ENVOYER À UN AMI | CLAVARDAGE | SIGNET | GUIDE D'AIDE
MA PLANÈTE

Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !

Ma Planète c'est une place pour publier par passion, pour le plaisir, et pour le partage!! Après si c'est vu et commenté c'est tant mieux.

Partagez cette page avec :
bomec62
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MESSAGES DANS TOUS LES LIVRES D'OR DE VOS AMIS   MES PPS   Mes pps préférés   MES BLAGUES   MES BELLES CHOSES   MES POEMES   MES VIDÉOS   MES RECETTES   MES RECETTES PRÉFÉRÉES  
 



mem_normal EN LIGNE
jean francois poutre
Homme
72 ans
acquin westbecourt
France

Aujourd'hui, je me sens.. au ralenti au ralenti
En ce moment… je rêvasse
























bomec62 a 14 ami(e)s


Aucun ami commun




  
1.
2.
3.
4.










MEMBRE DEPUIS: 11/05/2007
SIGNE ASTROLOGIQUE: Capricorne
DERNIÈRE CONNEXION: 01/24/2021 02:12:56







Ma Lettre Au Père Noël
À nos parents
[ Voir tous mes belleschoses ]


POUR TOI MAMAN ( Théma )
TOUJOURS L'AMOUR ( Théma )
JE SUIS À TOI ( Théma )
MON COEUR TE PARLE ( Théma )
POUR TOI CE PETIT POÈME ( Théma )
[ Voir tous mes poeme ]






04/20/2018 00:00:00





Vous n'avez pas encore reçu de cadeau.






BLASONS








L'hiver

Une nuit, la terre s'est endormie,
Sous un manteau de neige tombée à gros flocons :
Prés, chemins, maisons sont blanchis
D'un grand tapis moelleux qui s'étend jusqu'aux monts.

Tous les canaux sont pris de glace
Et les enfants joyeux se mettent à patiner.
Parfois on aperçoit des traces
Creusées dans la neige fraîche : des pas de sangliers,

De leur excellent odorat
Sous la neige épaisse, ils cherchent avec leur groin
Châtaignes et glands, rien n'échappera...
Car en janvier : la laie met bas ses marcassins.

Jamais elle ne s'éloigne et veille
Sur son nid de branches, caché, appelé chaudron,
Là ses "petits rayés " sommeillent,
Blottis l'un contre l'autre, attendant les mamelons.

Certains chevreuils tentent une sortie
Pour glaner dans les champs les restes des cultures,
Et l'on entend au loin glapir
Un couple de renards, insouciants dans leur rut.

Essoufflés d'avoir tant couru,
Les gosses rentrent à la maison près du feu de bois.
Le soir, ils s'amusent les doigts nus,
Sur les vitres givrées, à pousser les étoiles.

Jean-Claude Brinette.



























CLIQUEZ ICI POUR AJOUTER UN COMMENTAIRE DANS MA PAGE

Retour à la liste des nouveautés



*** Ma Planète ***