ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :

Cliquez ici pour recevoir, tous les jours, dans votre courriel, une Belle chose de la vie


MENU:          

Seul parmi la foule.


 
Proposé par : marginal07
Ajouté le: 02/14/2008
Catégorie : Animaux
Consultations : 156
Commentaires : 0




Seul parmi la foule.
(Un îlot de solitude.)
Ce matin, j’ai marché au coeur du centre-ville..
La ville que j’habite est une grande île divisée entre elle par plusieurs quartiers ethniques.
D’un côté il y a le fleuve Saint-Laurent situé au sud et de l’autre il y la rivière des prairies située au nord.
Donc je suis un nordiste, car j’habite le côté nord de ma ville.
Je déambulais en fin de matinée au coeur de l’artère principale appelé la rue Sainte-Catherine.
Comme c’était dimanche, la cohue de la foule était beaucoup moins imposante qu’à la normale.
Mais quand même il y avait là des centaines de personnes qui déambulaient au coeur de cette avenue commerciale qui était la grande fierté de ma ville.
En marchant au-travers cette foule distraite et solitaire, j’ai croisé plusieurs regards aussi indifférents les uns que les autres.
Je me sentais seul parmi cette foule affairée et insouciante..
J’ai vu de jeunes couples amoureux qui se tenaient la main.
J’ai observé le sourire de ces jeunes dames qui émerveillées par l’attrait des vitrines s’abandonnaient leurs fantasmes.
Sans doute rêvaient elles de porter avec grâce ces vêtements signés par les plus grands couturiers.
Quelle vanité me dis-je!
Personnellement je préférais regarder les jeunes filles vêtues d’un simple jean..
J’aime les jeunes femmes ordinaires, tout ce qui est classique ne m’impressionne pas du tout.
Au cours de cette ballade en plein centre-ville, j’ai croisé des mendiants qui humblement me demandaient un peu de monnaie.
Leur sourire et leur merci bien que plutôt tièdes étaient devenus pour eux une sorte de convenance mêlée à l’habitude.
Puis j’ai croisé une jeune fille qui promenait son chien, un jeune berger allemand.
En me voyant, il s’est arrêté en me fixant dans les yeux.
Puis je l’ai flatté..
Il semblait tellement ravi de ce geste de tendresse que je lui manifestais.
Il a léché ma main et frottait sa tête contre mes jambes.
Mais sa maîtresse l’a éloigné de moi en me jetant un regard très froid.
Il voulait revenir vers moi, je le regardais en m’éloignant aussi.
Mais la jeune fille tirait la laisse en l’obligeant à la suivre.
En revenant à la maison, j’ai réalisé ceci..
Le seul geste d’affection que j’avais reçu au cours de cette balade au centre ville venait d’un animal.
J’ai compris alors pourquoi on dit que le chien est le meilleur ami de l’homme.
marginal07


Cliquez sur l'image pour la voir pleine dimension


 
 







*** Ma Planète ***