ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

Arménie 1988 de marcelle betbeder


 
Proposé par : marcelleb
Ajouté le: 02/02/2015
Catégorie : Hommes
Consultations : 21
Commentaires : 11




Il y a quelques jours Alain (malices) nous parlait avec sa sensibilité habituelle du martyre des arméniens.  Voici un texte écrit en 1988 après le terrible tremblement de terre qui avait tué des milliers de personne et l'appel auquel avait répondu le monde entier. Par avance merci de vos visites et commentaires tant ici que sur le diaporama poétique d'Andrea que je déposerai plus tard.


 

ARMENIE 1988

 Jamais guerre n’a fait plus, en une heure

Que la terre épileptique en trois secondes.

Jamais Conférence sur la Paix

N’a fait plus, en quarante ans,

Que le cri de détresse

D’un homme désarmé,

Face à l’irrémédiable.

Ils viennent de partout,

Les noirs comme les blancs,

Musulmans, juifs, les frères ennemis,

Fauteurs de guerre armée,

Capitalistes, socialistes,

Fauteur de guerre froide.

Oubliées les querelles,

Les luttes intestines,

Ils se donnent la main

Sur un sol ravagé.

Ils secourent,

Ils consolent,

Ils pleurent la tragédie

De Trente mille arméniens, morts,

Victimes innocentes.

En faut-il plus encore

Pour que les peuples, à jamais,

Oublient leurs différents.

Marcelle betbeder
 

Le séisme de 1988 en Arménie est un séisme de 6,9 sur l'échelle de Richter qui dévaste la région de Spitak, en Arménie, le 7 décembre 1988 à 11 h 41 (heure locale). En moins de huit secondes, une faille s'est ouverte sur une longueur de 20 kilomètres. Les deux blocs de fracture en présence ont instantanément coulissé l'un sur l'autre, en biseau. Le phénomène a atteint une amplitude de 1,6 mètre.
Selon les estimations, entre 25 000 et 30 000 personnes sont mortes, pour la plupart sous les décombres des bâtiments non conçus pour résister à un tel séisme. Les sauveteurs n'ont pu sauver que 80 personnes prisonnières des décombres. Il y a officiellement 15 524 blessés et 530 000 sans-abri.
Sous l'impulsion de la diaspora arménienne dans le monde, les organisations humanitaires de tous pays ont porté assistance aux sinistrés. Immédiatement après ce tremblement de terre, la centrale nucléaire de Metsamor fut arrêtée par mesure de sécurité.

Des artistes français, menés par Charles Aznavour, ont enregistré une chanson, Pour toi Arménie, pour venir en aide financièrement aux victimes de la catastrophe. Outre-Atlantique, la chanteuse et actrice Cher, d'origine arménienne, est venue apporter son soutien au peuple arménien à travers son don à la Croix-Rouge.

Le 23 novembre 2008, un gala souvenir est organisé en la cathédrale Sainte-Croix-des-Arméniens, dans le troisième arrondissement de Paris, pour commémorer les vingt ans du tremblement de terre en Arménie. Plusieurs artistes dont la soprano Hermineh Yerissian, la mezzo-soprano Hélène Cospen et le baryton basse Mourad Amirkhanian, participent avec l'orchestre de chambre Euridys dirigé par Dominique Sourisse, à cette manifestation.


 
 


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***