ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          



 
Proposé par : soleila
Ajouté le: 08/01/2010
Catégorie : Passion
Consultations : 33
Commentaires : 0




Poème de Dr. Elie K. Mangoubi
Au revoir mes amis les vétérans
J'avais pris le bus pour me rendre
Une dernière fois à la clinique
La route que je devais prendre
Longeait des usines chimiques.

De hautes cheminées laissaient
Echapper des fumées noires vers
Le ciel. Vue triste que je regardais
En songeant aux patients au travers

Des années que j' avais soignés
Ils me racontaient l'histoire de leurs vies
La persistance des frustrations passées
Leurs aliénations de la société, des amis

Ils parlaient de leurs souffrances, malheurs
Angoisses, de bipolarité, de schizophrénie
De la colère, haine, violence. de leurs peurs
De leurs dépendances, leurs toxicomanies.

Ils disaient qu' ils recherchaient la paix
Qu'ils voulaient échapper à leurs tourments
Aux souffrances, être à nouveau satisfaits
Retrouver le dignité, aller de l'avant

Ou allaient-ils comme Sisyphe souffrir
Eternellement. Ils parlaient du passé
Omniprésent, leurs pensées de mourir
La haine ressentie, ils se détestaient

Pour les abominations commises.
J'étais là pour les écouter, aider
Pour les réconforter, que je les avise
Sur la voie à suivre, pour leur donner

De l'espoir, soulager leurs souffrances.
Je les remerciais pour leurs sacrifices
Les traitais avec respect, reconnaissance.
Je leur rappelais que le temps était propice

Pour renoncer à la colère, aller de l'avant
Qu'il fallait avec courage prendre la voie
De la guérison qui passait dorénavant
Par l'espérance, l'amour et la foi.

C'est avec tristesse que je leur ai dit
Au revoir, que je les remerciais pour
Avoir tant sacrifié à la mère patrie
Et que je me souviendrai d'eux toujours.

C'est avec joie que je les  ai soignés
C'est avec gratitude que je me retirais.
Mes amis, les vétérans, vous m'avez donné
Courage et vitalité au fil des années.
 
Merci.


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***