elle apprenait sans relâche,

Comme un prestidigitateur abandonné par son agilité

Au moment où son génie excellait !

"Pourtant…je pleure…je ris…

Je souris, je console, je surgis

Lestement et avec à propos

Sans hésiter, sans chercher mes mots…

Dans le bonheur de mes amis

Auquel, promptement je m’associe,

Dans leurs deuils et leurs malheurs

Auxquels je concède, volontiers, tristesse et douleur !

Tous les artifices nécessaires…

A la joie comme à l’acariâtreté amère,

A l’amour en berne

Comme à la méfiance terne,

A la jalousie hostile et imprudente

Comme à l’amitié forte et pénétrante…

Tous les artifices nécessaires…

Au pastiche cinglant, à la simulation mensongère…

Tous sont en moi,

Comme le digne ermitage d’un homme de foi !

Mon cœur austère et ascétique

A trouvé dans cet art bénéfique

Raison de vivre et de se soustraire

Aux passions et à leur enfer !

Je l’ai éduqué à la morne impavidité,

Au froid, à la puissante aridité !

Je m’inquiète que mon esprit troublé

Suffoque ce talent qui a comblé

Ceux et celles que j’ai trompés !"

Elle se déshabille dans le silence

Des rudes et sévères remontrances…


Didi


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***