ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

Anticipation


 
Proposé par : Retureau
Ajouté le: 12/25/2012
Catégorie : Hommes
Consultations : 50
Commentaires : 3




"Il va quitter prochainement, à regrets, ce corps recroquevillé, victime de la vague de froid qui sévit sur la ville ; ce corps qui gît dans ce couloir, sorte de sas permettant aux habitants de ce pâté de maisons de rejoindre leurs logements.

Bip, bip bip !

A l’intérieur du couloir, le pinceau des spots bleu et orange des véhicules de secours, garés sur le boulevard, à hauteur de l’entrée de l’immeuble, balaient les murs blancs de ce corridor, offrant un éclairage blafard et surréaliste à la scène qui est en train de s’y dérouler.

Trois hommes en uniforme plus un médecin du Samu sont penchés sur ce corps quasiment inerte, enroulé dans une couverte de survie et regardent, d’un œil scrutateur un écran posé à côté de la tête.

Bip, bip bip !

La porte donnant sur la rue est entrouverte et en voyant les véhicules de secours, des passants isolés s’arrêtent pour voir ce qui se passe derrière le porche sous l’œil d’un policier qui leur demande de circuler.

Les passants obtempèrent et parlent à voix basse entre eux en s’éloignant sur le boulevard, évoquant un drame de la misère.

La misère, ce corps la connait quelque peu depuis un moment mais cela n’a pas grande importance, il sait s’en accommoder en effet, il veut parler, bien sur, de la misère physique. 

Quant à la misère morale, celle-ci le mine chaque jour un peu plus il est vrai mais elle a été génératrice de merveilles littéraires et journalistiques.

Bip, bip bip !

Que de grandes et belles pages rédigées, véritable œuvre d’amour ouverte et offerte à la face du monde !
Que d’articles méritoires, si émouvants, sortis de cet esprit, survolté et galvanisé par tant de drames. 
Que de prises de position en faveur ou bien à l’encontre de ceux qui le valent bien.

Bip, bip bip !

Que d’heures passées devant toutes ces pages brouillonnées devant l'écran à penser puis à composer du rédactionnel pour informer le monde des maux de notre société qui abandonne, sans états d’âme, ses laissés pour compte ; une société que l'on se doit de dénoncer vigoureusement, tout comme l'on se doit de parler du mal-être de quelques uns de nos semblables qui s’enfoncent dans une pitoyable déchéance, victimes d’une compréhensible détresse.

Bip, bip bip !

Que de combats menés pour faire prendre conscience et tenter de faire passer des idées de justice et d’équité ; des idées nobles, empreintes de générosité et d’altruisme desquelles sont bannies toute forme d’égoïsme, entre autre travers de l’homme, cet être si merveilleux, tout autant que certaines fois si méprisable !

Bip, bip bip 

Que de sujets traités sur ces quelques milliers 
de pages : des sujets graves ou didactiques, insolites quelquefois ou bien encore comiques, histoire de détendre l’atmosphère pour transmettre, divertir, voire amuser ainsi les lecteurs pour avoir le plaisir de venir étancher leur soif de curiosité mais aussi de savoir.

Mais on s’agite soudainement autour de lui et…

Biiiiiiip"



Texte proposé par Marylise Retureau 
EP - année 2011 -


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***