ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
Indiana2
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MESSAGES DANS TOUS LES LIVRES D'OR DE VOS AMIS   MES PPS   Mes pps préférés   MES BLAGUES   MES BELLES CHOSES   MES POEMES   MES VIDÉOS   MES RECETTES   MES RECETTES PRÉFÉRÉES  
 



Visionner 1 - 9 de 27488 Blogues.


Page:  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Prochain >  Dernier >>


La rue de Rivoli à l’heure de la guerre
Ajouté le 09/21/2019 10:16:00

La rue de Rivoli à l’heure de la guerre

 

Voici, en partenariat avec Paris en Images, une sélection de photos qui vous immergeront dans le quotidien de la rue de Rivoli et de ses habitants pendant les deux guerres mondiales…

Guerre 1914-1918. Rue de Rivoli. Vente de chaussettes militaires à 50 centimes la paire. 3 octobre 1914.  © Charles Lansiaux / BHVP / Roger-Viollet Guerre 1914-1918. Rue de Rivoli. Vente de chaussettes militaires à 50 centimes la paire. 3 octobre 1914. © Charles Lansiaux / BHVP / Roger-Viollet Guerre 1914-1918. Au coin de la rue de Rivoli, un camelot vante sa marchandise. 2 octobre 1914. © Charles Lansiaux / BHVP / Roger-Viollet Guerre 1914-1918. Au coin de la rue de Rivoli, un camelot vante sa marchandise. 2 octobre 1914. © Charles Lansiaux / BHVP / Roger-Viollet La vie reprend à la fin de la guerre au 75 rue de Rivoli. Magasin de La Samaritaine. Façade sur la rue de Rivoli et vue perspective de la rue du Pont-neuf. 7 décembre 1918. © Charles Lansiaux / DHAAP / Roger-Viollet La vie reprend à la fin de la guerre au 75 rue de Rivoli. Magasin de La Samaritaine. Façade sur la rue de Rivoli et vue perspective de la rue du Pont-neuf. 7 décembre 1918. © Charles Lansiaux / DHAAP / Roger-Viollet Guerre 1914-1918. Magasins fermés. Etalage de camelots à l'angle du 73 rue de Rivoli et du 10 rue du pont-Neuf. Octobre 1914. © Préfecture de Police, Service de l'Identité judiciaire / BHVP / Roger-Viollet 194 rue de Rivoli, 1 place des Pyramides. Façades des immeubles et vue perspective de la rue de Rivoli, angle du jardin des Tuileries, 1916. © Charles Lansiaux / DHAAP / Roger-

Paris un an après la 2ème guerre mondiale
Ajouté le 09/21/2019 10:13:56

Paris un an après la 2ème guerre mondiale

 

Nous sommes en 1946 , tout juste un an après la fin de la deuxième guerre mondiale…

Le photographe Ed Clark, travaillant pour le Life magazine aux Etats Unis, se rend alors à Paris pour immortaliser la capitale moins d’un an après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

 
 
 
 
 

C’est un Paris totalement différent de ce qu’il imaginait qu’il va alors découvrir…

Ses photos montrent un Paris sombre et déprimant loin des clichés touristiques. Les Parisiens trop occupés à se maintenir en vie ne sont pas à la fête. Dans l’immédiat après-guerre, la France vit ses années noires marquées par des restrictions, des rationnements mais aussi le contrôle des prix sans parler du logement.

Le décalage vient, en partie, du fait que l’armée américaine faisait miroiter un paradis terrestre à ses soldats pendant la Seconde Guerre mondiale, leur promettant que leur courage serait récompensé en nature par de lascives jeunes femmes.

Le journal de l’Armée américaine, Stars and Stripes, expliquait même aux GI comment prononcer des phrases telles que “Tu es belle!” ou “Est-ce que tes parents sont à la maison?”, tandis que le magazine Life présentait à l’époque la France comme “un gigantesque bordel dans lequel vivaient 40 millions d’hédonistes”.

paris-1946-montmartre

paris-1946

paris-1946-arc-de-triomphe-02

Paris-1946-conciergerie

paris-1946-liberation-1

paris-1946-moulin-rouge

Paris-1946-notre-dame

paris-1946-seine

paris-1946-statue-of-liberty -paris-1946-palais-de-justice

Paris-Ed-Clark

paris-1946-montmartre-2

paris-1946-liberation

Paris-1946-eiffel

paris-1946-apres-guerre

Paris-1946-arc-de-triomphe


Un bunker dans son jus ouvert sous la Gare de l’Est
Ajouté le 09/21/2019 10:11:23

Un bunker dans son jus ouvert sous la Gare de l’Est

 

Sur le quai de la Gare de l’Est, et plus précisément sur les voies 3 et 4, se cache une trappe a priori banale sauf que cette dernière abrite un vestige de guerre : un véritable bunker aménagé. Comme figé dans le temps, il s’articule en une dizaine de petites pièces sur 120 mètres carrés et n’a pas bougé depuis 80 ans. L’accès se faisant via un sas en béton armé, il pouvait accueillir jusqu’à 70 personnes pendant une heure ou deux.

Alors que les visites étaient jusqu’à présent rarissimes, le vestige ouvrira exceptionnellement ses portes au public, le temps des Journées du patrimoine. 

Construit en 1939, ce bunker servait à gérer le départ des trains de la gare et assurer une communication secrète avec les autres gares de la ville. Mais il avait aussi été construit pour protéger une partie de la population des attaques de gaz, qui avaient sévi lors de la Première Guerre mondiale mais aussi par crainte d’éventuelles attaques aériennes. Paris étant épargnée de ces menaces, le bunker ne sera finalement que très peu voire pas utilisé pendant le conflit. 

Depuis, le bunker est tombé dans l’oubli depuis des dizaines d’années. Appartenant aujourd’hui à la SNCF, il a acquis progressivement le statut de légende parmi ses employés. Encore intact mais poussiéreux, le bunker de la Gare de l’Est comporte encore plusieurs meubles et du bric à brac encore neuf datant années 30.

Pour raisons de sécurité, les visites organisées par la SNCF se feront par groupes de 10, ce qui limite l’accès à 220 personnes sur l’ensemble du week-end. Pas de panique cependant, si l’évènement affiche complet, une visite virtuelle sera proposée.


Recette du Jour gratin de patates douces !
Ajouté le 09/21/2019 04:14:04

Recette du Jour gratin de patates douces !

Préparez un gratin original et parfumé grâce à la patate douce.

Importée des pays tropicaux, la patate douce est disponible toute l'année sur le marché. Elle met de la gaîté et de la couleur à tous vos plats. De plus, elle offre une saveur délicatement sucrée que vous pouvez cuisiner en plat mais aussi en dessert. Grâce à cet aliment très peu calorique, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination. Cuisinez la patate douce en gratin garni de lardons fumés et d'une sauce à la crème fraîche parfumée aux épices.

Crédits : Cesarz

 

Pour réaliser cette recette, suivez les étapes ci-dessous :

Gratin de patate douce

Ingrédients

- 3 pommes de terre
- 4 patates douces de 220 g environ
- 450 g de lardons fumés
- Beurre
- 4 gousses d’ail
- 2 c. à café bombées de mélange bouquet garni
- 2 c. à café bombées de mélange 4 épices

Préparation

1. Hachez finement les lardons ainsi que l’oignon. Dans une poêle, faites chauffer un filet d’huile puis faites revenir les lardons et l’oignon environ 2 minutes et réservez.

2. Dans la poêle, faites chauffer la crème et les épices pendant 2 minutes. Réservez.

3. Préchauffez le four à 200°C. Hachez finement l’ail et déposez-le dans le mélange oignon et lardons. Épluchez les pommes de terre et les patates et coupez-les en fines tranches.

4. Beurrez votre moule et déposez-y une couche de patates, puis une couche du mélange de lardon et des tranches de pommes de terre. Répétez l’opération jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’ingrédients.

5. Versez le mélange à la crème et recouvrez de papier aluminium. Enfournez pour 45 minutes. Au bout de 30 minutes, retirez le papier aluminium et terminez la cuisson.


L'image du Jour Un Mur pour la paix
Ajouté le 09/21/2019 04:08:56

L'image du Jour Un Mur pour la paix

En cette Journée internationale de la paix, nous avons choisi de vous montrer le Mur pour la paix installé à Paris depuis l’an 2000. Cette exposition, que l’on doit à l’artiste Clara Halter et à l’architecte Jean-Michel Wilmotte, invite ses visiteurs à rédiger leurs propres messages de paix et à les placer à l’intérieur de petits creux, créés dans la structure à cet effet. Pour marquer cette Journée essentielle, des centaines d’évènements se déroulent aujourd’hui partout dans le Monde : fêtes, concerts, séances de méditation et bien d’autres encore. Les Nations Unies quant à elles, enjoignent aux citoyens du Monde de dévouer cette journée au renforcement de l’idéal de paix entre toutes les nations et tous les peuples. Le Secrétaire Général des Nations Unis sonnera la Cloche de la paix dans la journée et les participants observeront une minute de silence.

Au CERN, l’accélérateur de particules est en arrêt technique (vidéo)
Ajouté le 09/20/2019 04:50:35

Au CERN, l’accélérateur de particules est en arrêt technique (vidéo)

A Genève, le CERN élargit son horizon. L’accélérateur de particules, qui fait la renommée du Centre européen de recherche, est actuellement en arrêt technique pour des travaux de réparation et d’amélioration.

Objectif : rendre plus performant l’ensemble du complexe d’accélérateurs, pour renforcer la qualité des détections. Situé à 150 mètres de profondeur, le Grand collisionneur de hadrons est le cœur du CERN. C’est là que sont propulsées les particules, pour atteindre la vitesse de la lumière.

Avec cet outil ultra performant, les chercheurs espèrent étudier le secret de la matière et les origines de l’univers. Leur mission : étudier l’infiniment petit, pour comprendre l’infiniment grand.

« Il y a beaucoup de questions passionnantes et cruciales auxquelles nous n’avons pas de réponse, raconte Fabiola Gianotti, la directrice générale du CERN. 95% de l’univers est encore inconnu aujourd’hui, nous ne savons pas où est passée toute la matière par exemple, et bien d’autres choses. Si je devais mentionner une chose que j’aimerais comprendre, c’est la composition de la matière noire. Ce serait génial, car alors, notre compréhension de l’univers s’améliorerait, passant de 5% à 30%._ »_95% de l’univers est encore inconnu aujourd’hui. Fabiola Gianotti directrice générale du CERN

Le Grand collisionneur de hadrons avait permis la découverte, en 2012, de la particule subatomique appelée Boson de Higgs. Pour poursuivre ces avancées scientifiques, le CERN prévoit de construire un nouveau collisionneur de 100 km de circonférence.

Plus le collisionneur est grand, plus la vitesse des atomes à l’intérieur est rapide. Les chercheurs estiment ainsi qu’ils pourraient découvrir de nouvelles particules, invisibles avec la technologie actuelle. Ce nouvel accélérateur devrait être opérationnel en 2050.

(Source : Euronews)

 


Des chapeaux ventilés au Japon combattent une vague de chaleur extrême...
Ajouté le 09/20/2019 04:48:38

Des chapeaux ventilés au Japon combattent une vague de chaleur extrême (vidéo)

Une société japonaise a imaginé des casquettes de baseball ventilées pour lutter contre la vague de chaleur extrême qui a frappé le pays cet été.

Au moins 57 personnes sont décédées des suites de la chaleur entre le 29 juillet et le 4 août, et plus de 18 000 ont été conduites dans des hôpitaux souffrant de problèmes de santé liés à la chaleur. 

Le nombre de personnes nécessitant un traitement est le deuxième plus élevé depuis 2008 et les températures élevées sont devenues une préoccupation pour les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

 


L’«homme licorne» a été libéré de son excroissance (vidéo)
Ajouté le 09/20/2019 04:47:02

L’«homme licorne» a été libéré de son excroissance (vidéo)

Une «corne du diable», qui s’était développée sur le front d’un Indien depuis cinq ans, a finalement été enlevée par les médecins.

Depuis cinq ans, Shyam Lal Yadav a du mal à se regarder dans le miroir. Et pour cause, cet Indien de 74 ans a vu pousser une excroissance sur son front, qui n’a cessé de grandir depuis qu’il s’était fortement cogné la tête en 2014.

Si son coiffeur avait «gardé la corne sous contrôle» jusque là, le vieux fermier, miné par son apparence, a décidé d’agir en demandant l’aide à des neurochirurgiens de l’hôpital Bhagyoday Tirth, rapporte le Sun. Ceux-ci ont effectué un retrait complet de la protubérance.

Cette excroissance, appelée corne sébacée, est une tumeur – souvent bénigne – qui se forme à partir de kératine présente dans la peau et les ongles. Elles peuvent se développer sur le visage, les mains, les oreilles et les ongles. Dans de rares cas, le pénis peut également être touché.

Les traitements varient, mais ils peuvent inclure une chirurgie, une radiothérapie et une chimiothérapie, a expliqué l’un des chirurgiens, qui n’arrive toutefois pas à donner la cause exacte d’une telle excroissance:

«Cela peut être dû à une forte exposition à des radiations ou à la lumière du soleil.»

Immédiatement après son retrait, de la peau a été greffée sur la plaie. Complètement guéri, Shyam peut maintenant se consacrer à sa nouvelle vie.

(Source : 20 Minutes)

 


Pourquoi les gens ont-ils peur des clowns (vidéo)
Ajouté le 09/20/2019 04:44:43

Pourquoi les gens ont-ils peur des clowns (vidéo)

La coulrophobie ne fait pas rire. Cette peur irrationnelle des clowns peut provoquer la panique et la nausée. Bien que ce soit une phobie rare , beaucoup de gens trouvent les clowns effrayants, voire carrément des montres . Pourquoi ?

La réponse réside en partie dans la prévalence de clowns pervers dans la culture populaire – pensez à Pennywise dans Stephen King ’s It (1986). Cependant, selon les chercheurs, il existe des raisons psychologiques pour lesquelles nous craignons les clowns.

Pour commencer, le maquillage d’un clown peut être dérangeant. Cela cache non seulement l’identité de la personne, mais aussi les sentiments de cette personne. Pire encore, le maquillage peut donner lieu à des signaux contradictoires si, par exemple, le clown a un sourire peint, mais les sourcils froncés.

Ensuite, il y a la nature mystérieuse du maquillage lui-même. Les lèvres et les sourcils surdimensionnés déforment le visage pour que le cerveau le perçoive comme un être humain mais légèrement en retrait. Cette bizarrerie est accentuée par le costume bizarre d’un clown.

De plus, les clowns sont hautement imprévisibles et malicieux, ce qui met les gens sur les nerfs. Vont-ils vous injecter de l’eau ou vous donner une fleur ?

Ces désagréments psychologiques génèrent une peur qui est ensuite alimentée par des représentations négatives de clowns dans la culture populaire.

Selon certains, le tueur en série américain des années 1970, John Wayne Gacy – qui interprétait Pogo le clown lors d’événements de charité et de fêtes d’enfants – avait solidifié l’idée du clown diabolique, et ce trope était devenu courant dans les films d’horreur et les livres.

Alors, il n’est peut-être pas surprenant qu’un sondage de 2016 ait révélé que les Américains avaient plus peur des clowns que des attaques terroristes ou même de la mort.

(Source : Britannica)

ÇA 2 Bande Annonce VF ⇓

 

 
 
 
 
 
 
 

 




Page:  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Prochain >  Dernier >>



*** Ma Planète ***