ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

Au plus bel hypocrite


 
Proposé par : Retureau
Ajouté le: 11/20/2010
Catégorie : Hommes
Consultations : 53
Commentaires : 0





http://neuronarrative.files.wordpress.com/2009/12/hypocrite.jpg


« A tous les esclaves se croyant libres,

A l'amoureux transis se pétrifiant sur lui-même.

Au travailleur acharné oubliant d'ôter ses ornières.

A l'adolescent assoiffé d'une identité de marque.

Au consommateur repus en quête de nouveaux besoins.

Au fou se cachant derrière un masque social.

Au moraliste faisant taire son effrayante folie.

Au moins que rien noyant son génie dans du mauvais vin.

Au plus que tout substituant à son moins que rien

Une nuée d'artifices.

Au poète désœuvré se retirant du monde.

Au solitaire dépendant des autres.

A l'altruiste misanthrope.

A l'humaniste scellé sur son fauteuil.

Au sauveur de l'humanité ne voyant même plus ses proches crever.

Au dépressif psychosomatique.

A l'homme incarcéré derrière des barreaux théoriques.

Au large d'esprit s'éborgnant au monde.

Au cynique vomissant sa propre laideur sur les autres.

A l'intolérant n'existant que dans le vide de son égo.

Au conjoint comblé devenu fantôme dans son propre foyer.

A celui se disant aimer mais refuse l'amour.

A celui n'aimant plus mais qui reste.

Au sentimental ravalant des pleurs déchirant le cœur.

Au robuste s’écroulant sur lui-même.

Au penseur claustrophobe égaré de la lumière.

Au beau parleur atteint de surdité.

A l'écrivain boulimique de principes dictés.

Au chanteur tournant en boucle dans un refrain populaire.

Au peintre ne se mélangeant pas les pinceaux

Et cultivant l'art du monochrome.

A l'architecte de son temps bétonné.

A tous ceux étouffant les voies de l'imagination.

A tous ceux ne sachant pas écouter leur révolte intérieure.

A tous ceux se rétractant lorsqu'il faudrait foncer.

A tout ceux ayant peur du noir fuient cette lueur d’espoir.

A tout ceux devenus néant à force de certitudes.

Au déserteur du réel s’évadant en esprit

Mais sonnant le repli à l'orée de l'action.

A ce remarquable ferronnier excellant dans l'art

De fabriquer ses propres chaînes.

A l'imposteur reniant sa nature profonde.

Au plus bel Hypocrite que porte le monde :

L’HOMME » !


(mars 2008)
www.lisemary-labyt.fr


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***