ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

Le druit de notre amour.


 
Proposé par : marginal07
Ajouté le: 01/30/2008
Catégorie : Enfants
Consultations : 382
Commentaires : 0





Le fruit de notre amour.


Cette nuit là ne fut pas comme toutes les autres..


Nous avions tous les deux l’âme à la tendresse.


J’étais tellement épris de toi ce soir là, je voulais te rassurer te prendre dans mes bras avec passion et volupté..


Je sentais en toi un grand besoin d’affection..


Je t’ai aimée cette nuit là plus qu’à l’habitude.


Tous les deux avons sentis dans la chambre une présence étrangère.


Nous ne connaissions pas la nature de cette force étrangère qui s’acharnait sur nous, mais nous l’avons accueilli avec larmes.


Puis soudainement alors que tendrement je te faisais l’amour j’ai entrevu au seuil de mon esprit l’image d’une fillette qui nous ressemblait..


Son visage radieux et candide avait dans son regard et ses petits traits à peine formés un côté de toi que je reconnaissais en elle.


Et toi au même moment tu as vu aussi son visage.


On s’est regardé puis alors tu m’a révélé en m’embrassant les détails de cette vision qui en même temps que moi s’était dévoilée à nous deux.


Tu m’as dit que cette petite fille me ressemblait.


Je t’ai dit alors en souriant..


Elle est la conception de notre image..


Un peu moi un peu toi, elle nous ressemble et elle viendra bientôt.


Ô je ne peux dire si cette présence était un esprit qui voulait s’incarner en nous..


Mais une chose est sure, c’est que cette nuit là tu es tombée enceinte.


Quelle joie ce fut pour moi lorsqu’un matin tu m’as annoncé la nouvelle!


J’avais le coeur si léger je savais que cette petite fille déjà s’était manifesté.


Tous les deux avons vu son visage, nous n’avions pas besoin d’une échographie pour connaître le sexe de notre enfant.


Nous la connaissions déjà et nous l’avons aimé dès le premier soir où elle est venue, petit ange du ciel se camoufler entre nous.


Elle s’est réfugiée en toi ô ma douce et je sais que tu seras pour elle une mère attentive et affectueuse.


Nous savions tous les deux que cette petite fille qui grandissait dans ton ventre est un petit trésor.


Puis ce fut l’accouchement..


Françoise notre petite fille est née un matin d’hiver.


Quel joie ce fut pour nous d’accueillir ce petit poupon!


Je sais ma chère épouse que tu as beaucoup souffert au cours de cet accouchement..


Mais j’étais à tes côtés.


J’aurais tant voulu prendre sur moi tes douleurs..


Je t’ai pris dans mes bras en pleurant.


Ta douleur semblait insupportable.


Je te serrais avec tant d’affection..


Puis alors sa petite tête est apparue.


Tu semblais si soulagée de la délivrer de ton ventre.


Le médecin aidé d’une infirmière ont extirpé de toi notre enfant.


Ah! Qu’on a pleuré tous les deux en voyant son petit corps souillé et lorsqu’on a entendu ses pleurs alors on s’est serré tous les deux.


C’était enfin la délivrance..


Tu as pris Françoise dans tes bras..


Elle était si innocente et pure.


Elle ne voulait qu’une chose..


C’est d’être aimée et cajolée.


Plusieurs années se sont écoulées depuis sa naissance.


Aujourd’hui moi et ma chère femme adorée savourons ensemble sa présence.


Notre petite fille nous comble de joie..


Nous l’aimons sans conditions.


L’amour humain a quelque chose de magique..


Et nous les parents découvrons dans le regard de notre enfant l’innocence et la pureté de la vie.


marginal07.



Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***