ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

Le misanthrope.


 
Proposé par : marginal07
Ajouté le: 02/10/2008
Catégorie : Hommes
Consultations : 296
Commentaires : 0




Le misanthrope.
Confiné à son petit appartement, il jette sur le monde un regard de dédain et de compassion en même temps.
Portant le masque de lui-même ou d’un autre il a le pas léger de ceux qu’on ne remarque pas.
Sa voix éteinte et brûlante en même temps tient un langage incohérent que nul ne comprend.
Il parle en paraboles très souvent, il exprime la folie de ces poètes exilés de tant de rêves brisés.
Le cimetière est son havre de paix.
En parcourant le labyrinthe de ces sentiers rabougris, il invente dans son esprit leur résurrection prochaine.
Il gémit d’amertume sur toutes ces tombes oubliées sans fleurs et sans pleurs.
Dans la profondeur de son chagrin il prie en silence pour le repos de leur âme.
À son tour il souhaite la délivrance et il envie ces passagers d’outre-tombe.
Il souffre en silence et en se mêlant à la foule de tous ces vivants, il n’a plus de visage.
Car nul ne le connaît..
Il marche solitaire le vague à l’âme sans expression de bonheur.
Souvent, il noie sa peine dans l’alcool essayant d’oublier ou de se rappeler.
D’un réchauffement de coeur, il revit en lui même ses plus beaux souvenirs.
Mais dans sa déchéance solitaire, son coeur souffre d’abandon et d’incompréhension.
Ses yeux hagards et sombres lancent souvent à la vie un cri d’espoir et il espère toujours sans jamais douter.
En attendant cette absolution, il s’habille de vêtements sombres à l’effigie de ce deuil profond de son âme.
Passager solitaire d’un monde sans foi ni loi, il ne peut s’identifier à la foule..
Il se sent vulnérable et assailli de toute part.
Il veut fuir ce monde, partir très loin..
Puis en tout désespoir de cause il cherche au fond de lui un abri..
Il s’exile alors dans le labyrinthe de ses plus beaux rêves.
Et se replie sur lui-même en se laissant mourir.
L’ombre de la mort étend sur lui son linceul..
La nuit, il s’enroule dans ses draps funèbres espérant ne plus jamais se réveiller.
Et dans un profond sommeil, il rêves ses plus belles aventures qui le rassure d’une vie d’abondance.
Puis au matin un nouveau soleil se lève sur sa vie moribonde et sans joie.
Son coeur fragile et impassible saigne de ses pleurs les plus amères qu’il abandonne la nuit sur son oreiller.
Il a le coeur fragile de tant de rêves brisés..
Des cicatrices saignent encore à cause de ses nombreuses blessures.
Il ferme la porte à tous ses voisins et dans l’obscurité de sa chambre, il s’abandonne à ses plus beaux rêves.
Il baisse la tête souvent devant la beauté des jeunes femmes mais il les exalte déjà dans ses plus beaux fantasmes de séduction.
Sa timidité ronge son coeur de barrières qui se referment sur lui-même.
Il n’est ni charmeur, ni séducteur..
C’est un rêveur qui invente lui-même ses plus belles histoires d’amour et cela dans son monde imaginaire..
J’ai voulu connaître l’identité de cet homme..
En me penchant sur moi-même, j’ai alors compris que cet homme austère n’était nul autre que moi.
marginal07


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***