ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
Anouska
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MESSAGES DANS TOUS LES LIVRES D'OR DE VOS AMIS   MES PPS   Mes pps préférés   MES BLAGUES   MES BELLES CHOSES   MES POEMES   MES VIDÉOS   MES RECETTES   MES RECETTES PRÉFÉRÉES  
 
BIENVENUE SUR MA PAGE



mem_normal HORS LIGNE

Femme
73 ans
région de La Gaspésie, Québec
Canada








MEMBRE DEPUIS: 11/30/2007
SIGNE ASTROLOGIQUE: Capricorne
DERNIÈRE CONNEXION: 11/06/2019 17:07:50






Vous n'avez pas encore reçu de cadeau.





films
le tricot, le tissage, points de croix (travail à l'aiguille)
la marche
la lecture
certains programmes à la télévision(l'hiver surtout)
la correspondance amicale pour me faire de bons(nes) amis(es).
l'ordinateur

Flag Counter
free counters


Les livres d'aventures

d'intrigues

d'enquêtes policières

LA COURSE EN TAXI (un chauffeur de taxi raconte)


Voilà vingt ans, je conduisais un taxi pour gagner ma vie.
Lorsque je suis arrivé à 2:30 a.m. l'immeuble était sombre excepté une simple lumière dans une fenêtre du rez-de chaussée. Dans ces circonstances, plusieurs chauffeurs auraient seulement klaxonné une ou deux fois, attendu une minute et seraient repartis.

Mais, j'avais vu trop vu de gens démunis qui dépendaient des taxis comme leur seul moyen de transport. À moins qu'une situation sente le danger, je suis toujours allé à la porte. Cette passagère pourrait être quelqu'un qui a besoin de mon aide, ce que j'ai pensé en moi-même. Alors, j'ai marché jusqu'à la porte et j'ai cogné.
'Juste une minute', a répondu une voix fragile d'un certain âge.

Je pouvais entendre quelque chose qui était traîné lentement sur le plancher. Après une longue pause, la porte s'est ouverte. Une petite femme dans les 80's se tenait devant moi. Elle portait une robe imprimée et un chapeau sans bord avec un voile épinglé dessus, comme quelqu'un sorti d'un film de 1940. À ses côtés, il y avait une petite valise de nylon. L'appartement semblait comme si personne n'avait vécu dedans depuis des années. Tous les meubles étaient recouverts de draps. Il n'y avait pas d'horloges sur les murs, pas d'objets de décoration ou d'ustensiles sur les comptoirs. Dans le coin il y avait une boîte de carton remplie de photos et de verres.

'Voudriez-vous porter mes bagages à l'auto?' elle a demandé.
J'ai apporté la valise jusqu'au taxi, puis je suis retourné vers la femme. Elle a pris mon bras et nous avons marché lentement vers le trottoir. Elle continuait de me remercier pour ma gentillesse.
'C'est rien', je lui ai dit. 'J'essaie simplement de traiter mes passagers de la façon que je voudrais que ma mère soit traitée'.
'Oh, vous êtes le genre de bon garçon', elle a dit.
Quand nous sommes montés dans le taxi, elle m'a donné une adresse, puis a demandé, 'Pourriez-vous me conduire en ville?'
'Ce n'est pas le chemin le plus court, 'J'ai répondu vitement.
'Oh, ça ne me dérange pas, 'elle a dit. 'Je ne suis pas pressée. Je suis en route pour un hospice'.
J'ai regardé dans le rétroviseur arrière. Ses yeux scintillaient. 'Il ne me reste pas de famille, 'elle a continué. 'Le docteur dit que je n'en ai pas pour longtemps.
'J'ai tranquillement éteint le compteur et je l'ai écoutée.
'Quelle route voudriez-vous que je prenne?' J'ai demandé.

Pendant les deux heures suivantes, Nous sommes allés dans la ville. Elle m'a montré les édifices où elle avait travaillé auparavant comme opératrice d'élévateur. Nous sommes allés dans le quartier où elle et son mari avaient vécus quand ils étaient nouvellement mariés. Elle m'a fait arrêté en avant d'un entrepôt de meubles qui avait été une salle de danse où elle avait été danser quand elle était fille. Quelquefois elle me demandait de ralentir en avant d'un immeuble particulier ou d'un coin et s'assoyait en fixant la noirceur, ne disant rien.

Comme la première lueur du soleil se repliait à l'horizon, elle a soudainement dit, 'Je suis fatiguée. Allons-y maintenant.

'Nous sommes allés en silence jusqu'à l'adresse qu'elle m'avait donnée. C'était un édifice bas, comme une petit foyer de convalescence, avec un stationnement qui passait sous un portique. Deux infirmiers sont sortis jusqu'au taxi aussitôt que nous sommes arrêtés. Ils étaient soucieux et prévoyants, surveillant chacun de ses mouvements. Ils devaient l'attendre.

J'ai ouvert la malle de la voiture et pris la petite valise jusqu'à la porte. La femme a été dès ce moment assise dans une chaise roulante.

Combien je vous dois?' elle a demandé, cherchant dans sa bourse.
'Rien, ' j'ai dit.
'Vous devez gagner votre vie,' elle a répondu.
'Il y a d'autres passagers,' j'ai répondu.
Presque sans penser, je me suis penché et l'ai serré dans mes bras. Elle s'est tenue sur moi étroitement.
'Vous avez donné à une vieille femme un petit moment de joie,' elle a dit.
'Merci.'

Je lui ai serré la main, puis j'ai marché dans la faible lumière du matin. Derrière moi, une porte s'est refermée. C'était le son de la fermeture d'une vie.
Je n'ai pas pris d'autres passagers sur ce quart de travail.
J'ai conduit sans but, perdu en pensées.
Pour le reste de la journée, je pouvais difficilement parler.
Et si cette femme avait pris un chauffeur fâché, ou quelqu'un qui était impatient de finir son quart de travail?
Et si j'avais refusé de prendre cette course, ou j'avais klaxonné une fois, puis reparti? D'une révision rapide, je ne pense pas que j'ai fait quelque chose de plus important dans ma vie.
Nous sommes conditionnés à penser que nos vies circulent autour des grands moments. Mais les grands moments souvent nous saisissent sans que nous soyons au courant, magnifiquement emballés de ce que les autres peuvent penser petit.

LES GENS PEUVENT NE PAS SE RAPPELER EXACTEMENT CE QUE VOUS AVEZ FAIT, OU CE QUE VOUS AVEZ DIT, ~MAIS ~ ILS SE RAPPELLERONT TOUJOURS COMMENT VOUS LES AVEZ FAIT SE SENTIR.

La vie peut ne pas être la fête que nous espérons, mais pendant que nous y sommes prenons le temps de bien danser.

Tous les matins quand j'ouvre les yeux, je me dis que c'est spécial.
Tous les jours, toutes les minutes, chaque respiration vraiment est un cadeau de Dieu.

Ça c'est bien dit....


Une bonne réflexion sur la génération d'aujourd'hui....

Un étudiant d'université se pensant assez génial assiste à un match de football avec ses chums. Il essaie d'expliquer à son voisin de siège qui a un âge certain, pourquoi il est impossible aux vieux de comprendre la nouvelle génération.

«Vous avez grandi dans un monde différent que je qualifierais, aujourd'hui de primitif» dit l'étudiant, assez fort pour que les gens autour de lui l'entendent. «Les jeunes d'aujourd'hui ont grandi avec la télévision, les avions, les voyages dans l'espace, la marche sur la lune et nos vaisseaux spatiaux ont visité Mars». «Nous avons l'énergie nucléaire, l'électricité, les autos à l'hydrogène, et les ordinateurs ultra rapides, et..»

Il prit une pause pour boire une longue gorgée de bière.

Profitant de l'arrêt de ce flot de déblatérations, le vieux dit: «Tu as parfaitement raison mon jeune! Quand nous étions jeunes, nous n'avions pas toutes ces choses que tu as mentionnées... C'est pourquoi nous avons dû les inventer».

«Maintenant... Mon ti-pit, toi pis ta gang, qu'allez-vous faire pour la prochaine génération?»

En 2010, on m'a diagnostiqué un cancer.

À ma visite annuelle chez mon médecin, elle m'a envoyée en examen d'une colonoscopie. J'avais des douleurs comme hémorroïdes et mes selles avaient pâlies et un peu de sang avait apparu.

Diagnostique: cancer colorectal. Tous les autres examens ont suivi. Je devais me rendre à 400km pour de la radiologie. J'ai eu 28 traitements. Je demeurais à l'hôtellerie de l'hôpital. Résidence pour ceux qui subissent des traitements et leur accompagnateur. Nous avons connu des personnes encourageantes, divertissantes aussi. Car dans ces moments-là il faut se changer les idées. Alors on se rencontrait au salon de l'étage où on pouvait écouter la télévision et discuter de tout et de rien jamais de maladie.

Puis ce fut l'opération le 25 août mais dans ma ville. Une longue semaine à l'hôpital où j'ai un peu réalisé ce qui m'arrivait. J'ai vécu sur une autre planète pendant un certain temps. Je dirais une bonne année.

Quelques semaines plus tard, un suivi par un oncologue qui venait à notre hôpital m'apprenait qu'il n'était pas certain d'un traitement de chimiothérapie de prévention. Quelques jours ont suivi et la secrétaire m'appelait pour me dire que je n'aurais pas besoin de traitement finalement. Bonne nouvelle.

Le chirurgien m'a rencontrée et m'a prévenue de mon handicap à vie. On ne pouvait pas revenir comme avant. Je porterai un sac. Des infirmières sont venues à la maison pour m'apprendre les soins nécessaires à ma condition.

Je m'arrange très bien maintenant. Je n'aime pas cela mais je fais avec, je n'ai pas le choix.

La vie n'est plus la même car je l'apprécie à chaque jour. Je suis plus attentive à ce que je vois et entends. Je déguste la vie maintenant.

Je vais bien et contente de pouvoir profiter de la vie.

Trois ans, le 25 août 2013.
Six ans, le 25 août 2016. Ça va bien. Je suis vivante. Je vis avec des yeux différents, je ne vois plus la vie de la même manière, C'est certain.

Comment contenter Yvon?


Peu importe ce que tu dis et tu fais....
Ou ne dis pas et ne fais pas...
Il y aura des personnes qu' Yvon te critiquer !!!

Si t'es pauvre......Yvon dire que tu sais pas t'administrer.
Si t'es riche... Yvon dire que t'es malhonnête.

Si t'as absolument besoin de crédit.... Yvon te le refuser.
Si t'es prospère.... Yvon te faire des faveurs.

Si t'es en politique.... Yvon te dire que tu acceptes des pots de vin.
Si t'es pas en politique.....Yvon dire que t'es pas patriote.

Si t'es charitable.....Yvon dire que tu veux bien paraître.
Si t'es pas capable de donner.... Yvon dire que t'es Séraphin.

Si tu pratiques ta religion.... Yvon dire que t'es pas mal sauté.
Si t'es pas pratiquant.... Yvon dire que tu fais une mauvaise vie.

Si t'as beaucoup d'peine... Yvon dire que tu veux de l'apitoiement.
Si t'es heureux...Yvon dire que tu vis sur un nuage rose.
Si t'es affectueux... Yvon dire que tu es faible.
Si t'es pas affectueux...Yvon dire que t'as pas de coeur.

Si tu meures jeune....Yvon dire que tu avais tout pour réussir.
Si tu vis vieux.... Yvon dire que t'as manqué l' bateau.

Si tu économises ton argent.... Yvon dire que t'es avare.
Si tu dépenses tes sous..... Yvon dire que t'es irresponsable.

Si tu travailles fort....Yvon dire que tu ne profites pas d'la vie.
Si tu ne travailles pas...... Yvon dire que t'es lâche comme un âne.

Mais si tu te fiches d'Yvon ...
Yvon te respecter.....!!

"Ne sous estimez jamais l'influence que vous avez
sur les autres."


--------------------------------------------------
La vie de qui avez-vous touchée aujourd'hui?


--------------------------------------------------
L'amitié est un sage placement.


--------------------------------------------------
Souviens-toi qu'un peu d'amour mène loin mais qu'avec beaucoup d'amour il n'y a pas de limite.


--------------------------------------------------
La vérité est peut-être brutale, mais le silence, lui, est assassin.


--------------------------------------------------
Mieux vaut parler même si on se trompe.


--------------------------------------------------
Essayer est mieux que se défiler.


--------------------------------------------------
Un plaisir par jour garde le malheur éloigné.


--------------------------------------------------
Termine chaque journée en paix avec toi-même.
Tu as fait ce que tu pouvais.
Les gaffes ou maladresses qui ont pu s’y glisser, oublie-les.
Demain est un jour nouveau. Commence-le avec sérénité, l’esprit libéré de tout souci.
Ralph Waldo Emerson


--------------------------------------------------
Si tu es seul, je serai ton ombre.
Si tu pleures, je serai ton épaule.
Si tu veux un câlin, je serai ton oreiller.
Si tu as besoin de joie, je serai ton sourire.
Mais lorsque tu auras besoin d'un ami, je serai moi.
Auteur inconnu


Click here to get more mini-SharkBreak widgets - www.SharkBreak.com

Avec la souris sur le cadran fait bouger le poisson ou change-le

J'ai le coeur qui bat au rythme des vagues
et je respire au rythme du vent
J'ai les cheveux couleur du temps

Viens, je t'attends je suis La Gaspésie
Les soleils dans la mer
et les étoiles de l'océan
Ils sont si particuliers
que je les ai gardés pour toi
Le soleil dans le ciel est un bouquet cueilli pour toi
Et la lune et les étoiles sont les bougies pour te guider.
(Daniel R, auteur)

"Nous ne cessons pas de jouer parce que nous sommes vieux ; nous devenons vieux parce que nous cessons de jouer. Il n'y a que quatre secrets pour rester jeune, être heureux, et connaître le succès.

1 - Il vous faut rire et faire preuve d'humour chaque jour.
2 - Il vous faut avoir un rêve. Lorsque vous perdez vos rêves, vous mourez. Vous avez tant de gens autour de vous qui sont morts et qui ne le savent même pas!
3 - Il y a une énorme différence entre vieillir et grandir. Si à dix-neuf ans vous restez dans votre lit une année entière sans rien faire d'utile, vous atteindrez vos vingt ans. J'ai quatre-vingt-sept ans, et si je reste au lit toute une année sans faire quoi que ce soit, j'atteindrai mes quatre-vingt-huit ans.
Tout le monde sait vieillir. Cela ne nécessite ni compétence ni disposition particulières. L'idée est de grandir en trouvant toujours l'opportunité pour le changement.
4 - N'ayez aucun regret. Les personnes âgées n'ont habituellement pas de regrets pour ce qu'elles ont fait, mais bien plutôt pour ce qu'elles n'ont pas fait. Les seules à avoir peur de la mort sont celles qui ont des regrets."

Il n'est jamais trop tard pour devenir tout ce qu'il vous est possible d'être.

Je te souhaite assez…


Récemment, un père et sa fille dans leurs derniers moments ensemble à l'aéroport. On avait annoncé le départ.

Debout près de la porte de sécurité, ils se sont serrés et le père a dit « Je t'aime et je te souhaite assez. »

La fille a répondu « Papa, notre vie ensemble a été plus qu'assez. Ton amour a été tout ce dont j’avais besoin. Je te souhaite assez, aussi, papa. »

Ils se sont embrassés et la fille est partie. Le père a marché vers la fenêtre où j'étais assis. Je pouvais voir qu’il avait besoin et qu’il voulait pleurer. J'ai essayé de ne pas m'imposer et respecter son intimité, mais il m'a demandé « Vous est-il déjà arrivé de dire au revoir à quelqu'un en sachant que vous ne vous reverriez jamais ? »

« Oui. » j'ai répondu. « Me permettez-vous de vous demander pourquoi vous croyez que vous ne vous reverrez jamais ? ».

« Je suis vieux et elle vit si loin. J'ai de gros défis devant moi et la réalité est que son prochain voyage sera pour mon enterrement» a-t-il dit.

« Quand vous vous disiez au revoir, je vous ai entendu dire « Je te souhaite assez. » Est-ce que je peux vous demander ce que cela signifie ? »

Il a commencé à sourire. « C’est un souhait qui nous vient de plusieurs générations qui nous ont précédé. Mes parents avaient l'habitude de le dire à chacun. » Il a fait une pause un moment et regarda au plafond, comme s’il essayait de se rappeler en détail, et il a souri encore plus. « Quand nous disons « Je te souhaite assez » nous souhaitons que l'autre personne ait une vie remplie de juste assez de bonnes choses pour les garder heureux. » Alors, se tournant vers moi, il a partagé ce qui suit comme s’il récitait un texte mémorisé.


Je te souhaite assez de soleil pour maintenir ton attitude lumineuse peu importe que la journée soit grise et moche.

Je te souhaite assez de pluie pour apprécier le soleil encore plus.

Je te souhaite assez de bonheur pour maintenir ton esprit vivant et éternel.

Je te souhaite assez de douleur de sorte que même la plus petite des joies dans la vie puisse te sembler grande.

Je te souhaite assez de gain pour satisfaire tes besoins.

Je te souhaite assez de perte pour apprécier tout ce que tu possèdes.

Je te souhaite assez d’Au revoir pour te permettre de bien te rendre à l’Au revoir final.

Il a alors commencé à pleurer et il s’est éloigné...

On dit que ça prend une minute pour trouver une personne spéciale, une heure pour l’apprécier, un jour pour l’aimer, mais que ça prend une vie entière pour l’oublier.

PRENDS LE TEMPS DE VIVRE…

À tous mes amis et à tous ceux que j’aime,

JE VOUS SOUHAITE ASSEZ

Aime tes amis, peu importe qui ils sont.

Essaie toujours d'aider un ami dans le besoin.

Partage avec tes amis.

Tiens à tes bons amis. Ils sont trop peu et toujours trop loin de toi.

Il y a toujours quelqu'un qui t'aime plus que tu ne le penses.

Un ami t'aide à consoler tes peines.

Une amitié ne voit pas les différences.

Les amis sont comme les ballons une fois que tu les laisses partir, tu ne peux plus les rattraper.
Donc je vais t'attacher avec ma corde du coeur afin de ne pas te perdre car je tiens beaucoup à toi.

Ce que les yeux peuvent regarder et les oreilles écouter n'est rien à comparer de ce que le coeur peut éprouver.


L'amitié c'est une écoute
quand le coeur est en déroute
Qui jamais ne se permet
de juger, ni de peiner.
Elle peut tout partager
de nos joies, de nos secrets
Que ce soit la nuit, le jour
elle vole à notre secours.
Impalpable comme le vent,
forte comme l'océan.

L'amitié c'est de l'or
que l'on garde comme un trésor.









Lorsque je serai vieille
Lorsque tu seras vieux
Lorsque tes cheveux noirs
seront des cheveux blancs
Nous reviendrons tous les deux
nous asseoir sous le treille
Tout comme au Temps d'avant
où nous étions amants
Et nous serons tous deux
petite vieille, petit vieux
à parler du Bon vieux Temps
du temps de nos vingt ans.

Lorsque je serai vieille
et toi tu seras vieux
et que, les yeux brillants
nous nous regarderons
sur le banc familier
au coucher du soleil
nous reviendrons ensemble
nous aimer comme avant.

Et nous serons tous deux, petite vieille, petit vieux à parler du Bon vieux Temps, du temps de nos enfants.


Lorsque dans ta vie rien ne va plus, que les problèmes tourmentent ton esprit et que l'argent te cause tant de soucis...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.


Lorsque trop d'erreurs ont été commises, que tout ton univers menace de s'écrouler et que fatigué, tu sens la confiance t'abandonner...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.

Tu sais la vie est parfois étrange, avec son lot de surprises et d'imprévus. Et il ne nous est pas donné de savoir à l'avance, combien d'étapes nous devrons franchir, ni combien d'obstacles nous devrons surmonter, avant d'atteindre le bonheur et la réussite.

Combien de gens ont malheureusement cessé de lutter, alors qu'il n'aurait peut-être fallu qu'un petit pas de plus pour transformer un échec en réussite? Et, pourtant, un pas à la fois n'est jamais trop difficile.

Tu dois donc avoir le courage et la ténacité nécessaires pour faire ce petit pas de plus, en affirmant que la vie est une grande et puissante amie qui se tient toujours à tes côtés, prête à te porter secours.

Tu verras alors que cette attitude appellera, du plus profond de toi-même, des forces de vie que tu ne soupçonnais même pas et qui t'aideront à réaliser ce que tu entreprendras.

Mais, surtout et avant tout, rappelle-toi bien:
Quand dans la vie, des moments difficiles viendront...
Repose-toi s'il le faut, mais n'abandonne surtout pas.

Créations Ti-coeur

« Parfois, quand je suis avec des gens, je me tais et je les écoute parler.
Je ne dis rien, je suis là, je souris et je hoche la tête.
On peut croire que je n’ai rien à dire, mais c’est le contraire.
C’est justement parce que j’ai quelque chose à dire que je me tais.
Les gens qui sont là sont trop occupés à parler pour pouvoir m’écouter. »
Auteur inconnu

Un credo pour la vie


Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres.
C'est précisément parce que nous sommes tous différents que nous sommes tous uniques.

Ne fixe pas tes buts en fonction des autres.
Toi seul sais ce qui est bon pour toi.

Sois toujours à l'écoute de tes plus profonds désirs.
Tiens à eux comme tu tiens à la vie, car sans eux, la vie n'est rien.

Ne laisse pas la vie filer entre tes doigts en songeant au passé ou en rêvant à l'avenir.
Vis ta vie jour après jour, et tu vivras ainsi intensément chaque jour de ta vie.

Ne baisse pas les bras tant que tu as encore quelque chose à donner.
Rien n'est jamais perdu...
tant que tu continues de lutter.

N'aie pas peur d'admettre que tu n'es pas parfait.
C'est ce lien fragile qui nous relie les uns aux autres.

N'aie pas peur de prendre des risques.
C'est en prenant des risques que le courage s'apprend.

N'écarte pas l'amour de la vie en prétendant qu'il n'existe pas.

Le meilleur moyen de trouver l'amour est de le donner ;
le meilleur moyen de le perdre est de le retenir prisonnier ;
et le meilleur moyen de le garder est de lui donner des ailes.

N'étouffe pas tes rêves.
Ne pas avoir de rêve, c'est être sans espoir ;
être sans espoir, c'est errer sans but.

Ne fuis pas en avant tout au long de ta vie de sorte
que tu oublies d'où tu viens et où tu vas.
La vie n'est pas une course, mais un voyage
dont il faut savoir goûter chaque étape.

Nancye Sims

Frank Michael Pour toutes les mamans du monde


--------------------------------------------------

Francis Cabrel L'encre de tes yeux


--------------------------------------------------

Claude Barzotti Je t'apprendrais l'amour


--------------------------------------------------

Andréa Boccelli Conte partiro


--------------------------------------------------

Martine St-Clair Ce soir l'amour est dans tes yeux


-------------------------------------------------

Si j'étais...


--------------------------------------------------

Ville de Québec












Beaux coins du Québec
Une pause d'amour et d'amitié
Bonne St-Valentin
Tour de La Gaspésie
océans
[ Voir tous mes pps ]






Améliore ta santé
Quelqu'un
Être aimé
Le passé
Moments libres
[ Voir tous mes belleschoses ]







ma famille
"mamie je t'aime" de mes petits-enfants

réunions familiales

randonnées dans la nature, un coucher de soleil,
la mer

petits voyages-vacances

réunions amicales

un bon film comme un bon livre

la photographie

la méchanceté sous toutes ses formes
la violence physique et morale
le harcèlement

l'hypocrisie
le mensonge
la jalousie
l'incompétence professionnelle

mariée en 1970
mère de deux filles et quatre petits enfants
(3 filles et un garçon) que je gâte souvent

j'aime la vie mais je l'apprécie davantage depuis 2010 alors je profite de tout ou presque:
petites randonnées pédestres,
petits voyages,
acheter ce que j'aime tout de suite,
petits déjeuners au resto
bénévolat à l'occasion



Aucun ami supplémentaire

Aucun ami commun





CLIQUEZ ICI POUR AJOUTER UN COMMENTAIRE DANS MA PAGE

Retour à la liste des nouveautés



*** Ma Planète ***